prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
Dans le cadre du séminaire "Instruire une controverse", IEP Toulouse. Déc 2016

Piqure de rappel : le dossier "Peur des vaccins, à qui la faute ? "

Un dossier réalisé par S. Bertheau, C. Séon, A. Ruffier, M. Spor (master 2 Risques, Science, Environnement et Société)

A l’heure où Agnès Buzyn, la toute nouvelle ministre de la solidarité et de la santé annonce envisager d’élargir l’obligation vaccinale à 11 vaccins, contre trois aujourd’hui, et ce afin de lutter contre la recrudescence de certaines maladies infantiles, ce dossier prend toute son acuité : réalisé en décembre 2016 par quatre étudiantes de l’IEP de Toulouse dans le cadre de l’atelier "Instruire une controverse", conduit en partenariat avec la Mission Agrobiosciences-Inra, il analyse les racines du vaccino-scepticisme. Au sommaire, les ressorts des craintes et de la défiance, l’étude des arguments des parties prenantes étayées par une cartographie et les quelque 300 réponses obtenues au questionnaire que ces étudiantes ont elles-mêmes réalisé.

Télécharger le dossier "Peur des vaccins : à qui la faute ?"


lire la suite »
 
- 1.8 Mo

23es Controverses européennes de Marciac : La nature, la technique et l’homme : la guerre des trois aura-t-elle lieu ? (28 et 29 juillet 2017)

APPEL A CONTRIBUTIONS !

Le sujet vous intéresse, vous avez un point de vue, une humeur, une analyse ? Rien ne vous empêche de lancer le débat dès aujourd’hui !

Pour cela, rien de plus simple : nous vous convions à nous livrer le fruit de vos réflexions sous forme de contributions écrites (environ une page) :

– Soit sous la forme d’un commentaire libre sur un sujet de votre choix et en lien avec le thème de ces Controverses
– Soit en répondant à l’une des questions suivantes :
– Que percevez-vous aujourd’hui des relations entre la nature, la technique et l’homme ? Tensions, bouleversements, reconfigurations…
– Quels sont, selon vous, les avantages ou les limites de l’irruption des nouvelles technologies (ubérisation, robotisation…) dans l’agriculture ?
– Cette irruption des nouvelles technologies nous oblige-t-elle à redéfinir le progrès scientifique, technique, économique ? La politique européenne ? Pourquoi et selon quels nouveaux paradigmes ?

En pratique :
Merci de nous faire parvenir vos contributions, en une page, avant le lundi 17 juillet 2017,
à sylvie.berthier@inra.fr
Ces contributions seront publiées sur ce blog, sur le site des Controverses Européennes de Marciac et diffusées sur place.


lire la suite »
 

23èmes Controverses Européennes de Marciac

Inscrivez-vous en ligne et regardez notre film de présentation !

2 juin 2017

Toute l’équipe de la Mission Agrobiosciences-Inra est fin prête pour vous accueillir lors des prochaines controverses européennes de Marciac, "La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?".
Non seulement le programme est bouclé, avec notamment Philippe Mauguin, PDG de l’Inra, l’économiste Daniel Cohen, le physicien Etienne Klein, le philosophe Bernard Stiegler et bien d’autres..., mais vous pouvez désormais, vous inscrire et payer en ligne en toute sécurité !
Pour s’inscrire, c’est ici : https://journees.inra.fr/controvers...

Enfin, pour ceux qui ne seraient jamais venus, un court film de présentation des Controverses devraient vous aider à plonger dans cette ambiance particulière d’échanges et de débats : visionnez le film de 3 minutes


lire la suite »
 

23es Controverses Européennes de Marciac

Découvrez l’animal totem de cette année !

Souvenez-vous, l’an dernier, l’autruche Gertrude parvenait à sortir la tête du sable, moyennant certes d’étranges contorsions zoo(il)logiques, illustrant à merveille le sujet de 2016 ("Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?").
Aujourd’hui, découvrez en avant-première Sophie, la chouette trouvaille de notre graphiste, sous l’aile de laquelle sont placées ces 23èmes Controverses européennes de Marciac, "La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?"

C’est ici : http://controverses-de-marciac.eu !

Sur ce même blog dédié aux Controverses, découvrez également, dès à présent, le programme 2017 et bientôt, l’inscription en ligne, les premières contributions etc...


lire la suite »
 

Vient de paraître. 11 mai 2017

Sesame : ouvrez-le !

Une nouvelle publication de la Mission Agrobiosciences-Inra


Tout chaud, tout beau ! La Mission Agrobiosciences est très fière de vous présenter son petit dernier, Sesame (Sciences Et Société, Alimentation, Mondes agricoles et Environnement) !
Comme l’écrit, dans son édito, Philippe Mauguin, PDG de l’Inra et directeur de cette publication, "Sesame a su conserver l’héritage du Courrier de l’Environnement dans son rôle de "poil à gratter" et dans sa volonté d’éclairer les controverses [...] Sesame concourra à sa manière au débat public et proposera l’éclairage d’enjeux sociétaux primordiaux".


lire la suite »
 

A écouter sur FMR, samedi 6 mai et 3 juin 2017, de 8h00 à 9h30

C’est par où, le rural ? Notions floues et lignes de fuite (diffusion)

Morceaux choisis de la 14ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale, août 2008

A l’approche de sa 23ème édition, les Controverses européennes de Marciac s’offrent une (petite) rétrospective, avec la diffusion de morceaux choisis de la 14ème édition : C’est par où, le rural ?
Derrière ce titre volontairement provocateur, cette édition ambitionnait d’interroger ce que désigne le terme "rural" et d’éclairer les mutation à l’oeuvre. Quelques dix années plus tard, les analyses et les échanges de cette Université d’Eté, revêtent un aspect prémonitoire. Une rétrospective proposée par la Mission Agrobiosciences-Inra sur les ondes de FMR, les samedi 6 mai et 3 juin prochain. Voir tous les détails ci-dessous.


lire la suite »
 

Vient de paraître. Revue de presse du 3 avril 2017

A propos de l’épidémie de Nash : soda blues

Une revue de presse suivie d’une réaction de Max Lafontan, spécialiste de l’obésité (Inserm)

Elle a le nom d’un joueur de blues, et telle une entêtante rengaine, s’invite dans tous les médias alors même qu’elle est taxée de maladie « silencieuse ». Mais la Nash, acronyme anglais de « stéatohépatite non-alcoolique », puisque c’est d’elle qu’il s’agit, perd tous ses accents mélodieux quand elle prend son autre nom, plus familier : la « maladie du foie gras humain ». Une pathologie redoutable, directement liée à l’hygiène de vie : « sédentarité, diabète, malbouffe, obésité... Au fil des années, le foie se gorge de graisse car il n’a plus la capacité de la transformer. (…) Le foie s’enflamme, des lésions hépatiques apparaissent. (…) C’est une pathologie qui se développe lentement sans aucun symptôme. Et qui, pourtant, suscite une profonde inquiétude chez les médecins. En France, les patients atteints de la maladie du « foie gras humain » ne cessent de progresser. Entre 25 et 30 % de la population seraient concernés » précise le Parisien (10 mars 2017).
Une revue de presse de Lamia Bouchi, stagiaire à la Mission Agrobiosciences


lire la suite »
 

A écouter sur FMR, samedi 1er avril 2017, de 8h00 à 9h30

Pourquoi tuons-nous des animaux pour les manger ? (diffusion)

Controverse entre les philosophes Florence Burgat et Catherine Larrère

Alors que la question de la consommation de viande a pris une importance considérable ces derniers mois, oscillant entre images choc prises dans les abattoirs, happening vegan, et désarroi des éleveurs, la Mission Agrobiosciences a souhaité instruire ce débat sous un angle exigeant et trop peu abordé : pourquoi tuons-nous des animaux pour les manger ? Pour débattre de cette question, deux philosophes : Florence Burgat qui vient d’y consacrer un ouvrage et Catherine Larrère, qui joue ici le rôle de contradicteur.
Diffusée le 1er avril prochain sur FMR, cette controverse philosophique a été organisée à l’occasion de la sortie du 1er numéro de la revue Sesame. Tous les détails ci-dessous...


lire la suite »
 

Vient de paraître ( DVD)

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie

Un film de P. Mayade, N. Joly et B Degrange. Educagri éditions. 10 mars 2017

Réduire les antibiotiques administrés aux animaux d’élevage ? Si tout le monde s’accorde à prôner cette nécessité au regard des résistances bactériennes et de la santé publique, parvenir à cette "démédication" n’est pas simple et a nécessité la mise en place du Plan EcoAntibio, lancé en 2011, visant à diminuer d’un quart cet usage vétérinaire.
Et pourtant, certaines éleveuses et éleveurs y sont bel et bien parvenus, chacun à leur manière : en transformant en profondeur leurs pratiques, en acquérant de nouvelles connaissances, en prêtant une autre attention aux symptômes et au psychisme de l’animal...
Ce sont ces démarches concrètes mais aussi les raisons qui ont poussé ces femmes et ces hommes à bousculer leurs habitudes de travail qui sont donnés à voir et à entendre dans ce film de 26 minutes.


lire la suite »
 
- 497.6 ko

Dans le cadre du séminaire "Instruire une controverse", IEP Toulouse/Mission Agrobiosciences Inra. 23 février 2017

Projet commercial Val Tolosa : du conflit local aux enjeux nationaux

Un dossier réalisé par Jérémy Dabadie et Quentin Herbet, Master 2 Risques, Science, Environnement et Société.

Sur le papier, déjà, on pressentait que ce énième projet du géant Unibail n’irait pas sans susciter des réticences. Les plaquettes de présentation ont beau briller, les slogans s’afficher en gros pour "verdir" l’objectif, le vaste centre commercial et de loisirs de 44 hectares, Val Tolosa, à l’ouest de Toulouse, connaît depuis plus d’une décennie un véritable feuilleton administratif et des oppositions de plus en plus virulentes.
Si ce type de conflit en matières d’aménagement n’est pas nouveau, l’analyse de l’’éco-système’ des acteurs en présence, l’exploration des arguments mobilisés ainsi que le dévoilement des processus démocratiques mis en place, menée de main de maître par les deux étudiants de l’IEP de Toulouse, aide à mieux cerner les ressorts de ces mini-ZAD qui fleurissent ici et là.
Entretiens avec des opposants, des défenseurs, ainsi que des élus dont le sénateur Claude Raynal, enquête par questionnaire auprès des citoyens, mise à jour des jeux politiques et des différentes échelles d’un soi-disant projet de développement durable.
A lire, même si l’on n’est pas Toulousains !

Télécharger le dossier Val Tolosa : conflit local, enjeux nationaux ?


lire la suite »
 
- 1.9 Mo

Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)

La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?

Les 23èmes Controverses européennes de Marciac

D’un côté, il y a, dans nos sociétés, un « retour » de la nature et des valeurs qui lui sont conférées, en réaction notamment au règne du virtuel et de la course à la productivité. Une nature teintée parfois de religiosité quand il s’agit de la sanctuariser pour mieux la protéger de l’homme et des ses activités. De l’autre, il y a ces logiques technicistes puissamment à l’œuvre qui, poussant à l’efficacité maximale et parées d’un pouvoir émancipateur, envahissent tout l’horizon de nos modes d’organisation sociale, professionnelle, économique, culturelle…
Entre ces deux pôles, nombreux sont les clivages et les déplacements de frontière, entre ce qui est considéré comme « naturel » ou « artificiel », « sauvage » ou « domestique » mais aussi sur la place de l’homme, « hors » ou « dans » la nature, « avec » ou « malgré » la technique, sans oublier les conséquences sur la notion même de travail…
Des champs de tensions que cette 23ème édition des Controverses européennes de Marciac se propose d’investir à travers des exemples concrets en matière d’agriculture, d’alimentation et de sciences du vivant.


lire la suite »
 

Agriculture. 09 février 2017

L’agroécologie au coeur d’un projet de société (entretien vidéo)

Entretien avec Philippe Pointereau, directeur du pôle Agroenvironnement de SOLAGRO

Sa définition de l’agroécologie ? Des principes qui ouvrent de multiples marges de manœuvres collectives et non pas des normes et des cahiers des charges qui surplombent et clivent les acteurs. Poursuivant sa série d’entretiens sur l’Agroécologie, la Mission Agrobiosciences a soumis à la question Philippe Pointereau, directeur du pôle Agroenvironnement de SOLAGRO. Pour cet agronome qui a participé à l’élaboration du scénario Afterres 2050, la France dispose d’un potentiel formidable pour inventer toutes formes d’agroécologie. Un point de vue qu’il développe dans cet entretien de 12mn réalisé par AgrobiosciencesTV le vendredi 3 février 2017.


lire la suite »
 


suite des annonces »
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr