prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Les Conversations du ministère de l’Agriculture et de la Pêche. SIA, du 3 au 11 mars 2007
Etat des lieux, éclairage, expertise
Sur les biocarburants, le bien-être animal, le développement rural...

Lors du Salon International de l’Agriculture qui se tiendra au Parc des Expositions de Paris, porte de Versailles, du 3 au 11 mars 2007, la Mission Agrobiosciences organise sept Conversations sur le stand du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche (hall 3, allée k, stand 8).
Etat des lieux et éclairage d’experts sur les biocarburants, le bien-être animal, le développement rural, la réforme des signes de qualité, les atouts nutritionnels du poisson, l’enseignement agricole, les maisons en bois... Et chaque jour, les savoirs dégustés, des produits et des métiers, présentés par des lycées agricoles...

 

- Retrouvez chaque jour, le compte-rendu des Conversations sur le site du ministère de l’Agriculture et de la Pêche, dans la rubrique "Le débat du jour"

PROGRAMME

Samedi 3 mars

- 15h-16h30
CONVERSATION
Réforme : les territoires sous le signe de la qualité et de l’origine
Excepté le Label rouge et le bio, la notoriété des signes de qualité reste faible. Cette conversation permettra de mieux comprendre et de discuter de la réforme et de la mise en oeuvre concernant les signes de qualité, inscrite dans la Loi d’orientation agricole (2007).
Objectif : afin de mieux répondre aux demandes des consommateurs, des distributeurs et des producteurs, la loi apporte clarification, simplification, lisibilité au dispositif de valorisation des produits agricoles et alimentaires.
Cette loi s’articule autour de trois axes :

- des instruments (signes d’identification de la qualité et de l’origine, mentions valorisantes, démarche de certification) ;

- la mise en place d’une nouvelle structure unique de gestion des signes d’identification de la qualité et de l’origine, l’Institut national de l’origine et de la qualité ;

- un renforcement des contrôles et des sanctions garantissant au consommateur la qualité des produits.
Avec Philippe Mérillon, responsable au ministère de l’Agriculture et de la Pêche de la politique de qualité des produits alimentaires ( DGPEI, Direction générale des politique économique, européenne et internationale) et Michel Prugue, président de l’INAO.

Dimanche 4 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Les huîtres : un produit naturel »
Une dégustation présentée par le Lycée de la mer et du littoral de Bourcefranc, Charente-Maritime.

Lundi 5 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Fromage, cidre et jus de pomme : parfums de terroir normand »
Une dégustation présentée par le Lycée Professionnel Agricole du Pays de Bray, Seine-Maritime.

- 15h-16h30
CONVERSATION
Nutrition et santé : Les poissons, pilotes de la santé
Alors que la demande mondiale de produits aquatiques est croissante, les volumes de pêche ont tendance à stagner voire à diminuer. Selon la FAO, 110 millions de tonnes de consommation sont prévues en 2010 contre 40 millions en 1970. La filière se voit dans la nécessité de gérer de manière responsable la ressource, selon des indicateurs de développement durable.
Quelle politique ? Quelle stratégie pour cette filière, dont les intérêts nutritionnels se confirment ? S’il n’existe aucun aliment complet pour l’homme, les produits de la pêche et de l’aquaculture sont très intéressants. Grâce à la variété des espèces et à l’éventail des préparations culinaires possibles, la consommation des poissons, coquillages et crustacés est recommandée à tout âge, pour leurs vertus nutritionnelles qui vont bien au-delà des fameux Oméga-3. Une synthèse de travaux scientifiques réalisés sur le sujet sera présentée par le nutritionniste de renom, chercheur à l’Inserm, Jean-Marie Bourre.
Avec François Gauthiez, sous-directeur des pêches maritimes (Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture) et le docteur J.-M. Bourre, membre de l’Académie Nationale de Médecine, Directeur de recherche Inserm.

Mardi 6 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Blonde, brune, blanche... l’Escreboise, une bière haute en goût et en couleurs »
Une dégustation présentée par le Lycée Agricole de Douai, Nord.

- 15h-16h30
CONVERSATION
Développement rural : S’installer à la campagne
Quatre Français sur dix habitent désormais dans les espaces ruraux, qui accueillent plus de 13 millions d’habitants, soit à peu près autant qu’en 1960, avant que commence l’exode rural... Un regain migratoire particulièrement marqué dans les campagnes péri-urbaines, mais qui ne bénéficie pas encore à des territoires ruraux plus isolés.
Parmi les premières motivations de ceux qui quittent la ville pour travailler et/ou vivre à la campagne ? La qualité du cadre de vie (le calme, les paysages, la pollution moindre...), les liens sociaux et les solidarités plus denses et le plus faible coût du foncier. De même, les nouvelles technologies de l’information et de la communication permettent aujourd’hui à de nombreux cadres, professions libérales ou chefs d’entreprises de concilier la qualité de vie en milieu rural et le développement économique. Fait notable, parmi les critères important, figure également l’existence ou non de services publics et privés qui conditionnent l’installation ( écoles, médecins, équipements sportifs, artisans, commerces... ).
Comment les territoires ruraux plus éloignés peuvent-ils se saisir de cette nouvelle dynamique migratoire et optimiser leur attractivité ? Quels dispositifs et structures sont à même de les accompagner ? A qui s’adresser lorsqu’on forme le projet de s’installer à la campagne ? Cette conversation fait le point sur les tendances, les chiffres, les mesures en place...
Avec Michèle Quiqueré, adjointe au sous-directeur du travail et de l’emploi (DGFAR), Xavier de Penfentenyo, association Sicler
et Jean-François de Caffarelli, maire, conseiller général et président de la Communauté de Communes du Pays Bellêmois.

Mercredi 7 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Montagne Saint Emilion et Lalande de Pomerol : des vins comme du velours »
Une dégustation présentée par le Lycée Viticole de Libourne, Gironde.

- 15h-16h30
CONVERSATION
L’enseignement agricole et agro-vétérinaire pour tous :
Les métiers du vivant font école

Avec 848 établissements publics et privés, 26 établissements d’enseignement supérieur offrant un important maillage sur le territoire national, l’enseignement agricole offre une grande variété de filières de formation dans les secteurs de l’agriculture et de l’alimentation, certes, mais aussi de l’environnement et des services, tels que le commerce, le tourisme vert, les loisirs, le paysage et les espaces verts, sans oublier l’oenologie, les activités hippiques ou l’élevage canin...
De la classe de 4ème jusqu’aux diplômes d’ingénieurs, en passant par les CAP, BEP, Bacs, BTS et autres licences professionnelles, l’offre de formations emprunte différentes voies, de la formation scolaire à l’apprentissage en passant par la formation continue et la validation des acquis d’expérience...
Avec Michel Bouttier, adjoint au chef du Bureau des formations de l’enseignement technique et des partenariats,
André Quillevère, directeur du lycée agricole la Bretonnière, et, pour Agro Paris Tech, Agnès Holl-Nicaud, directrice des études et de la pédagogie du cursus ingénieur agronome, et Françoise d’Epenoux, responsable de la validation des acquis de l’expérience et responsable mission qualité, AgroTechParis.

Jeudi 8 mars

- 11h-11h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Recettes gourmandes du Calvados : terrines, rillettes et cidre »
Une dégustation présentée par le Lycée Agricole de Vire, et le Lycée Agricole du Robillard, Calvados.

- 14h-14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Recettes gourmandes du Calvados : camembert, yaourts et jus de pommes »
Une dégustation présentée par le Lycée Agricole de Saint-Lô et le Lycée Agricole du Robillard, Calvados.

- 15h-16h30
CONVERSATION
Les biocarburants : L’énergie à travers champs...
Avec l’épuisement à terme des carburants fossiles et l’augmentation de leur coût, et dans un contexte de changement climatique qui oblige à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les biocarburants apparaissent comme une solution durable pour l’environnement, une opportunité pour les agriculteurs et le développement rural, et une alternative à la raréfaction des énergies fossiles.
Le Plan gouvernemental de développement des biocarburants s’est fixé l’objectif, à l’horizon 2010, de substituer 7% de carburants fossiles ( gazole et essence), par le biodiesel et l’éthanol.
Cette valorisation de cultures végétales appelle notamment des recherches poussées pour améliorer le bilan énergétique de certaines variétés et sous-produits (pailles, sciures...), optimiser l’impact positif sur l’environnement, et accroître la rentabilité de ces filières. C’est donc sur les biocarburants de 2ème génération que cette conversation insistera.
Avec Bernard Chaud, chef du bureau Biomasse, Biocarburants, Bioénergies, Biomatériaux (DPEI), et Etienne Pointrat, Ademe.

Vendredi 9 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Plats cuisinés, saucisses et saucissons : la viande ovine dans tous ses états »
Une dégustation présentée par le Lycée Professionnel Agricole de Saint-Flour, Cantal.

- 15h-16h30
CONVERSATION
Santé et bien-être des animaux de compagnie :
Le civisme et l’éducation, c’est pas bête !
En France, près d’un foyer sur deux possède un animal de compagnie. Au sein du ministère, la direction générale de l’alimentation veille aux conditions de commercialisation de ces animaux, à celles de leur élevage et de la cohabitation avec l’environnement urbain. 
La Conversation portera sur la question de la place de l’animal dans notre société, son intégration dans un environnement urbain, des moyens à mettre en oeuvre pour une meilleure harmonie entre les différents usagers de la ville, et de l’évolution des relations entre l’homme et l’animal.
Avec Oliver Le Gal et Eric Kérourio (Bureau de la protection animale, DGAL) et Thierry Bedossa, vétérinaire, président de la société francophone de cynotechnie.

Samedi 10 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Alertez les papilles ! Fromages et yaourts sur un plateau »
Une dégustation proposée par l’Ecole nationale d’industrie laitière de Besançon-Marmirolle, Doubs.

- 15h-16h30
CONVERSATION
La valorisation des usages du bois :
Du toit au plancher, des maisons « futées »
Depuis peu, le bois en tant que matériau connaît un renouveau et un engouement certains dans l’habitat. Il faut dire que ses atouts ont de quoi séduire : ce matériau noble, esthétique et naturel bénéficie de qualités indéniables en termes d’économies d’énergie et d’isolation thermique. Son caractère renouvelable et sa capacité à stocker le gaz carbonique ajoutent à son attrait. Le nombre de maisons en bois ne cesse ainsi d’augmenter, passant de 5 500 en 2001 à 7 900 en 2005 (source : Le Monde, 8 février 2007). Une chance pour la forêt française et sa gestion durable, que le ministère de l’Agriculture accompagne par toute une série de mesures. Une autre approche, aussi, de l’architecture, dont l’inventivité se libère avec ce matériau vivant aux mille et une facettes.
Avec André Richter, Sous-direction de la forêt et du bois, bureau du développement économique,
Intervenant extérieur : Estelle Billiotte, déléguée Ile de France du Comité National du Bois.

Dimanche 11 mars

- de 11h à 11h45 et de 14h à 14h45
SAVOIRS DEGUSTES Un produit, des métiers
« Champagnes ! »
Une dégustation proposée par le Lycée viticole de la Champagne à Avize, Marne.

VOUS DESIREZ PARTICIPER A UNE CONVERSATION ? Renseignements :
Sylvie Berthier, sylvie.berthier@agrobiosciences.com
ou Valérie Péan, valerie.pean@agrobiosciences.com
Mission Agrobiosciences : tél. 05 62 88 14 50.

Sur les thèmes de l’agriculture, on peut lire ces documents édités par la Mission Agrobiosciences :

L’AGRICULTURE ET LES « AGROBIOSCIENCES » AU COEUR DES CONTROVERSES
Par Jean-Claude Flamant, Mission Agrobiosciences, à partir d’une Conférence au Groupe de Camboulazet, Lycée agricole de La Roque (Rodez), 17 février 2006.

Lire les actes des cafés-débats de Marciac  :

Lire la conférence FAUT-IL EN FINIR AVEC LE DEVELOPPEMENT DURABLE ?avec François de Ravignan.
Décortiquant l’histoire du développement, François de Ravignan nous rappelle l’évolution de ce terme qui s’est élevé au rang de doctrine et les différentes critiques historique, culturelle et écologique mettant à mal le concept. On ne sort pas indemne de la conférence de François de Ravignan. Sans devenir adepte de la décroissance, la démonstration permet, comme le disait Simone Weil, de « changer la direction de notre regard ».

Lire la conférence AGRICULTURE ET MONDIALISATION. POURQUOI EST-IL VITAL POUR LES AGRICULTEURS D’ICI DE COMPRENDRE LES AGRICULTURES DU MONDE ? de Marcel Mazoyer.
Marcel Mazoyer a été Chef du Département d’Economie et de Sociologie Rurales de l’INRA (1972-1975), Président du Comité du Programme de la FAO (1983-1993). Il est l’auteur, avec Laurence Roudart, d’une « Histoire des Agricultures du Monde » (Seuil).

Lire la conférence GROUPE DE CAIRNS ET PAYS EN DÉVELOPPEMENT : ALLIÉS OU ADVERSAIRES DANS LES NÉGOCIATIONS AGRICOLES À L’OMC ? de Karine Tavernier.
Chargée d’étude à Solagral. Spécialiste du commerce international, des échanges agricoles et des négociations de l’OMC. A l’heure de la mondialisation, des négociations de l’OMC et de la réforme de la PAC, Karine Tavernier s’est livrée à une brève analyse actualisée des négociations agricoles en cours et des positions exprimées par les différents groupes de pays.

Lire la conférence QUELS DÉFIS ET QUELS PARIS POUR LE COMMERCE
ÉQUITABLE ?
d’Alexis Krycève.
Directeur de marketing d’Alter Eco, société d’importation et de distribution de produits issus du commerce équitable. L’invité Alexis Krycève, sortant des postures manichéennes devait apporter des réponses claires sans évacuer la complexité des échanges internationaux.

Lire la conférence LES PARADOXES DE L’AGRICULTURE DES ETATS-UNIS, CONQUÉRANTE ET FRAGILE de Jean-Christophe Debar.
Jean-Christophe Debar est économiste. La politique agricole américaine votée en mai 2002 pose problème aux Européens, mais il faut examiner précisément ses tenants et ses aboutissants avant de s’indigner. Dans quelle situation économique se trouvent les agriculteurs américains ? Comment sont-ils perçus par leurs concitoyens ? Quels sont les perspectives, leurs repères ? Pourquoi ont-ils un tel poids politique ?

Lire la conférence EUROPE ET INTÉGRATION DES PAYS DE L’EST : FAUT-IL REDOUTER L’IMPACT DE LEURS DYNAMIQUES AGRICOLES ? d’Alain Pouliquen.
Alain Pouliquen. Economiste l’INRA. A l’heure de la mondialisation, des négociations dans le cadre de l’OMC et de la réforme de la PAC, Alain Pouliquen, directeur de recherche à l’Inra, auteur du rapport sur la " Compétitivité des secteurs agro-alimentaires des pays d’Europe centrale " à la Commission européenne, présentait à un auditoire attentif son point de vue sur les impacts globaux de l’intégration des pays de l’Est dans la communauté européenne.

Lire la conférence AGRICULTURE BRÉSILIENNE : ÉTAT DES LIEUX ET GRANDS ENJEUX Elisio Contini, coordonnateur du Labex, le Laboratoire Extérieur franco-brésilien de l’Embrapa, Institut brésilien de recherche agro-pastorale (équivalent à l’Inra) implanté à Agropolis Montpellier.
A l’heure de la mondialisation, des négociations difficiles de l’OMC et de la réforme de la PAC, le Brésil était à l’ordre du jour. Football, samba et carnaval endiablé ? Qui n’a pas ces images du Brésil en tête ? Et pourtant ? Géant agricole en plein "boum’’, nation de contrastes et de contradictions, nouveau poids lourd des négociations internationales, ce pays suscite des interrogations dont l’état des lieux aurait nécessité des semaines de discussion ?

Lire la conférence DES PRODUITS MADE IN CHINA SANS CONTREFAÇON ? Avec Marie Papaix, ingénieure agronome.
A l’heure où la France et l’Europe se cherchent des alliés à l’OMC pour défendre les Indications Géographiques (l’équivalent de nos appellations d’origine), la Chine présente un intérêt stratégique certain. Aidée par des experts français, n’a t-elle pas commencé à mettre en place ce type d’appellation pour ses propres produits ? Reste à mesurer l’écart entre les intentions, la pratique et les habitudes culturelles de la Chine.

Lire la conférence EVOLUTION DES ÉCHANGES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES MONDIAUX : QUELS PROBLÈMES EN PERSPECTIVE Michel Griffon, ingénieur agronome et économiste.
Comment la planète parviendra-telle à nourrir les neuf milliards d’habitants qu’elle comptera en 2050 ? Pour répondre à cette forte interrogation, Michel Griffon propose un raisonnement simple, sans jamais être simpliste.

Lire la conférence QUELLE STRATÉGIE POUR LES PRODUITS DE TERROIR DANS UN CONTEXTE DE GLOBALISATION DES MARCHÉS ?. Avec Jean-Louis Rastoin, ingénieur agronome, professeur à l’Agro Montpellier.
Ce soir là, dans le cadre des cafés-débats de Marciac organisés par la Mission Agrobiosciences en collaboration avec la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, Jean-Louis Rastoin abordait les conditions de valorisation et de viabilité des produits de terroir par rapport aux autres produits alimentaires dans un contexte de globalisation des marchés.

Lire la conférenceLA PÉNURIE DE L’EAU : L’ARAGON ENTRE IRRIGATION ETTERRES SÈCHES. Avec José Manuel Pomar, Ingénieur agronome, producteur dans la vallée de l’Ebre.
D’un côté, les « regadios », qui désignent les terres irriguées. De l’autre, les « secanos », où l’agriculture survit en terrains arides, cultivant l’orge et élevant des brebis.

Lire la conférence QUELLE ÉVOLUTION POUR LES PAYSANS D’AFRIQUE NOIRE, DANS LE CADRE DE LA FIN D’UN MODÈLE COLONIAL DE DÉVELOPPEMENT ?. Avec Bernard Charlery de La Masselière, Professeur des Universités.
A l’heure de la mondialisation et des négociations de l’OMC, ce chapitre africain a été traité par Bernard Charlery de la Masselière, Professeur des Universités, enseignant-chercheur, du département Géographie à l’Université Toulouse-Le Mirail, mais aussi enseignant à l’École Supérieure d’Agronomie de Purpan, à l’Institut Universitaire de Technologie de Castres, à l’Université de Dschang (Cameroun), à l’Université du Burundi et à l’Université de Conakry (Guinée).

Lire la conférence L’AGRICULTURE DES PAYS MÉDITERRANÉENS DU SUD, ENTRE CONQUÊTE DES MARCHÉS EUROPÉENS ET RÉPONSE AUX BESOINS DE SUBSISTANCE. Avec Gérard Ghersi, directeur de l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM) et Omar Bessaoud, enseignant-chercheur à l’IAMM.
A l’heure de la mondialisation, des négociations de l’OMC et de la réforme de la PAC, les pays méditerranéens s’étaient invités à notre table. Une fois n’est pas coutume : les fameux tapas qui précèdent les cafés-débats de Marciac étaient remplacés, ce soir d’octobre 2002, par un somptueux tajine. De quoi mieux faire corps avec l’idée forte que souhaitaient développer les deux conférenciers : les peuples de la méditerranée ont un patrimoine culturel commun qui justifie des solidarités importantes à développer.

Lire les Actes des Universités d’été de l’innovation rurale

L’Université d’Eté de l’Innovation Rurale est un rendez-vous national au coeur de l’été dans l’ambiance particulière du festival de "Jazz in Marciac" et des territoires ruraux du Sud-Ouest, pour instruire et débattre des sujets qui interpellent fortement notre société : le futur de l’agriculture, l’évolution de notre alimentation, la transformation des territoires ruraux, les relations urbain-rural, le rôle des sciences du vivant. Un rendez-vous annuel où se côtoient des scientifiques, des enseignants, des élus, des professionnels, des acteurs issus du monde économique, associatif, culturel et du grand public.

Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac

Lire la conférence 12ème Université d’Ete de Marciac - août 2006 ENTRE TENSIONS, MALAISES ET AVANCEES, UNE DECISION PUBLIQUE QUI S’EST CONSTRUITE AUTOUR DE CONTROVRESES
Une intervention de Philippe Mauguin, ancien Conseiller pour l’Agriculture et l’Alimentation auprès du Premier Ministre

Lire la conférence Actes de l’Université d’été de Marciac - août 2006 LE DEBAT UN OBJET INTERCULTUREL ENTRE POLEMIQUE ET POLYSEMITE (Publication originale)
Par Patrick Denoux, Maître de conférence en psychologie interculturelle à l’Université Toulouse Le-Mirail

Lire la conférence 12ème Université d’Eté de Marciac - Août 2006 QUELS DEBATS POUR QUELLE DEMOCRATIE ?
Par Catherine et raphaël Larrère respectivement professeur de philosophie morale et politique à l’Université Paris 1 et directeur de recherches Inra,

Lire la conférence de la 12ème Université d’été de Marciac : LE POUVOIR N’EST PAS AUSSI LOIN QU’ON LE CROIT
Une table ronde cherchant à instruire la question "Le local est-il soluble dans le global ?", animée par Philippe Lacombe (Inra), avec Jacques Delpla (BNP-Paribas), François de Ravignan (économiste et agronome, Inra) et Jean-Pierre Tillon (In Vivo)

Lire la conférence du 9 août 2000 : CLAUDE FISCHLER : « QUAND LES CRISES ALIMENTAIRES RÉVEILLENT LES UTOPIES ».
Que signifient pour nous les crises alimentaires ? Quelles sont les inquiétudes qui nous saisissent ? On nous dit souvent qu’elles sont rationnelles ou irrationnelles. Peut-on formuler des jugements là-dessus ? De quelles données précises ou empiriques, de quelles études sur la perception de l’alimentation en général, et du danger en matière d’alimentation disposent-on ?

Lire la conférence Août 1998 : PHILIPPE LACOMBE : « MARCHÉS AGRICOLES ET TERRITOIRES RURAUX ».
Dans le cadre de la 4ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, en 1998, Philippe Lacombe propose une lecture des rapports entre marchés agricoles et territoires ruraux.

Lire la conférence du 9 Août 2000 : ALAIN TROUSSON : « LES CRITIQUES DE LA SCIENCE »... À PROPOS DES OGM.
En observant, y compris dans les magazine et à la télévision, la multiplicité des critiques notamment exprimées contre les OGM , le philosophe Alain Trousson (CNP), lors de l’Université d’été de Marciac en août 2000, montre qu’elles se réfèrent à deux modèles de critique de la science aujourd’hui réactivés, re-mobilisés et qui font, selon-lui, parfois l’objet de recombinaisons étonnantes.

Lire la conférence du 8 août 2001 :PATRICK CHAMPAGNE : « JOURNALISME SCIENTIFIQUE. EFFETS MÉDIATIQUES : RÉFLEXIONS ».
Les scientifiques se plaignent fortement de la manière dont la science est médiatisée. Selon le sociologue de l’Inra Patrick Champagne, du Centre de sociologie de l’éducation et de la culture à la Maison des sciences de l’homme, on est aujourd’hui passé de la médiatisation de « La Science » à une information scientifique banale, qui obéit aux lois ordinaires de la production de l’information.

Lire la conférence d’août 1995 : BERTRAND VISSAC : "DE LA GÉNÉTIQUE AUX TOTEMS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ».
Bertrand Vissac nous a quitté le 31 août 2004 (Retrouvez l’hommage à Bertrand Vissac sur le site de la Mission Agrobiosciences). Ce grand chercheur en zootechnie a traversé l’histoire de l’Inra depuis les années 50. Institut de recherche où, d’entrée de jeu, il a exercé de multiples fonctions et de très hautes responsabilités... Cette Intervention de Bertrand Vissac recèle un témoignage vivant sur l’expérience de la RCP Aubrac.

Lire la conférence du 8 août 2001 : GUY RIBA : « LES ENJEUX DU PROGRAMME GÉNOPLANTE DANS LE CONTEXTE MONDIAL ».
Selon Guy Riba, directeur scientifique « Plantes et produits du végétal » à l’Inra, trois points clés identifient le contexte de la naissance du programme Génoplante : la montée en puissance des attentes du citoyen ; l’insertion de l’agriculture dans un contexte mondialisé et la montée en puissance, sans précédent, des sciences biologiques...

Lire la conférence du 8 août 2001 : JEAN-DIDIER VINCENT : « LA MORALE DU GÈNE ».
Comment ne pas aborder , d’entrée de jeu, l’éternel débat qui oppose d’un côté les socio-philosophes, tenants de la liberté et de l’autonomie de la pensée et, de l’autre, ces « malheureux biologistes » accusés de tous les mots parce qu’ils aliènent la liberté de l’homme par un déterminisme mal compris. Lors de la 7ème Université d’été de l’innovation rurale de Marciac en août 2001, le neurobiologiste, Jean-Didier Vincent n’a pas manqué d’ironie.

Lire l’article de Jean-Claude Flamant édité en février 2005 :UNIVERSITÉ D’ETÉ DE L’INNOVATION RURALE DE MARCIAC : DIX ANNÉES DE DÉBATS COLLECTIFS POUR MESURER LES FORCES DE TRANSFORMATION DU FUTUR (PUBLICATION ORIGINALE).
« 10 années d’exploration sur le thème agriculture et société »... Jean-Claude Flamant, fondateur de l’Université d’été de l’innovation rurale de Marciac et actuellement directeur de la Mission d’Animation des Agrobiosciences, nous propose de revenir dix années d’élaboration collective des conceptions sur l’évolution de l’agriculture et de ses fonctions au sein de la société et dans les territoires ruraux explorés lors de cette manifestation nationale.

Lire la conférence du 9 août 2000 : DOMINIQUE DESJEUX : « FEMMES ET AGRICULTURE : ON N’A PAS LE MÊME PLAISIR QUE LES HOMMES À NOUS BATTRE ».
Intervention qui faisait suite à la conférence de Marie-Thérèse Lacombe, Alice Monier et Martine Dubos « Les femmes de l’agriculture : histoire d’une révolution silencieuse »- lors de la journée « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac. Août 2000. « Les rapports hommes-femmes » sont aussi compliqués que les rapports « ruraux-urbains » affirme l’anthropologue Dominique Desjeux (Professeur à la Sorbonne) lors de son intervention à l’Université d’été de Marciac.

Lire la conférence du 9 août 2000 : MARIE-THÉRÈSE LACOMBE, MARTINE DUBOS, ALICE MONIER : « LES FEMMES DE L’AGRICULTURE : HISTOIRE D’UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE... ».
Pour beaucoup, cette conférence à trois voix de femmes, reste l’événement de cette journée consacrée au thème « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac en août 2000. Cette fresque historique, depuis l’après-guerre jusqu’à aujourd’hui, patiemment énoncée par plusieurs générations de femmes agricultrices avait pour intitulé « Les femmes , ferment de la modernité en milieu rural ».

Lire la conférence du 9 août 2000 : GÉRARD TINÉ : « L’EFFET DUCHAMP AUX CHAMPS... ».
Intervention qui faisait suite à la Conférence de Jean-Pierre Estrampes « Un regard critique sur la modernité des villes »- lors de la journée « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac. Sur la question des rapports « Villes-Campagnes », le plasticien Gérard Tiné relève que ce thème est une façon d’aborder sous l’angle du regard la question « Patrimoine et Modernité ».

Lire la conférence du 9 août 2000 : JEAN-PIERRE ESTRAMPES : « UN REGARD CRITIQUE SUR LA MODERNITÉ DES VILLES ».
D’entrée de jeu, l’architecte, Jean-Pierre Estrampes, tient à lever ce qu’il nomme un fantasme, celui des grandes conurbations. Les mégapoles ou autre mégalopoles n’existent, selon-lui, que dans l’imaginaire de certains géographes prédicateurs. Prenant l’exemple des désormais fameux « croissants fertiles » reliant les villes entre elles comme Milan à Barcelone ou Francfort à Lyon, Jean-Pierre Estrampes affirme qu’il s’agit d’illusions.

Lire la conférence du 9 août 2000 : JEAN-MARC LÉVY-LEBLOND : « LA SCIENCE EST-ELLE DÉMOCRATIQUE ? ».
Intervention de Jean-Marc Lévy-Leblond en réponse à la conférence du philosophe Alain Trousson « Les Critiques de la science » S’il existe bel et bien une critique de la science chez Marx et une critique de la démocratie chez Heidegger, tel que le montre Alain Trousson, l’écrivain et physicien Jean-Marc Lévy-Leblond se refuse à conclure, lors de l’Université d’été de Marciac en Août 2000, que l’apologie de la démocratie conduit à une apologie de la science.

Lire la conférence de Patrick Denoux, août 2004 :LA MONOCULTURE CONDUIT À L’APPAUVRISSEMENT. PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE ET AGRICULTURES.
Patrick Denoux,est maître de conférence en Psychologie interculturelle, Université Toulouse Le-Mirail. Pour conclure la 10ème Université d’été de Marciac "Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ?", co-organisée par la Mission Agrobiosciences, le point de vue de Patrick Denoux ou l’art de métisser humour et connaissance. Un moment de grande intensité où l’orateur a su distiller des exemples bien choisis au fil d’un exposé savant. Patrick Denoux a vraiment le don d’éclairer notre relation aux autres cultures et ce en quoi elle influence notre destin.

Lire la conférence de Jean-Luc Mayaud : REVENIR AU PAYSAN, C’EST RETOURNER AVANT 1950..
Jean-Luc Mayaud, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lumière-Lyon 2. Pour conclure la 10ème Université d’été de Marciac "Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici" co-organisée avec la Mission Agrobiosciences, le point de vue de Jean-Luc Mayaud. A tenter de définir le présent et d’esquisser l’avenir, les propos tenus lors de cette Université d’été n’ont cessé paradoxalement de convoquer l’histoire ; celle, mythique, d’une paysannerie rêvée.

Lire la conférence de Michel Griffon :"LE POINT COMMUN DES AGRICULTURES DU MONDE : L’EXISTENCE D’UN SECTEUR DE PAUVRETÉ" (INTÉGRAL DE LA CONFÉRENCE).
Michel Griffon est conseiller pour le développement durable au CIRAD. « Je vais prendre une posture particulière qui est celle de parler non pas du destin qui est notre thème commun de réflexion, mais de l’avenir ». En prononçant ces mots, Michel Griffon aurait tort de paraître s’en excuser. Après tout, difficile de se donner un destin sans se projeter dans l’avenir... Reste que l’exercice paraît périlleux : comment donner une lecture transversale des dynamiques complexes actuellement à l’œuvre et en tirer des tendances ?

Lire la conférence de Philippe Lacombe :LES ACTES DE LA 2ÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ DE MARCIAC : "STRATÉGIES INNOVANTES : LE CAS DES DROITS À PRODUIRE"
Philippe Lacombe est économiste à l’Inra. "Les droits à produire : une innovation dans la politique agricole et un instrument de maîtrise des marchés agricoles" Réédition d’une Conférence de Philippe Lacombe.

Lire les actes de la Quatrième Université d’été de l’Innovation Rurale (août 1998) : "GÉRER LES ESPACES RURAUX : NOUVEAUX DÉFIS POUR LES AGRICULTEURS ET LES FORESTIERS" (PUBLICATION ORIGINALE).
La Mission Agrobiosciences propose cette réédition des interventions, entre autres, de Bertrand Hervieu (Sociologue), Philippe Lacombe (Economiste), Patrick Legrand (Mission Environnement-Société Inra), Salvadore Ferret (Groupement agriculture biologique de Midi-Pyrénées)ou Georges Cassagne (Agriculteur au Texas USA), autour d’un thème qui répond toujours à une forte préoccupation : faire le point sur les questions que posent l’évolution des marchés des produits agricoles.

Lire les actes de la neuvième Université d’été de l’Innovation Rurale, 6 et 7 août 2003 : IMAGES ET IMAGINAIRES AU COEUR DES ÉCHANGES ENTRE AGRICULTURE ET SOCIÉTÉ.
L’Objectif de cette 9ème édition de l’Université d’Eté de Marciac était de repérer les représentations que suscite l’agriculture pour chacun, les exprimer, les comparer et en analyser l’origine et la puissance. Dans ces actes vous retrouverez l’essentiel des débats et des interventions qui ont fait surgir des images fortes, drôles, graves et parfois émouvantes.

Lire LES ACTES DE LA CINQUIÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ DE MARCIAC (Août 1999) : « L’EAU DES VILLES ET L’EAU DES CHAMPS » ET « CRÉER DES EMPLOIS DANS LES CAMPAGNES » (PUBLICATION ORIGINALE).
Des conférences et des échanges pour un état des lieux sur les enjeux de l’eau : Qualité, quantité, territoire, ressource économique... Une série d’interventions sur les emplois dans les campagnes : Diversité, dynamiques, expériences contemporaines. Une Université d’Eté où l’agriculture et le monde rural étaient au centre des questions et des débats.

Lire LES ACTES DE LA SIXIÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ DE MARCIAC (9 et 10 août 2000) : "BIOTECHNOLOGIES : FASCINATIONS... INTERPELLATION" ET "ÊTRE DE SON TEMPS À LA CAMPAGNE.
Avec notamment Claude Fischler (Sociologue), Alain Trousson (Philosophe), Jean-Marc Lévy-Leblond (Physicien), Jean-Pierre Zalta (Généticien), Jean-Pierre Estrampes (Architecte), Marie-Thérèse Lacombe (Agricultrice) Alice Monier (Agricultrice), Dominique Desjeux (Anthropologue) etc. Lire les actes de la 6ème Université d’Eté de Marciac :"Biotechnologies : fascinations... interpellation" et "Être de son temps à la campagne "-édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Lire LES ACTES DE LA 8ÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ (7 et 8 août 2002)DE MARCIAC : "L’AGRICULTURE ENTRE CONTRAT ET CONTRÔLE" (PUBLICATION ORIGINALE).
Entre une agriculture sous des contraintes économiques et réglementaires de plus en plus fortes et une société qui ne se reconnaît plus dans ses évolutions, quelles modalités de débat pour retrouver la confiance et quel nouveau contrat entre agriculture et société ? Avec entre autres Patrice Duran (Sociologue), Emmanuelle Auriol (Economiste), Christian-Albert Garbar (Juriste), Christian Vanier (Agriculteur), François Léger (Chercheur Inra), Michèle Salmona (Psychologue), François Projetti (...)

Lire la conférence de Patrick Denoux :IMAGE DE L’AGRICULTURE : LA FIGURE DU PAYSAN COMME LIEU DE FRACTURE CULTURELLE.
Dans le cadre de la 9ème Université d’Eté. 6 et 7 août 2003. Maître de conférences en Psychologie Interculturelle, à l’Université Toulouse-Le-Mirail, Patrick Denoux était convié à donner son point de vue sur les débats en cours. Un regard de "grand témoin", qui a porté dans cette première intervention sur la crise identitaire des agriculteurs. « Mon paysan » « Je ne vous propose ni synthèse ni verbatim des propos de ce matin, mais plutôt de poser un regard transversal, celui d’un psychologue d’une nature un peu particulière, puisqu’il s’attache (...)

Lire LES ACTES DE LA 7ÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ DE MARCIAC : "QUAND LES SCIENCES DU VIVANT BOULEVERSENT NOTRE REGARD SUR LE MONDE » ET « L’AGRICULTURE PEUT-ELLE ÊTRE BOULEVERSÉE PAR LA DEMANDE SOCIALE".
Avec Jean-Didier Vincent, biologiste, Guy Riba, généticien, Patrick Champagne, sociologue, Daniel Boy, politologue, Bertrand Hervieu, président Inra, Philippe Lacombe, économiste, etc...

Lire la contribution de Gilles Allaire :IMAGE DE L’AGRICULTURE : SI LES ARBRES IMAGINENT LES OISEAUX, POURQUOI LES FRITES N’IMAGINERAIENT PAS LES ARBRES ?.
Par Gilles Allaire, Directeur de recherche en économie et sociologie rurale. Dans le cadre de la 9ème Université d’été. août 2003. La première journée de la 9ème Université d’été de l’Innovation Rurale de Marciac était consacrée à l’inventaire et l’exploration de nos images et imaginaires autour de l’Agriculture et à « L’agriculture au cœur des paradoxes ». Gilles Allaire, directeur de recherche en économie et sociologie rurale à l’Inra de Toulouse, est l’un des « piliers » de l’Université d’Eté.

Lire la contribution de Patrick Denoux :IMAGE DE L’AGRICULTURE : LE JEU DE L’IMAGE BROUILLE L’IMAGE DU "JE"..
Par Patrick Denoux. Maître de Conférence en Psychologie Interculturelle. Dans le cadre de la 9ème Université d’Eté des 6 et 7 août 2003. Une lecture de la première journée de débats, pour clore l’après-midi, par Patrick Denoux, maître de conférences en Psychologie interculturelle ( Université Toulouse Le Mirail).

Lire la contribution au débat : "J’AI ÉPOUSÉ JEAN-LUC, PAS SES COCHONS !".
Dans le cadre de la 9ème Université d’Eté. 6 et 7 août 2003. Le débat qui a suivi la conférence de Rémi Mer a principalement porté sur la reconnaissance sociale des agriculteurs. "Etre seul, n’est ne plus être", écrivait récemment le philosophe Tzvetan Todorov (Revue "Sciences Humaines", octobre 2002).

Lire la contribution au débat : IMAGE DE L’AGRICULTURE : "LES REPRÉSENTATIONS SONT DES ESPÈCES VIVANTES".
Par Saadi Lahlou., psychologue. Dans le cadre de la 9ème Univeristé d’Eté. Août 2003. L’auteur de "Penser manger" ( PUF 1998) éclaire les logiques et les mécanismes des images que nous avons de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Des représentations qu’il ne faut pas songer à changer d’un claquement de doigts.

Lire l’enquête de BVA : « QUEL IMAGINAIRE LES FRANÇAIS ONT-ILS DE L’AGRICULTURE ? ».
Réalisée par l’Institut BVA, pour la 9ème Université d’Eté de Marciac, août 2003 64% des réponses révèlent une vision négative de l’agriculture (Système économique en crise 50%, facteur de risque et de peur 20%, atteinte à l’environnement...). Les visions positives, plus réduites, s’attachant à 26% à son rôle nourricier. C’est dans le cadre de la 9ème Université d’été de l’Innovation Rurale qui s’est déroulée le 6 et 7 août 2003 à Marciac (Gers), que l’Institut de sondage BVA a réalisé cette enquête auprès des Français sur leurs « Imaginaires de l"agriculture ».

Lire les LES ACTES DE LA 9ÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ DE MARCIAC : "IMAGES ET IMAGINAIRES AU COEUR DES ÉCHANGES ENTRE AGRICULTURE ET SOCIÉTÉ.". Les Actes des deux journées de débats et d’échanges.

Lire les LES ACTES DE LA 3ÈME UNIVERSITÉ D’ETÉ DE MARCIAC : "AGRICULTEURS ET CONSOMMATEURS FACE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES".
Avec Marie José Nicoli (Présidente de Que Choisir), Jean-Pierre Poulain (Sociologue), Georges Bories (Toxicologue), Christiane Lambert (Responsable syndicale agriculture), Pierre Creyssels (Conseiller d’Etat) Etc.

Lire les contenus des ACTES DE LA FÉDÉRATION EUROPÉENNE DE ZOOTECHNIE

D’après les Tables Rondes organisées par la Fédération Européenne de Zootechnie, en partenariat avec la Mission Agrobiosciences.
La FEZ rassemble toutes les personnes intéressées, d’une façon ou d’une autre, par les productions et les filières animales. Son objectif majeur est la promotion des échanges de méthodes, de résultats d’idées et une simulation des collaborations entre personnes, équipes et pays. Son activité principale concerne l’organisation de congrès et de groupes de travail ainsi que la production de publications. De nombreux zootechniciens sont bénéficiaires des travaux
et des avancées de la FEZ sans le savoir.

Lire la contribution de Jean-Claude Flamant :LE FUTUR DE L’ÉLEVAGE EN EUROPE À LA LUMIÈRE DES CRISES SANITAIRES RÉCENTES (PUBLICATION ORIGINALE).
Par Jean-Claude Flamant. Mission Agrobiosciences.
Les crises sanitaires majeures - l’ESB et la fièvre aphteuse - qui ont remué l’opinion des pays d’Europe de l’Ouest entre novembre 2000 et mars 2001, sont-elles seulement le résultat d’erreurs au sein du dispositif de contrôle sanitaire ou bien des signaux d’alarme qui indiquent que les orientations prises au cours des dernières décennies pour l’intensification de l’élevage doivent être fondamentalement révisées pour le futur ?

Lire l’extrait de la table ronde de la FEZ, septembre 2002 : L’ÉVOLUTION DE L’AGRICULTURE ÉGYPTIENNE DANS LE CONTEXTE DE LA MONDIALISATION.
Par Saad Nassar, professeur d’économie rurale, Gouverneur de la province du Fayoun.
Membre de la délégation de l’Egypte à l’OMC, Saad Nassar exposait, en septembre 2002, la stratégie agricole égyptienne dans le paysage des négociations mondiales. Une posture résolument libérale, pour un secteur qui pèse encore 20 % du PNB du pays, et qui a connu plusieurs décennies d’intensive modernisaiton pour parvenir à l’autosuffisance puis à la sécurité alimentaire au sens large.

Lire le compte rendu de la table ronde : A QUI PROFITE LA MONDIALISATION DES PRODUCTIONS ANIMALES ?
Table Ronde. Le Caire. 2 septembre 2002
Pour la première fois de son histoire, la Fédération Européenne de Zootechnie (FEZ) tenait sa Réunion Annuelle hors d’Europe, à l’Université du Caire, en même temps que se déroulait la Conférence de Johannesburgh sur le Développement Durable. Des échanges on ne peut plus d’actualité concernant l’économie des pays émergents et développés. Le lieu et le moment ne pouvaient être mieux choisis pour cerner la réalité et les conséquences de la mondialisation pour le secteur de l’élevage.

Lire le compte rendu de la table ronde LES CONSOMMATEURS CHANGENT... QUELLES CONSÉQUENCES POUR L’ÉLEVAGE ET LES PRODUITS ANIMAUX ?
Présentée et animée par Jean-Claude Flamant et Roberto Chizzolini. Août 2003.
Cette table ronde est un moment de réflexion au cours des Réunions Annuelles de la FEZ consacré à des discussions ouvertes sur des sujets de société qui font aujourd’hui l’objet de controverses. Présidé par Jean-Claude Flamant, Directeur de la Mission Agrobiosciences et assisté de Roberto Chizzolini, Professeur à l’Université de Parme, cette table ronde a vu les interventions de Martine Padilla, professeur à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM).

Lire en anglais les ACTES DE LA TABLE-RONDE 2000 DE LA FÉDÉRATION EUROPÉENNE DE ZOOTECHNIE (FEZ).
Knowledge in agri supply chains coordinated by J.C. Flamant (Mission d’Animation des Agrobiosciences, Toulouse, France) with the contribution of Jean Boyazuglu, Pim Brascamp, Cledwin Thomas.

Lire le compte rendu de la réunion annuelle de la FEZ : LA CHAÎNE DE COMPÉTENCES : LES CONNAISSANCES AU SEIN DES FILIÈRES AGROALIMENTAIRES
Table Ronde conçue et organisée par Pim Brascamp (Wageningen Institute of Animal Science) Cette table ronde a réuni Dr Aimé AUMAITRE , INRA Rennes, France (recherche en production porcine) ; Prof Th. B. (Thomas) BLAHA, Université du Minnesota, USA (épidémiologie, assurance qualité) ; Prof. E.H. (Ederhard) von Borell, Allemagne (écologie animale, santé animale) ; Prof. A.A. (Aalt) Dijkhuizen, Directeur de la société « Nutreco », Pays-Bas (alimentation animale et groupe d’entreprises de production : saumon, porc et aviculture) ; Dr L.A. (Leo) den Hartog, Directeur de Recherches (...)

Lire le compte rendu de GLOBALISATION AND THE LIVESTOCK SECTOR : WHO BENEFITS ?.
Actes de la Table-Ronde 2002 de la Fédération Européenne de Zootechnie (FEZ). Version anglaise.
Prof. Paolo De Castro, formerly Italian Minister of Agricultural Policy in the D’Alema government. member of the Scientific Advisory Committee of CIHEAM. professor of economy in the University of Bologna and President of Nomisma, an important Italian institute of economic research. Prof. Marcel Mazoyer, from the Institut National Agronomique in Paris. In this Institute, he succeeded well known Prof. René Dumont at the chair of Compared Agriculture and Agricultural Development.

Lire en anglais les actes de la table ronde de Budapest le 26 août 2001 :THE FUTURE OF THE LIVESTOCK SECTOR IN THE LIGHT OF THE RECENT CRISES IN EUROPE.
Actes de la Table-Ronde 2001 de la Fédération Européenne de Zootechnie (FEZ).
Coordination : Jean-Claude Flamant, Mission d’Animation des Agrobiosciences, Toulouse (France) Animation : Cledwyn Thomas Malla Hovi, University of Reading. epizootiologist that Maurice Bichard. animal breeder. technical director for a commercial breeding company. Patrick Coelenbier, sales manager of a French-German rendering group (Saria-Bioindustrie) and a member of the European Association that represents renderers.

Lire les contenus HISTOIRE DE...

Depuis les races animales jusqu’à la forêt, en passant par le paysage ou les plantes, ces "Histoire(s) de...", racontées à chaque fois par un spécialiste de renom, sont tirées des forums organisés en 2001 et 2002 par la Mission agrobiosciences dans le village de Montbrun-Bocage (31).

Lire la conférence du 29 novembre 2001 : DU VOYAGE DES PLANTES À LA MONDIALISATION DES ESPÈCES CULTIVÉES Par Michel Chauvet. Ethnobotaniste à l’Inra.
Les avatars de la biodiversité, entre politique et réalité, avec Michel Chauvet, Agronome et ethnobotaniste, ingénieur de recherche au centre Inra de Montpellier. Ouvert, intarissable et non dénué d’humour, ce scientifique reconnu a co-fondé le Bureau des Ressources Génétiques au niveau national dont il a été chargé de mission durant plusieurs années.

Lire l’HISTOIRES DE RACES ANIMALES, HISTOIRES DE SOCIÉTÉS HUMAINES.
Par Jean-Claude Flamant, zootechnicien. Directeur de la Mission Agrobiosciences.
Jean-Claude Flamant retrace l’histoire des races animales domestiquées, fruit de l’activité humaine, qui opèrent comme de véritables marqueurs des sociétés.

Lire la conférence du 12 novembre 2001 : HISTOIRE DE LA FORÊT Par André Grammont, Ingénieur agronome, Ingénieur général du génie rural des eaux et forêts, Vice-président du Conseil supérieur de la pêche, Président de l’ENESAD.
Pas question pour André Grammont de nous présenter une histoire linéaire de la forêt, depuis les Phéniciens jusqu’aux dernières lois françaises. Son idée ? Montrer au contraire ce qui fait sens dans la continuité : les aspects stratégiques de la forêt, son importance aux yeux de la puissance publique, les conflits et les enjeux qu’elle cristallise, et cette aptitude à se faire « miroir de la société ».

Lire la conférence :HISTOIRE DU PAYSAGE, ENJEU ÉCONOMIQUE, ESTHÉTIQUE ET ÉTHIQUE.Par Gérard Tiné, plasticien.
A Montbrun-Bocage dans le Volvestre (31), le 13 juin 2002, au Forum Agrobiosciences et Société de la MAA, le débat portait sur "Nos regards sur le paysage : entre esthétique et éthique". Gérard Tiné, plasticien, exposa son point de vue sur la construction culturelle et sociale de la notion de paysage.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal- Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Au cours de forums, de tables rondes, d’entretiens et de restitutions de colloques, la Mission Agrobiosciences cherche, au-delà du décryptage du terme bien-être animal, sujet à controverse, à déceler les enjeux et les nouvelles relations qui lient l’homme et l’animal et à en mesurer les conséquences pour le devenir de l’élevage, de l’alimentation et de la recherche médicale. Un débat complexe mêlant des notions de souffrance et de plaisir, d’éthique, de statut de l’animal, de modèles alimentaires...

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies.
Depuis 2005, la Mission Agrobiosciences a participé à plusieurs manifestations (et a organisé des débats) sur le thème des bioénergies et de ses enjeux pour le futur de l’agriculture. Le magazine Web « Agrobiosciences » permet d’accéder à leurs contenus et de disposer d’éléments d’éclairage sur les possibilités, les limites, les solutions alternatives. L’ensemble réunit les analyses d’acteurs des filières industrielles et agricoles ainsi que des chercheurs tant dans le domaine de l’économie que de la chimie. (Septembre 2006)

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Des conférences-débats, articles et chroniques. Ces publications « Histoire de... » de la Mission Agrobiosciences concernent la science, l’agriculture, l’alimentation et leurs rapports avec la société. Des regards sur l’histoire, pour mieux saisir les objets dont on parle et l’origine technique et humaine des « produits » contemporains. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES-

 

 

Dans cette rubrique

Chronique du Café de l’Agriculture au Salon International de l’Agriculture : un lieu de rencontres du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche pour débattre des futurs. Chronique (février - mars 2006)
Café de l’Agriculture 2006 : objectif emplois
Le Café de l’Agriculture 2004.
Parfums : la relance des métiers
Les guides documentaires du Café de l’agriculture 2004.
Le Café de l’agriculture 2005

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr