prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Armand Frémont
Aimez-vous la géographie ?
Un ouvrage de Armand Frémont commenté par Jean-Claude Flamant. Mission Agrobiosciences.
Copyright Editions Flammarion

« Aimez-vous Brahms ? » Une question, en passant, au hasard d’une rencontre... Une invitation à faire plus ample connaissance. Mais s’agit-il de mieux connaître l’objet de la question ou le sujet auquel elle s’adresse ?
Une note de lecture que nous offre Jean-Claude Flamant de la Mission Agrobiosciences.

 

Pour Armand Frémont, il s’agit, par la géographie de faire connaître le monde et en faire comprendre les socles, les transformations et les mobilités, en quelque sorte une géographie initiatrice aux grandes questions du monde. Le dernier ouvrage d’Armand Frémont, militant de la géographie, est de cette veine. Contournant la distinction classique entre géographie physique et géographie humaine, il choisit d’explorer et de décrire ce qu’il appelle « l’espace vécu »(1) en quatre rubriques : la ville, les périphéries, la mer et le littoral, la nature. La préoccupation majeure d’Armand Frémont réside dans l’instruction des sujets de nos sociétés d’aujourd’hui par « la géographie sociale », parmi lesquels quatre grands thèmes lui paraissent avoir un rôle pivot : les inégalités, la ségrégation, le pouvoir, la guerre. C’est pourquoi il milite dans la dernière partie de son ouvrage pour l’engagement du géographe dans la société sous le regard des « deux grandes figures tutélaires qui ont vécu et travaillé alors que s’établissaient les fondements de la géographie contemporaine : Elisée Reclus (1830-1905) et Paul Vidal de La Blache (1845-1918) » : il s’agit de « L’ordre du monde » et de « L’aménagement du territoire », engagement dans lequel l’ancien enseignant à l’Université de Caen et Recteur d’Académie ne saurait oublier le rôle de « La géographie à l’école ».

Cet ouvrage, à la fois soigneusement structuré et foisonnant d’informations et de références, est une somme de l’expérience d’Armand Frémont dans les différentes fonctions dans lesquelles il a excellé. Mais il témoigne aussi de la géographie qu’il a vécue sur le terrain lors de ses nombreux voyages de par le monde tout comme sur le terrain de la Normandie de Flaubert et de Maupassant qui constitue son terroir de référence.

On dégustera la première partie qui introduit à ce que sont les géographes dans l’histoire et ce que sont les différents types « d’espace géographique », pour parvenir à discuter des rapports entre la « géographie scientifique » et la « géographie sensible ». La « géographie sensible » c’est de cette « discipline » que se réclame Armand Frémont dans tous les chapitres de son ouvrage : « Jeune professeur, j’ai choisi la géographie sensible par hasard et par raison ». Une géographie qui certes utilise la carte, les mots et la combinatoire systémique, mais qui, pour faire comprendre le monde, mobilise aussi « le toucher, l’ouïe, l’odorat, le goût, la vue, réunis en un même concert géographique ».

Jean-Claude Flamant

"Aimez-Vous la Géographie". Par Armand Frémont. Edition Flammarion. 2005. (348 pages)

(1)Voir aussi "La région espace vécu", Armand Frémont, Champs Flammarion.

Armand Frémont a écouté et analysé comme « grand témoin » la 11ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale dans le cadre de Jazz in Marciac (Gers), 3-4-5 août 2005.

Retrouvez les actes des Universités d’été de l’innovation rurale sur le site de la Mission Agrobiosciences

Autour des questions de la géographie et du territoire lire d’autres contributions de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr