prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de Presse Quotidienne. Mission Agrobiosciences
OGM : le "oui mais" des parlementaires aux essais, le "non" de la justice aux faucheurs
14 avril 2005, Le Figaro, Le Monde, Reuters,agence AP, Terre-Net, Crii-gen et plateforme OGM

La Cour d’Appel de Toulouse vient de refuser de juger ensemble les 231 "faucheurs volontaires" qui souhaitaient comparaître avec les 9 personnalités poursuivies pour la destruction de plants OGM en juillet dernier à Menville (Haute-Garonne). Cette décision fait suite à celle du tribunal correctionnel d’Orléans, qui a refusé mercredi la comparution volontaire de 44 faucheurs et renvoyé l’audience au 27 octobre prochain. Dans le même temps, la mission parlementaire « sur les enjeux des essais et de l’utilisation des organismes génétiquement modifiés » vient de remettre son rapport à l’Assemblée Nationale. Le rapport se déclare favorable aux essais en plein champs, croyait savoir jeudi matin Le Figaro. Mais dans l’après-midi, Le Monde annonce que la mission demande une pause des essais pour 2005. Les journalistes Hervé Kempf et Patrick Roger expliquent que plusieurs membres de la mission « ont voulu rééquilibrer une tonalité qu’ils jugeaient exagérément favorable aux expérimentations en plein champ ». Dans Le Figaro, Martin Mennesser met en avant la proposition des parlementaires d’une indemnisation en cas de présence fortuite de semences transgéniques, notant au passage que « le terme « contamination », impropre et trop connoté, a été volontairement écarté ». Le président de la mission, le député (PS) de Meurthe-et-Moselle Jean-Yves Le Déaut, évoque « une sorte de Grenelle, avec en contrepartie des mesures strictes », dans un entretien téléphonique accordé jeudi soir à Laurence Addario, journaliste de l’agence AP. « Il n’est pas question de développer davantage les cultures commerciales sans avoir préalablement effectué un bilan des essais », a tempéré jeudi le rapporteur de la mission, Christian Ménard (UMP), cité par l’agence Reuters. M.Le Déaut est par-ailleurs accusé de « manque d’objectivité et d’impartialité » par le Crii-gen, association présidée par l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage. Le communiqué de l’association, en date du 12 avril, n’a guère été repris dans la presse. Le député réagit en affirmant à l’AP que « le CRII-GEN est en grande partie financé par la société de distribution Carrefour ». Une accusation reprise dans Le Figaro, qui ajoute que

 

« les députés l’ont appris de la bouche même de Corinne Lepage, lors de son audition ». Pour Martin Mennessier, c’est cette révélation qui expliquerait « le communiqué rageur diffusé avant-hier par le Crii-Gen ». Corinne Lepage dénonçait en fait une prise de position publique de Jean-Yves Le Déaut, « sans nuance, dans un journal de l’industrie semencière promouvant les OGM ». Le député avait présenté les OGM comme « des victimes expiatoires » dans un éditorial à Plantes transgéniques, "lettre d’information aux décideurs publics et relais d’opinion" de l’industrie semencière et phytosanitaire. Le site Terre-Net explique que cet édito avait été rédigé par Jean-Yves Le Déaut « en octobre 2004 mais était paru pendant le déroulement de la mission d’information, en janvier 2005 ». (Revue de Presse Qutidienne. Mission Agrobiosciences. 14 Avril 2005)

Le programme de la Mission d’Information Parlementaire sur le site de l’Assemblée Nationale-

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "OGM"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "AGRICULTURE"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "ALIMENTATION"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "SCIENCE ET SOCIETE...- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- du Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr