prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Du barrage de Sivens aux « grands projets inutiles et imposés » : le temps des barricades ? 
Embargo sur les produits alimentaires : des Russes et des ruses ?  
Maladies tropicales et moustiques transgéniques : c’est dengue ! 
Alimentation du bétail : des modèles à ruminer (28/10/2014, de 14h à 17h00)
Elevage, économie, environnement et société. Les Tables rondes du développement durable. INP-Ensat
Avec Valérie Bris (Coop de France), Nathalie Priymenko (ENVT) et Bruno Dufayet (éleveur de Salers, Cantal)
en savoir+
Agriculture et forêt : à l’orée de nouvelles relations ?
Les Tables Rondes du Développement durable (annonce). Mardi 25 novembre, de 14h00 à 17H00, à l’ENSA Toulouse
Avec Pierre-Marie Aubert, Andrée Corvol-Dessert et Jean-Pierre Sarthou
en savoir+
Transition alimentaire : pourra-t-on éviter le grand carnage ? (annonce)
Les Tables rondes "Développement durable", mercredi 7 janvier 2015, de 14h00 à 17h00
Avec Jean-Pierre Poulain, sociologue (Isthia-Univ. Toulouse Le Mirail) ; Yves Martin-Prével, épidémiologiste et nutritionniste (IRD) ; et Serge Michels, président de Protéines SAS
en savoir+
Colloque

Devenir métropole soutenable. Des stratégies territoriales partagées.

Colloque organisé par l’Académie d’Agriculture de France avec la participation de Rennes métropole. 14 & 15 octobre 2014. Agrocampus Ouest Rennes.

JPEG - 11.3 ko
Copyright www.rennes.inra.fr

L’Académie d’Agriculture de France et Rennes Métropole organisent avec le soutien de l’Inra, Agrocampus Ouest, l’Osur et l’Académie des Technologies, un colloque sur le thème "Devenir métropole soutenable : des stratégies territoriales partagées" les 14 et 15 octobre 2014 à Rennes.
Depuis 20 ans, de nombreuses villes européennes se sont lancées dans une politique de ville soutenable afin de faire valoir les atouts communs à l’espace régional et à la métropole. En s’appuyant sur les expériences de Rennes Métropole, ce colloque se propose d’aborder le fonctionnement des régions urbaines en interrogeant à la fois les sciences de la ville et les sciences agronomiques et agroalimentaires. Sur quelles sources d’énergies renouvelables peuvent ou doivent compter les activités urbaines (dont les transports et l’habitat), et avec quelles politiques métropolitaines ? Sur quelles possibilités de choix d’accès aux espaces publics verts et aquatiques les habitants peuvent-ils compter dans leur région urbaine ? Quels conflits d’usage peuvent en résulter peuvent en résulter ? Sur quelles infrastructures vertes et aquatiques peut-on ou doit-on s’appuyer pour améliorer l’habitabilité d’une agglomération et sa résilience aux crises du système urbain notamment énergétiques et environnementales. L’approvisionnement agroalimentaire peut-il ou doit-il viser l’autonomie dans le cadre de la région urbaine ? Quels enjeux et complémentarités pour les agricultures urbaines et périurbaines ? Un colloque qui interpelle les questionnements de la Mission agrobiosciences.


lire la suite »
 

Alimentation et société. 16 septembre 2014.

Diversité des systèmes alimentaires et changements globaux (annonce)

Séminaire de formation organisé par la Chaire Unesco "Alimentations du monde, du 09 au 24 octobre 2014."

Du 9 au 24 octobre prochains, la Chaire Unesco "Alimentations du monde" organise son séminaire de formation "Diversité des systèmes alimentaires et changements globaux", dans le cadre du Mastère "Innovations et politiques pour une alimentation durable" (IPAD) de Montpellier SupAgro. Reprenant les sujets et intervenants phares de l’édition 2013 tels que les enjeux de la durabilité des systèmes alimentaires (Nicolas Bricas, Cirad) ou encore la diversité des plantes cultivées (Pierre-Henri Gouyon, (Muséum national d’Histoire naturelle), questions que suit de près la Mission Agrobiosciences, le cru 2014 intègre deux nouveaux aspects : les innovations en technologies alimentaires, avec Gilles Trystram, directeur général d’AgroParisTech, et le retour d’expérience d’Olivier de Schutter, ancien rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation.
Un programme toujours aussi alléchant, détaillé ci-dessous....


lire la suite »
 

Animal et Société

Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflits

Jean-Marc Moriceau, Professeur à l’Université de Caen. Tallandier éditions

JPEG - 12.1 ko
Copyright www.tallandier.com

"Un loup, voire plusieurs, a attaqué dans la nuit de mardi à mercredi le troupeau de Cyril Escamez sur les hauteurs de Villard-de-Lans. Six brebis ont été tuées, une quinzaine d’autres blessées. Sur place, le berger mesure les dégâts et cherche des solutions." (Le Dauphiné Libéré du 11 septembre 2014). Avant l’été, une manifestation a rassemblé à Foix, en Ariège, plus de 2000 personnes. Les éleveurs et agriculteurs, dont la contribution à la gestion des territoires et à la beauté des paysages n’est plus à démontrer craignent pour la survie des plus fragiles d’entre eux. 60% de la viande d’agneau est désormais importée en France depuis l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou l’Argentine, la mondialisation a changé la donne. « Nous ne voulons pas que ce soit les habitants qui deviennent des espèces protégées » déclarait l’un des manifestants de Foix.
20 ans après son apparition dans les Alpes du sud, le retour du loup devient chaque été un sujet plus brûlant. La guerre du loup, nouvel avatar de la controverse entre villes et campagnes, est déclarée.
Un ouvrage de Jean-Marc Moriceau, professeur à l’Université de Caen, paru avant l’été, remarqué par la Mission agrobiosciences et toujours d’actualité.


lire la suite »
 

Revue de presse de la Mission Agrobiosciences, 11 septembre 2014.

Du barrage de Sivens aux « grands projets inutiles et imposés » : le temps des barricades ? (revue de presse)

La Dépêche du Midi, Le Monde, Libération, La Croix, France Inter, 20 minutes, la France agricole, Reporterre.

Qu’il y en aurait de choses à dire sur ce qu’il se passe dans les bois de Sivens. Depuis plusieurs mois, les lieux sont le siège d’un âpre conflit, quant à l’utilité d’y construire une retenue d’eau. Pour les uns, dans un contexte de raréfaction des ressources, il s’agit de sécuriser les approvisionnements en eau, pour l’agriculture notamment, tandis que les autres dénoncent la destruction d’une zone humide remarquable sur l’autel du productivisme. Deux visions du devenir d’un territoire qui s’entrechoquent, dont la presse se fait l’écho particulièrement depuis le 1er septembre, date du début du déboisement de la zone et du durcissement des actions. Avec cette hypothèse : sommes-nous face à un nouveau Notre-Dame-des-Landes ? Retour sur les motivations des opposants dans cette revue de presse de la Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Alimentation et société : Revue de presse du 5 Septembre 2014

Embargo sur les produits alimentaires : des Russes et des ruses ?

Le Monde, Le Figaro, France Info, Challenge, 20 Minutes

Fini de jouer, la Russie n’apprécie pas l’ingérence de l’Union Européenne dans son pré carré, l’Ukraine, et encore moins les sanctions économiques qui en découlent. Depuis le 6 août dernier, l’UE fait face à un embargo russe sur ses produits alimentaires en réaction aux sanctions économiques bruxelloises. Les Etats-Unis, l’Australie, le Canada et la Norvège sont eux aussi concernés. Qu’importent les relations commerciales et le régime alimentaire de ses citoyens, le Kremlin entend envoyer un signal fort à ce qui rappelle le bloc de l’ouest. Viande, plats cuisinés, lait, céréales, fruits et légumes européens vont donc devoir trouver d’autres marchés pour rémunérer leurs producteurs, même si déjà certains trouvent le moyen de contourner ce nouveau rideau de fer. Supposé durer un an, cet embargo s’annonce douloureux pour les agriculteurs européens qui vont devoir subir, ou soutenir, la politique étrangère bruxelloise. Le point dans cette revue de presse réalisée par Victor Zylberberg pour la Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Dans la photothèque de la Mission Agrobiosciences

Soirée anniversaire des Controverses européennes de Marciac, 30 juillet 2014

Clichés pris sur le vif par Christophe de Heaulme, Mission Agrobiosciences

Si la question des territoires étaient au coeur de l’édition 2014 des Controverses européennes de Marciac, elle n’en était pas le seul et unique protagoniste. C’est que, cette année, les Controverses européennes de Marciac célébraient également leurs vingt années d’existence.
Autour d’un verre, le mercredi 30 juillet 2014, tout un chacun a pu faire appel à ses souvenirs, des plus tendres aux plus drôles, et évoquer cet "esprit de Marciac" si singulier. Reportage photographique par Christophe de Heaulme, Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Dans la photothèque de la Mission Agrobiosciences...

Les 20èmes Controverses européennes de Marciac, 30, 31 juillet & 1er août 2014

Clichés pris sur le vif par Christophe de Heaulme, Mission Agrobiosciences

Agriculteurs, chercheurs de tous horizons, élus des département du Gers et des Côtes d’Armor, de la Région Midi-Pyrénées, représentants des chambres d’agriculture, membres de syndicats ou de coopératives agricoles, enseignants, universitaires, militants associatifs, acteurs institutionnels... Ils étaient plus de 250 à participer aux Controverses européennes de Marciac "Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !, organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, les 30, 31 juillet et 1er août derniers. Avec, pour cette 20ème édition, le soutien du centre Inra Toulouse Midi-Pyrénées et de la Fédération Nationale des Cuma.
Moments choisis de la première journée, croqués sur le vif par Christophe De Heaulme, de la Mission Agrobiosciences.


lire la suite »
 

Agriculture, territoires et société. 5 septembre 2014.

La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Septembre 2014

Au sommaire : les normes en agriculture ; réflexions critiques sur l’aide alimentaire ; les tables rondes "Développement durable"

En cette période de rentrée, la Mission Agrobiosciences a renouvelé sa collaboration avec l’INP-Ensat pour faire amphi commun. Le principe ? Proposer aux élèves de 2ème année un module d’enseignement innovant : les tables rondes « Développement durable ». Pensées comme des moments d’ouverture et de culture, ces séquences de trois heures qui font appel à des intervenants de tous horizons, ré-interrogent les savoirs, offrent différentes approches et placent ces futurs ingénieurs agronomes en état de questionnement. Des séances à la fois filmées et retranscrites dans les « cahiers du développement durable ». Au programme de la cession 2014/2015 : l’alimentation du bétail, l’agriculture et la forêt, et la transition alimentaire. Trois rendez-vous à ne pas manquer… Et encore bien d’autres choses au sommaire de cette lettre de septembre.


lire la suite »
 

Alimentation et société. Vient de paraître. 4 août 2014

Alimentation des plus pauvres : l’insoutenable légèreté de l’aide ? (entretien original)

Avec Yves Martin-Prével, docteur en médecine, épidémiologiste, chercheur à l’IRD, Unité Nutripass (prévention des malnutritions et des pathologies associées).

Une information publiée par le Meridian Institute le 6 juin 2014 et intitulée "La science du design alimentaire pour les pauvres de la planète" (traduction d’un article de The Atlantic, source ci-dessous) a retenu l’attention de la Mission Agrobiosciences. Pourquoi ?
Car il y est question de produits fortifiés en micro-nutriments et de logiciels informatiques utilisés par des pays riches dans la lutte contre la malnutrition d’enfants guatémaltèques. La lecture de ce papier laisse comme un arrière-goût amer dans la façon avec laquelle l’aide alimentaire semble considérer les plus démunis comme une sous-catégorie de citoyens qui n’auraient pas le choix. Sous couvert de charité, bien-sûr, à l’instar des philanthropes du 19ème siècle qui appelaient de leurs vœux « la gelée nutritive pour nécessiteux » (cf p. 109, « SDF critique du prêt-à-penser » de P.Gaboriau et D. Terrolle, Privat 2007).
A se demander si ce marché de la pauvreté prend en compte la puissance symbolique et sociale de l’acte alimentaire et s’intéresse un tant soit peu aux politiques agricoles et à l’accès à l’alimentation, ou s’il se contente de dénicher des opportunités pour les industries agroalimentaires.
Bourrer les dindes de vitamines, règle-t-il vraiment le problème de la malnutrition ? Faire du design alimentaire de céréales enrichies pour les malnutris, n’est-ce pas incongru ?
Yves Martin-Prével, fin connaisseur des questions de malnutrition dans le monde, a répondu à la Mission Agrobiosciences, sans tabou, ni langue de bois, dans une discussion qui mène bien plus loin, dans les contrées controversées de l’aide alimentaire et humanitaire, sur fond de stratégie des IAA. Comme toujours, des réponses nuancées pour un sujet complexe.
Télécharger ci-dessous l’entretien avec Yves Martin-Prével : Alimentation des plus pauvres : l’insoutenable légèreté de l’aide ? (PDF 5 pages).


lire la suite »
 
- 279.1 ko

L’Agenda

Retrouvez toute l’équipe de la Mission Agrobiosciences à Marciac

lundi 28 juillet 2014

JPEG - 30.3 ko
Rosalie, des Bataclowns
qui interviennent chaque année aux Controverses.

A partir du mardi 29 juillet et jusqu’au 1er août 2014, toute l’équipe de la Mission Agrobiosciences est à Marciac (Gers) pour les 20èmes Controverses Européennes "Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage", qu’elle co-organise avec la communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, en partenariat avec le centre INRA de Toulouse et la Fédération nationale des CUMA. Durant cette période, vous pouvez nous joindre en cas d’urgence aux numéros suivants : Lucie Gillot, 06 89 55 07 76 ou Valérie Péan, 06 81 53 93 41.

Noter qu’à compter du vendredi 1er août au soir, les bureaux de la Mission Agrobiosciences seront fermés. Vous pourrez nous retrouver, frais et dispos, à partir du lundi 1er septembre 2014.

 

Dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac

Quelques souvenirs improvisés sur un air de jazz à la mode de Georges Perec.

Par François Colson, ancien directeur d’Agrocampus Ouest (Angers). 24 juillet 2014

"Je me souviens", publiait Georges Pérec en 1978, un poème où les fragments de la mémoire se scandent sur les tempos de Duke Ellington et de Lester Young. "Je me souviens", écrit à son tour François Colson en 2014, collectant les flashs qui lui reviennent de toutes les éditions des Controverses Européennes auxquelles il a participé (il y est intervenu dès la 2ème édition !) et qui entrent en résonance avec le festival Jazz In Marciac. Autant d’instantanés qui condensent ce que d’autres contributeurs ont appelé "l’esprit de Marciac".
Rappelons que l’agronome et économiste François Colson, ancien directeur de recherches Inra, a au cours de sa carrière, exercé des fonctions dans plusieurs cabinets ministériels et joué un rôle majeur dans la création du pôle de compétitivité VEGEPOLYS. De notre côté, pour l’anecdote, nous nous souvenons aussi que cet homme d’une discrétion et d’une gentillesse rares eut, en tant qu’enseignant, un étudiant du nom de Stéphane Le Foll...


lire la suite »
 

A propos du livre "L’intelligence est dans le pré. Penser la ruralité du XXIè siècle""

Rencontre avec Patrick Denoux, psychologue interculturel, membre du Groupe Saint-Germain, coordonnateur de l’ouvrage.

Retour sur la rencontre avec P.Denoux et J-M. Guilloux. Juillet 2014

JPEG - 7.2 ko
Copyright Editions Bourin

Le jeudi 22 mai 2014 à la librairie Ombres Blanches, en collaboration avec la Mission Agrobiosciences, se déroulait la présentation de l’ouvrage : L’intelligence est dans le pré. Penser la ruralité du XXIè siècle, édité aux éditions François Bourin et coordonné par Patrick Denoux et Jean-Marie Guilloux, membre et animateur du Groupe Saint-Germain. Comme ils nous l’expliquent " le choix a été fait de mettre en avant les réflexions sur les perceptions, les engagements et les points de vue que chacun de nous pouvions avoir sur cet univers rural et agricole." Ils poursuivent en affirmant "que le monde rural et agricole révèle nombre d’oppositions et d’impasses de notre société prise entre la tentation du repli et le désir d’universalité, entre l’enfermement dans la réassurance locale et l’ouverture au désordre mondial, ... ." Le ton est donné. L’invitation à en débattre aussi.
A cette occasion nous avons rencontré Patrick Denoux afin qu’il revienne sur la genèse de ce livre.


lire la suite »
 


suite des annonces »
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr