prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de Presse Quotidienne. Mission Agrobiosciences
Choléra et pèlerinages au Sénégal
12 avril 2005, Libération, AFP, IRIN, Walf Fadjri et Le Soleil (Sénégal)

Le Sénégal est confronté à une épidémie de choléra. La maladie a causé la mort de 81 personnes en deux semaines, annonce une dépêche AFP sur le site du quotidien Walf Fadjri. La dépêche précise que « la récente flambée de l’épidémie a été favorisée par le grand Magal de Touba ». « Des centaines de milliers de personnes sont venues prier sur le mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du Mouridisme et figure de proue du nationalisme sénégalais enterré à Touba en 1927 », racontait dès le 1er avril l’agence IRIN. Cette agence d’informations humanitaires des Nations Unies basée à Nairobi soulignait alors les risques de propagation de la maladie. Un article paru hier dans Walf Fadjri s’alarme : « si le Magal a contribué à disséminer le choléra à travers tout le pays, le gamou de Tivaoune risque de l’aggraver ». La commémoration de la naissance du prophète Mahomet va draîner des milliers de personnes dans cette ville, « principal fief de la confrérie musulmane des tidjanes », explique la correspondante de Libération à Dakar. Marie-Laure Josselin souligne l’implication des chefs religieux dans la diffusion des conseils d’hygiène simples contre « la maladie des mains sales ». Ces messages, relayés par la radio, portent leurs fruits et

 

l’épidémie est en régression, se félicite Le Soleil. Un lecteur de Walf Fadjri ne partage pas cet optimisme et le fait savoir sur le site du journal par courrier électronique. « La naissance de l’épidémie n’avait rien à voir avec la venue du Magal. Le Magal n’était rien d’autre qu’un élément accélérateur », estime Souadou Tall, qui met en cause la responsabilité de l’Etat sénégalais. (Revue de Presse Quotidienne. Mission Agrobiosciences. 12 Avril 2005)

La question d’une éventuelle interdiction des pélerinages suscite un débat sur le site du journal sénégalais L’Observateur-

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr