prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de presse quotidienne. Mission Agrobiosciences
Le sous-développement durable des campagnes chinoises (Article revue de presse)
06 mars 2006, Le Monde, Libération, Le Figaro, La Tribune de Genève, Le Libre Belgique, L’Express, Le Nouvel Observateur, AFP, Reuters, Radio Chine Internationale et le Quotidien du Peuple
Copyright www.tlfq.ulaval.ca

Le premier ministre chinois, Wen Jiabao, a annoncé devant le parlement chinois le lancement d’un programme baptisé "nouvelle campagne socialiste", prévoyant d’investir plus de 30 milliards d’euros cette année pour "moderniser" une agriculture reconnue à la traîne du développement économique du pays. « Les médias étrangers portent une grande attention au rapport d’activité présenté par le Premier ministre Wen Jiabao », se réjouit très officiellement Radio Chine Internationale. « La Chine veut que les zones rurales profitent de la croissance », expliquent Chris Buckley et Lindsay Beck, journalistes de l’agence de presse britannique Reuters, dans une dépêche reprise sur les sites du Nouvel Observateur comme de L’Express, qui ne cite cependant pas les signataires. Le quotidien belge La Libre Belgique préfère reprendre une dépêche de l’agence française AFP, qui signale plus platement que le pouvoir chinois est « mobilisé contre les inégalités sociales ».

 

Radio Chine Internationale reconnait que « la Chine a payé cher pour l’essor de son économie ». « L’environnement a été gravement pollué et la consommation des ressources a fortement augmenté », poursuit la radio officielle, qui relaie le discours du premier ministre sur la nécessité de « changer le mode de croissance économique pendant les cinq années à venir » pour « un développement économique soutenu et durable ». Le Figaro annonce en titre que « Pékin s’attaque aux dégâts de la croissance ».
Le journaliste Jean-Jacques Mevel note que « la presse officielle claironne déjà un effort massif en faveur des laissés-pour-compte de l’ère Jiang ». Il explique qu’un « débat feutré, mais sans précédent depuis 1992 fait rage en coulisses », entre « les partisans de l’Etat garant de l’« harmonie » sociale et les avocats du laissez-faire économique ». Le journaliste du Figaro et le correspondant du Monde à Pékin, Bruno Philip, soulignent l’un et l’autre l’apparition d’une « "nouvelle gauche" » et même d’« altermondialistes » en Chine. Le Monde va jusqu’à présenter en titre le PC chinois comme « divisé sur une éventuelle "pause" des réformes ».
Le Monde et Le Figaro retiennent également le fossé qui s’est creusé entre les villes et les campagnes chinoises. « Les fermiers sont les grands perdants du "miracle" chinois », souligne le journaliste du Monde. « La campagne chinoise ne peut pas faire vivre 750 millions de ruraux sur une surface cultivable qui représente le quart à peine des terres arables aux États-Unis », estime son confrère du Figaro, qui évoque « les 150 millions de mingongs (ouvriers-paysans) qui l’ont déjà abandonnée pour aller grossir la main-d’oeuvre urbaine ». Brice Pedroletti, correspondant du Monde à Shangaï, évoquait déjà ces migongs « qui votent avec leurs pieds » dans un article daté du 2 mars annonçant que « Pékin veut enrichir ses paysans pour en faire des consommateurs ». Le journaliste expliquait dans un encadré que l’Etat avait pu « freiner l’urbanisation » en « interdisant aux paysans de s’installer en ville », mais que ce sont désormais les villes et les industries qui arrivent dans les campagnes, « escamotant » chaque année 200.000 hectares d’une terre qui appartient officiellement à des comités villageois pour n’être que concédée individuellement par fragment minuscules aux paysans pour 30 ans.
Brice Pedroletti dénonce une « décollectivisation forcée et crapuleuse des terres agricoles ». Le nouveau correspondant de Libérationà Pékin, Philippe Grangereau, explique que les « paysans, au nombre de 750 millions (sur 1,3 milliard d’habitants), sont souvent privés des terres qu’ils exploitent par des fonctionnaires locaux. Ces derniers les allouent à des entreprises qui leur graissent la patte en retour ». Libération insite également sur la forte hausse des dépenses militaires dans le budget chinois et annonce en titre que « la Chine veut pacifier ses campagnes ».
Pour la Tribune de Genève, c’est « pour calmer l’agitation rurale » que Pékin promet d’investir dans les campagnes. Son correspondant à Pékin, Eric Meyer, rappelle comme nombre de ses confrères occidentaux que des dizaines de milliers d’émeutes et de manifestations ont lieu chaque année dans les campagnes chinoises. (revue de presse du 15 décembre 2005). Il note que « la terre demeurera cependant publique, c’est-à-dire propriété des cadres du parti. Le pouvoir n’a pas - encore - osé réinventer, pour les paysans, la propriété privée ! ».
Mission Agrobiosciences. Revue de presse. 6 mars 2006.

Le site du Quotidien du Peuple en ligne rend compte à sa façon du livre d’Erik Izraelewicz, directeur adjoint de la rédaction des Echos : Quand la Chine change le monde.

Accéder à toutes les publications Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- du Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr