prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de presse quotidienne. Mission Agrobiosciences
OGM : nouvelle peine de prison pour José Bové. (Article, revue de presse).
16 novembre 2005, 20 Minutes, Midi-Libre, Libération, Le Figaro, Les Echos et la Libre Belgique
Copyright www.u-blog.net

La cour d’appel de Toulouse a condamné José Bové à 4 mois de prison ferme pour le fauchage d’une parcelle de maïs transgénique à Menville (Haute-Garonne) en 2004. Les peines avec sursis de ses co-accusés et l’absence de poursuites à l’encontre de tous les autres "faucheurs volontaires" qui demandaient à être jugés passent au second plan dans la presse qui se focalise sur cette nouvelle condamnation de l’ancien porte-parole de la Confédération Paysanne. Seul le quotidien gratuit 20 Minutes titre globalement sur « les anti-OGM fauchés par la justice », tout en soulignant que « c’est envers José Bové que la justice a été la plus sévère » parce qu’il « se trouvait en période de récidive au moment des faits ».

 

Le Figaro explique que José Bové n’a pas été emprisonné sur le champs parce que sa condamnation « est inférieure à un an » et qu’il dispose de 5 jours pour se pourvoir en cassation. « Le syndicaliste n’ira pas en prison.
Pas tout de suite », ajoute Libération, qui publie une brève réaction de José Bové recueillie par téléphone. « Ils espèrent, en m’envoyant en prison, que ça fera cesser le mouvement ». La suite de sa réaction, recueillie par l’AFP, se trouve dans Les Echos : « ce n’est pas le risque de retourner en prison, avec ou sans cassation, qui changera ma détermination, elle est intacte ». Midi-Libre, qui a rencontré le syndicaliste agricole dans sa ferme du Larzac, laisse toutefois entrevoir une faille : « les premières images qui me viennent sont celles de la cellule ». Le quotidien régional souligne que la condamnation « a tranché singulièrement avec les réquisitions de l’avocat général », qui avait requis une peine de privation des droits civiques.
La Libre Belgique parle de « coup de massue ». Le correspondant à Paris du quotidien belge souligne que, à Toulouse comme à Grenoble, « les représentants du parquet eux-mêmes ne s’étaient pas toujours montrés insensibles aux arguments des faucheurs ». Bernard Delattre ajoute que « le débat politique sur les OGM se fait attendre en France » et souligne que le pays « n’a toujours pas transposé la directive européenne de 2001 qui réglemente les cultures OGM ».
A noter que seul 20 Minutes, malgré son format très court, ménage une place à la réaction des parties civiles. « C’est le droit de la science qui l’emporte sur l’obscurantisme des faucheurs », estime Jean Donnewrth, directeur juridique de Pioneer Genetics.
Mission Agrobiosciences. Revue de presse ; 16 novembre 2005.

Un site de soutien aux Faucheurs volontaires publie des extraits des deux jours d’audience devant la cour d’appel de Toulouse

Accéder aux Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

"Des OGM pour nourrir la planète ?", dossier ouvert par Philippe Bourlitio sur son site Débats Science Société-. Sélectionné par la Mission Agrobiosciences.

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "OGM"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "ALIMENTATION"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "AGRICULTURE"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- du Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder aux informations de la PLATEFORME GENETIQUE ET SOCIETE- sur le site de la Génopole Toulouse-Midi-Pyrénées

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "SCIENCE ET SOCIETE...- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder au site de L’INRA-

Accéder au site de la SISQA « Semaine International Sécurité et Qualité Alimentaire » en Midi-Pyrénées-

Accéder au site du Ministère de l’Agriculture-

Retrouvez les publications des différentes "Editions de l’Université d’été de l’Innovation Rurales de Marciac"- éditées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder au site Educagri- le Site de la Communauté éducative de l’Enseignement Agricole Français

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr