prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Pourquoi tuons-nous des animaux pour les manger ? (diffusion)
A écouter sur FMR, samedi 1er avril 2017, de 8h00 à 9h30
Controverse entre les philosophes Florence Burgat et Catherine Larrère
en savoir+
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
tous nos débats
 

A écouter sur FMR, samedi 1er avril 2017, de 8h00 à 9h30
Controverse entre les philosophes Florence Burgat et Catherine Larrère
Pourquoi tuons-nous des animaux pour les manger ? (diffusion)
Abonnez-vous à notre flux RSS

Alors que la question de la consommation de viande a pris une importance considérable ces derniers mois, oscillant entre images choc prises dans les abattoirs, happening vegan, et désarroi des éleveurs, la Mission Agrobiosciences a souhaité instruire ce débat sous un angle exigeant et trop peu abordé : pourquoi tuons-nous des animaux pour les manger ? Pour débattre de cette question, deux philosophes : Florence Burgat qui vient d’y consacrer un ouvrage et Catherine Larrère, qui joue ici le rôle de contradicteur.
Diffusée le 1er avril prochain sur FMR, cette controverse philosophique a été organisée à l’occasion de la sortie du 1er numéro de la revue Sesame. Tous les détails ci-dessous...


lire la suite »

 

Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Abonnez-vous à notre flux RSS

D’un côté, il y a, dans nos sociétés, un « retour » de la nature et des valeurs qui lui sont conférées, en réaction notamment au règne du virtuel et de la course à la productivité. Une nature teintée parfois de religiosité quand il s’agit de la sanctuariser pour mieux la protéger de l’homme et des ses activités. De l’autre, il y a ces logiques technicistes puissamment à l’œuvre qui, poussant à l’efficacité maximale et parées d’un pouvoir émancipateur, envahissent tout l’horizon de nos modes d’organisation sociale, professionnelle, économique, culturelle…
Entre ces deux pôles, nombreux sont les clivages et les déplacements de frontière, entre ce qui est considéré comme « naturel » ou « artificiel », « sauvage » ou « domestique » mais aussi sur la place de l’homme, « hors » ou « dans » la nature, « avec » ou « malgré » la technique, sans oublier les conséquences sur la notion même de travail…
Des champs de tensions que cette 23ème édition des Controverses européennes de Marciac se propose d’investir à travers des exemples concrets en matière d’agriculture, d’alimentation et de sciences du vivant.


lire la suite »

 
 
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr