prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Gérard Tiné : « L’effet Duchamp aux champs... » »
Intervention du 9 Août 2000

Intervention qui faisait suite à la Conférence de Jean-Pierre Estrampes « Un regard critique sur la modernité des villes »-
lors de la journée « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac.

Sur la question des rapports « Villes-Campagnes », le plasticien Gérard Tiné relève que ce thème est une façon d’aborder sous l’angle du regard la question « Patrimoine et Modernité ». Dans notre société contemporaine, les regards croisés que l’on porte sur le monde ont changé d’intentions, de dialogues et de conflits. Le citadin qui fréquente la campagne attend de cette dernière des satisfactions esthétiques qui puissent être conformes à l’idée qu’il se fait d’un bien-être rural... ou, autrement dit, la capacité d’un regard « Citadin » à transformer le monde rural en « paysage ». Gérard Tiné suggère que les « Ruraux », qu’on a tendance à re-nommer les « Paysans », ceux là même qui produisent le territoire rural, sont pris au piège de tenter de devoir donner à voir une étendue de ce territoire qui puisse répondre aux attendes esthétiques de leurs contemporains citadins. L’intervention de Gérard Tiné explore cette contradiction qu’il résume au préalable ainsi : les moulins à vent n’ont pas été créés pour « faire beau »

 

dans le paysage. A l’époque de leur apparition, et en considérant le regard esthétique actuel « Il n’y aurait de beau que l’ancien », ces mêmes moulins à vent auraient sans doute été sujets à de fortes contestations, et regardés comme les verrues d’un modernisme qui « défigurent » le paysage ?... Aujourd’hui, ils vont de soi, ils sont « passés dans le regard », ils sont presque devenus une forme de nature.
(Publication Mission Agrobiosciences. Retour sur 10 ans d’Université d’Eté de Marciac co-organisé par la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Mars 2005)

Lire la totalité de l’intervention de Gérard Tiné : « L’effet Duchamp aux champs... »- éditée par la Mission Agrobiosciences en pages 57 à 59 dans les actes de la 6ème Université d’été de Marciac.

Accéder à l’ensemble des Publications des Universités d’Eté de Marciac-

Accéder à toutes nos publications sur le thème Agriculture et Société

 

 

Dans cette rubrique

Retrouvez les actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac !
Agriculture : comment ré-enchanter l’avenir ? (publication)
L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?
Ruptures et cultures
Faut-il rompre avec l’élevage industriel ?
Rompre avec le catastrophisme
« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de coopération Nord-Sud ?
« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de politique européenne ? »
Où sont nos grands récits mobilisateurs ?
Pourquoi notre modèle d’agriculture est-il devenu mortel ?
Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle…
Nous voulons faire société dans la différence
Productions, Marchés, Consommations, Sociétés… POURQUOI PRÔNER LA COEXISTENCE ? EST-ELLE VRAIMENT POSSIBLE ?
Aux modèles et aux chiffres, je préfère les expériences des milieux.
Les fermes-usines étranglent-elles l’élevage ? (article original)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr