prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de Presse. Mission Agrobiosciences
Le thon voit rouge en Méditerranée. (Article revue de presse)
22 juin 2006, Le Figaro, L’Express, El Watan (Algérie)
Copyright www.biche.asso.fr

Quel avenir pour le thon rouge et sa pêche en Méditerrannée ? Dans Le Figaro, un reportage s’inquiète pour les pêcheurs artisanaux « à la thonaille » Marseillais, « pris dans les filets de l’Europe ». Une règlementation européenne pourrait définitivement condamner cette pêche traditionnelle, se désole Alexandre Nasri, qui a embarqué à bord de « l’un de ces derniers petits métiers de la Méditerranée ». Le journaliste explique que « ce qui vaut aux thonailleurs les foudres de l’Europe, ce sont moins les grosses prises de thons rouges que celles, accidentelles, de dauphins de l’espèce Stenella. Ces dauphins auxquels scientifiques et écologistes prêtent une intelligence hors du commun et que les anthropomorphes affublent d’un sourire émouvant ».

 

Alexandre Nasri précise que les pêcheurs utilisent désormais « des répulsifs acoustiques » que le taux de mortalité des dauphins dû à la thonaille serait d’environ 0,15% du stock méditerranéen, selon des comptages de scientiques du CNRS embarqués. Réaction d’une élue chargée de la pêche au conseil régional PACA : « ici, la thonaille, c’est 300 familles et un pan important du patrimoine culturel. L’Union cherche-t-elle la destruction totale de nos flottes », s’indigne Josette Sportiello ? Son de cloche radicalement différent à Sète : « arrêtez de penser que la pêche en Méditerranée, c’est Marius et Jeannette, une barcasse à rames et la bouillabaisse pour les touristes », tonne Jean-Marie Avallone, propriétaire de 5 thoniers et d’une société de mareyage, à l’Express . Le reportage de Georges Dupuy, publié en 2002, expliquait que la flotte de navires thoniers de Sète, équipés de « sennes », des filets de 1.400 mètres de circonférences, était devenu « la plus importante » et « la plus puissante » de Méditerrannée. Menacée cependant par les Espagnols, qui se sont lancés les premiers dans l’engraissement en captivité des thons, avec l’appui financier des Japonsais, premiers clients du thon rouge de Méditerrannée. Le journaliste explique que les quotas de capture fixés par l’Europe ne sont pas respectés. « En Méditerranée comme ailleurs sur mer, tout le monde ment », affirme Georges Dupuy. L’Algérie doit ainsi faire face à une « pêche illicite », vient de reconnaître à la télévision le ministre algérien de la pêche, Smaïl Mimoun, cité par El Watan. Le quotidien algérien ajoute que selon le ministre, le gouvernement avait accordé cette année des autorisations de pêche pour un mois à 12 bateaux japonais et 3 coréens, ce qui a rapporté 1763 millions de dollars à son ministère. Smaïl Mimoun affirme que l’Algérie n’est pas outillée pour exploiter elle-même le thon rouge qui nécessite des thoniers, rapporte El Watan, signalant cependant que le pays vient d’acquérir 4 navires et que d’autres « sont en construction au profit d’opérateurs privés qui vont se lancer dans ce type de pêche ».
Mission Agrobiosciences. Revue de presse. 22 juin 2006.

Une étude de l’INRA sur les difficultés de "domestication" du thon rouge

Accéder à toutes les publications Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- du Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr