Lancer l'impression de l'article
Dans le cadre du séminaire "Instruire une controverse", IEP Toulouse/Mission Agrobiosciences Inra. 9 janvier 2017
Pêche durable : la nouvelle stratégie des gros poissons...
L’analyse de 6 étudiants de Sciences Po Toulouse (Master 2 Risques, Science, Environnement et Société)

Alors qu’entre en application ce mois-ci l’interdiction par l’Union européenne de la pêche en eaux profondes, difficile d’oublier les polémiques qui ont défrayé les médias le mois dernier en matière de pêche durable, et tout particulièrement autour du label MSC (Marine Stewardship council) censé guider les consommateurs vers des poissons capturés de manière responsable...

S’appuyant sur cette controverse, 6 étudiants - E. Barrère, T. Collombat, S. Graille, S.Martin, A.Meunier et L.Proust- de Sciences Po Toulouse se sont plongés dans les eaux troubles des définitions de la durabilité, mais aussi des critères différenciant pêche artisanale et industrielle.

Mieux, ils ont su repérer les points de dissensus entre experts et mettre en question le calcul des quotas ainsi que la pertinence d’autres outils de régulation tels que les aires marines protégées.

Un dossier limpide, émaillé d’entretiens que ces étudiants ont conduit avec des patrons pêcheurs, des responsables d’ONG, des chercheurs et autres chargés de mission ou représentants de syndicats.

 

Cette analyse a été conduite de septembre à décembre 2016 dans le cadre du séminaire "Instruire une controverse" porté à la demande de l’IEP Toulouse par la Mission Agrobiosciences-Inra. Elle demeure on ne peut plus d’actualité tant perdurent les remous autour de la politique européenne en matière de pêche, du label MSC et de la préservation de la biodiversité marine.

Accéder au dossier Pêche durable : la nouvelle stratégie des gros poissons ?


Retrouvez les autres controverses instruites par les élèves du master 2 Risques, Sciences, Environnement et Société de l’IEP Toulouse :

- Peur des vaccins : à qui la faute ?

- Piétonnisation des villes : exclure pour mieux inclure ?

 

- PDF- 1.4 Mo

Lancer l'impression de l'article