prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
La France Agricole, La Croix, Maxisciences, Actu-environnement.
Agrocarburants : et si on sautait une génération ? (article revue de presse)
Revue de presse du 18 mars 2011


On aurait pu croire qu’ils s’étaient évaporés tant ils s’étaient fait discrets ces derniers temps, à moins que ce ne soit la presse qui s’en soit désintéressée. Il faut dire que les agrocarburants et leurs promoteurs, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ont essuyé depuis la flambée des prix agricoles de 2008 une pluie de critiques. Avec, par intermittences, quelques averses persistantes, ainsi que le montrent les –rares- articles piochés dans la presse en ces mois de février et de mars 2011 : on apprend ainsi que l’Allemagne boycotte l’E10 et qu’en France, ce même carburant tarde à l’allumage. Quant au Diester©, ce biodiesel développé dans l’Hexagone, il est tout simplement qualifié d’escroquerie par la Confédération Paysanne.
C’est dans ce contexte que le Gouvernement français et l’ADEME souhaitent relancer la filière en misant sur les agrocarburants de 2ème et 3ème génération, dont l’intérêt est souligné de manière beaucoup plus consensuelle, y compris par des acteurs environnementalistes. Il était temps. Car l’actualité récente augure d’une aggravation des contraintes énergétiques, avec la hausse record du prix du pétrole et un affaiblissement probable de la filière nucléaire au regard des événements japonais. L’urgence est donc plus que jamais aux alternatives, sachant que l’éolien peine à prendre son envol et que le photovoltaïque traverse une crise tarifaire. Le point par la Mission Agrobiosciences

 

Des filières en panne sèche ?

Vilipendés lors de la flambée des prix agricoles mondiaux et des crises de la faim en 2007-2008, les agrocarburants de première génération(1) ne cessent d’essuyer les critiques. Accusés de provoquer un accaparement de terres détournées de leur vocation vivrière à des fins énergétiques, notamment en Afrique, de favoriser une monoculture intensive et de contribuer à la déforestation, ils présenteraient finalement un bilan énergétique et environnemental peu convaincant dès lors qu’on prend en compte ce « changement d’affectations des sols indirects » (CASI). Selon la filière (éthanol ou biodiesel), au lieu de réduire les tonnes d’équivalent CO2 dans les transports, certains agrocarburants augmenteraient ainsi les gaz à effet de serre. Un argument qui fait dire à la Confédération paysanne que le Diester (ou biodiesel) ne serait qu’une « gigantesque escroquerie », ainsi que le relaye la France Agricole du 2 février dernier. Du côté de la filière éthanol, cela ne va guère mieux. Le journal La Croix en date du 8 mars dernier, explique ainsi qu’en Allemagne, c’est carrément un boycott que subit le superBio E10, une essence qui, comme l’indique son nom, contient 10% d’éthanol extrait du maïs, de la betterave ou blé. Désertant les pompes qui le proposent, les automobilistes ont ainsi créé une belle pagaille, vidant les cuves de carburant SP95/98, pourtant plus cher, et obligeant Angela Merkel à convoquer un sommet d’urgence à Berlin. A l’origine de ce coup de frein, des rumeurs sur les effets délétères de l’E10 sur les moteurs et le refus de cautionner le choix du « réservoir » au détriment de l’ « assiette ». En France, ce même E10 tarde à l’allumage, ainsi que le pointe le site Maxisciences (8 février 2011). Proposé depuis avril 2009, et alors qu’il était censé couvrir la totalité des ventes de Sans Plomb 95 à la fin de l’année 2010, il n’en représentait à cette date que 20%. Quant à l’E85 (un super contenant 70 à 85% d’éthanol), « lancé en France le 1er janvier 2007, il devait être distribué dans 500 stations essence au 31 janvier de cette même année. Mais fin 2010, seuls 316 pompes le proposaient ».
On le voit, il va être dur, en Europe, d’inverser la tendance en termes d’opinion. Sachant qu’à côté, les Etats-Unis, le Brésil et la Chine, caracolent en tête des producteurs d’agrocarburants, avec respectivement 51, 27 et 2,7 milliards de capacité de production de litres d’éthanol. La France étant, quant à elle, classée en 4ème position.

Insuffler un regain d’énergie ?

C’est dans ce contexte que vient de paraître l’Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI) lancé par le gouvernement et piloté par l’ADEME, dans le cadre des investissements d’avenir du grand emprunt. Un lancement dont la presse ne se fait quasiment pas l’écho. Le but ? Donner un coup d’accélérateur aux productions d’énergie, non plus à partir de ressources végétales alimentaires (1ère génération), mais de résidus agricoles, de déchets organiques, de sous produits de l’industrie du bois (« Deuxième génération »), ainsi que de micro-algues (3ème génération). Rien de révolutionnaire : il y a belle lurette que les spécialistes vantent les mérites de ces nouvelles générations moins dévoreuses d’espace et d’intrants. Des travaux existent d’ailleurs sur d’autres variétés qui pourraient être prometteuses, telles que le peuplier ou le miscanthus, une graminée d’Asie du Sud-Est. Sans pour autant que les projets décollent.
Cet AMI, qui s’adresse aux constructeurs automobiles, aux fournisseurs d’énergies et aux laboratoires de recherche, suffira-t-il à réenclencher la dynamique, pour parvenir à améliorer les bilans énergétiques et environnementaux de ces carburants, tout en démontrant la faisabilité et la viabilité des procédés de production ? Car, ne l’oublions pas, des engagements internationaux ont été pris, et le compteur tourne. Souvenez-vous : au sein de l’UE, il faudra d’ici 9 ans parvenir à 10% d’énergies renouvelables dans le domaine des transports. Ce n’est pas gagné.

(1) Agrocarburants produits à partir de l’huile des graines de colza, de tournesol, de soja ou de palmier à huile pour le biodiesel. Ou à partir du blé, du maïs, de la canne-à-sucre et des betteraves, riches en amidon et en sucres, ce qui permet d’obtenir de l’alcool par fermentation, pour la filière dite éthanol.

Sources : La Croix, La France Agricole, Maxisciences, actu-environnement.

Retrouver sur le site de la Mission Agrobiosciences les articles liés à ce sujet :
Agromatériaux et biocarburants : quand l’agriculture nourrit un nouveau secteur industriel
Cette séance de l’ « Université des Lycéens », organisée par la Mission Agrobiosciences en janvier 2005, à Tarbes, s’adresse spécifiquement aux élèves de 1ère et Terminale. Le professeur Antoine Gaset explique, à l’époque, les promesses de cet « or vert » et comment fonctionne la chimie des agroressources. Une conférence suivie d’une rubrique « Le saviez-vous ? » et d’un débat avec les élèves de deux lycées agricoles, auxquels répond A.Gaset.

- La saga des bio-agro carburants : tirer de fil de l’histoire ! Un billet de Jean-Claude Flamant ( Mission Agrobiosciences), daté d’avril 2008.
A l’origine, des prémices prometteuses, puis des décisions politiques tardives, avant d’arriver à des mises en cause radicales. Comment en est-on arrivé là ? Les grandes étapes du basculement de l’opinion et les nouvelles voies qui se dessinent.

- La réaction du chimiste Antoine Gaset à ce billet de Jean-Claude Flamant. Une interview de la Mission agrobiosciences auprès de ce chercheur toulousain, qui met l’accent sur les raisons de croire dans les agrocarburants… de deuxième ou troisième génération.

- La faim, la bagnole, le blé et nous. Une dénonciation des biocarburants. La note de lecture de l’ouvrage « coup de poing » de Fabrice Nicolino, paru en janvier 2007.
- Des carburants pas si bio Revue de presse de mai 2007
- Crise alimentaire/FAO : les biocarburants, de la figure angélique à celle du démon planétaire ? La revue de presse de la Mission Agrobiosciences, datée de juin 2008.
Rouler ou conduire ? C’est en résumé la question que posent de nombreux organismes internationaux impliqués dans la lutte contre la faim. En pleine flambée des prix agricoles mondiaux, les agrocarburants sont pointés du doigt.

Des controverses à toutes pompes : comment poser les arguments du débat ? ».
Un document d’une vingtaine de pages, qui restitue un débat organisé par la Mission agrobiosciences entre plusieurs personnalités d’avis différents, dont un consultant, Philippe Pointereau, de la société Solagro, et un agriculteur, Jacques Commère.
Clair, riche de définitions, de points de repère et de chiffres, ce texte, daté de 2007, reste d’actualité.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société et Cancers et alimentation. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (19h-20h) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013 . Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr