prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Les restitutions de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées
"La multiplication des expertises scientifiques et techniques : que signifie cette inflation ?"
Séance introduite par Valérie Péan, avec les réactions immédiates de Georges Bories, Emmanuelle Rial-Sebbag et Jean Tkaczuk

« Convoquée au tribunal, invoquée par le politique ou l’industriel, brandie en contre-pouvoir, objet de batailles mais aussi de multiples colloques, l’expertise scientifique et technique est aujourd’hui « mise à toutes les sauces », qu’il s’agisse du tunnel du Mont Blanc ou de l’effet de serre en passant par la grippe aviaire ou les médicaments. Que signifie ce recours systématique et quelles en sont les conséquences ?" Vaste question posée par Valérie Péan, de la Mission Agrobiosciences, le 5 Octobre 2005 lors de cette première séance de la Conversation consacrée à l’expertise scientifique et technique.

 

Pour introduire cette séance, la Mission Agrobiosciences avait sollicité le point de vue de trois personnalités : Georges Bories, Toxicologue, Président des Comités scientifiques de l’alimentation animale à la Commission européenne et à l’Afssa, Emmanuelle Rial-Sebbag, juriste à l’Inserm U558, et Jean Tkaczuk, praticien hospitalier et président de la Commission recherche au Conseil Régional Midi-Pyrénées.

Après avoir précisé les différences entre expertise et évaluation ou encore expert et scientifique, la discussion s’engage sur les questions de neutralité et de responsabilité. Alain Bénéteau, Vice-Président en charge de la recherche au Conseil Régional Midi-Pyrénées, remarquera à ce sujet que, à la fin des fins, "c’est au politique de trancher. A lui de prendre ses responsabilités".

Face à ces critiques, les membres de la Conversation n’oublient pas de proposer des pistes d’amélioration : intégrer une éthique de l’expertise, évaluer le travail de l’expert, mettre face à l’expertise des risques, une expertise des bénéfices... Une première séance pour "voir plus clair dans l’imbroglio de l’expertise scientifique et technique face aux pouvoirs publics".

LIRE l’intégralité de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées "La multiplication des expertises scientifiques et techniques : que signifie cette inflation ?" éditée par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à Toutes les publications de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées éditées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

PDF Conversation_multiplication des expertises-317.1 ko

 

Dans cette rubrique

La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Janvier 2017
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence (article revue de presse)
La nature nous a pourvus d’un mécanisme de reproduction formidablement efficace, la reproduction sexuée
"De quoi ce million de vaches clonées est-il le symptôme ?" La réaction de Dominique Desjeux, anthropologue.
Débat avec les lycéens - Les nanosciences, l’éthique et le vivant... comment piloter la course au vivant ?
La lettre électronique de novembre 2015
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2015
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Juillet 2015

L’éthique des sciences : entre liberté et responsabilité


L’Homme entre chien et loup... quand la question animale divise la société française.
Maladies tropicales et moustiques transgéniques : c’est dengue !
Education au développement durable : « Accompagnons les enfants à une transition intellectuelle et culturelle »
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Décembre 2013
Sciences, technologies et marchés : des formes de mobilisation inédites capables de déranger les pouvoirs.
Une gestion des risques bipolaire, une obsession des conflits d’intérêt et l’emprise de l’émotion... Il y a comme une incapacité à affronter les problèmes les plus sérieux.

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr