prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
L’agriculture moderne ou le syndrome d’Epcot (contribution)
La contribution de Christophe de Heaulme, chargé de mission de communication au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt


L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous.
Après celles de Matthieu Calame, Francis Macary, Gérard Kafadaroff, Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, Jean-Jacques Delmas, Bernard et Françoise Dutoit, Léonard Cordier, Catherine Morzelle, Alain Gaignerot, Rémi Mer, Jean-Claude Devèze, voici celle de Christophe de Heaulme.

 

L’agriculture doit être moderne, mais ne doit surtout plus le laisser paraître. Le masque de cette modernité dont elle était jadis si fière s’est craquelé, laissant apparaître quelques maladies honteuses. Le consommateur sait désormais que la course au progrès n’avait pas pour unique dessein de satisfaire ses papilles ou son porte-monnaie, mais surtout de nourrir des multinationales à l’identité bien abstraite. Du coup, il en veut à l’agriculture, à la modernité, aux sciences, à l’argent.

L’agriculteur a sa fierté et, comme tout le monde, a besoin d’être aimé. Entre regrets et dépressions, il sent qu’il n’est plus en phase avec le reste de la société, vacancière ou "résidence-secondière", avec laquelle il partage désormais son environnement. Alors, un peu désemparé, il s’est mis à jouer à l’agriculteur. Tout du moins en vitrine. Il remet son béret, sa chemise à carreaux, pose sa fourche à l’embrasure de sa porte et pousse un peu l’accent lorsqu’il reçoit des clients dans sa "ferme-boutique", repensée pour les besoins du marketing. Le tracteur de 400 CV et les bidons d’herbicides sont toujours là, mais se font plus discrets, cachés derrière le décor d’une authenticité qui semble plaire, même si elle ne ressemble en rien à celle qui existait autrefois.

Car l’authenticité d’hier, ce n’était bien sûr pas la chemise à carreaux ou la fourche posée à l’embrasure de la porte, mais l’obligation permanente de répondre aux besoins, sans autre alternative que la patience, le sens de l’observation ou le respect des gestes transmis. L’agriculteur authentique portait cette inébranlable foi en la nature qui apporte toujours une réponse à celui qui sait attendre. Le tournesol porte en son gène la réponse au mildiou… mais il faut attendre et ce n’est plus possible d’attendre. Alors l’agriculteur moderne qui ne peut plus attendre, qui ne sait plus faire, joue le rôle et se contente de coller des étiquettes "traditionnel" ou "fermier" en espérant que son talent d’acteur suffira à créer l’illusion d’une philosophie perdue.

Et puis parfois, l’agriculteur tressaille de surprise. Un néo-agriculteur s’installe au village, juste à côté de chez lui et veut cultiver comme avant, sans produit, sans machine, à la sueur de son front et gonflé d’une immense envie d’apprendre de la nature. Ce néo-agriculteur vient de la ville, c’est un urbain. Il est venu, ni avec une chemise à carreaux, ni avec une fourche, mais uniquement avec une philosophie mûrie au béton et aussi beaucoup de modernité. Grâce à Internet, il sait travailler en réseau, il partage, il communique, il échange, il dialogue, il essaie, sans préjugés et sans tabous. Il va cultiver une plante exotique, parce que ça ne se fait pas en France. Il mettra des panneaux photovoltaïques pour créer un nouveau modèle économique. Il comparera la croissance de ses plants avec des Chinois ou des Brésiliens et préparera [online sa future clientèle, peut-être en Allemagne. Il a le recul. Il a la distance. Il dit que c’est ça "être moderne".

Hier, l’agriculteur qui joue à l’agriculteur est venu rendre visite au néo-agriculteur. Au détour d’une politesse, il a annoncé fièrement son dernier acquis social : "Le mois prochain, je pars en vacances, mais je ne sais pas où aller ". Alors, le néo-agriculteur qui vient de la ville lui a donné ce conseil : "Tu devrais aller à Epcot, en Floride. Là-bas, tu verras des bistrots qui jouent à être des bistrots. Tu verras des Français qui jouent à être des Français. Et peut-être, tu reviendras avec des idées".

Contribution de Christophe de Heaulme, chargé de mission de communication au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, aux 18èmes Controverses européennes de Marciac, juin 2012.

Accéder au programme des 18èmes Controverses européennes de Marciac - L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?

Retrouvez les autres contributions, de :
- Matthieu Calame,
- Francis Macary,
- Gérard Kafadaroff,
- Yves Pinel,
- Xavier Cresp,
- Rui Oliveira Santos,
- Jean-Jacques Delmas,
- Bernard et Françoise Dutoit,
- Léonard Cordier,
- Catherine Morzelle,
- Alain Gaignerot,
- Rémi Mer,
- Jean-Claude Devèze,
- Hervé le Stum
- Béatrice de Reynal
- Magali Dupin
- Anne Haegelin
- Georges Aurensan
- Claude Domenget et Guillaume Favoreu
- Jacques Maret
- Fabrice Flipo
- Denis Sapène
- Jacques Berthelot
- François Thabuis
- Samuel Ferret

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société, Cancers et alimentation, Obésité : le corps sous pressions ; Le consommateur, l’alimentation et le développement durable et Lutte contre la faim : analyses, décryptages, leviers d’action. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Retrouvez les actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac !
Agriculture : comment ré-enchanter l’avenir ? (publication)
L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?
Ruptures et cultures
Faut-il rompre avec l’élevage industriel ?
Rompre avec le catastrophisme
« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de coopération Nord-Sud ?
« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de politique européenne ? »
Où sont nos grands récits mobilisateurs ?
Pourquoi notre modèle d’agriculture est-il devenu mortel ?
Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle…
Nous voulons faire société dans la différence
Productions, Marchés, Consommations, Sociétés… POURQUOI PRÔNER LA COEXISTENCE ? EST-ELLE VRAIMENT POSSIBLE ?
Aux modèles et aux chiffres, je préfère les expériences des milieux.
Les fermes-usines étranglent-elles l’élevage ? (article original)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr