prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
C’est par où, le rural ? Notions floues et lignes de fuite (diffusion)
A écouter sur FMR, samedi 6 mai et 3 juin 2017, de 8h00 à 9h30
Morceaux choisis de la 14ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale, août 2008
en savoir+
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Veille agriculture et société. 15 avril 2014
L’augmentation de la faim et de la malnutrition est-elle inévitable ? Pas forcément.
Is more hunger and malnutrition inevitable ? Not necessarily. Par Frank Rijsberman, PDG du CGIAR, in Thomson Reuters Foundation

Dans le cadre de la veille qu’elle opère dans les champs de tension entre agriculture, alimentation et société, la Mission Agrobiosciences édite ci-dessous un article publié par Frank Rijsberman, PDG du CGIAR, sur le site Thomson Reuters Foundation, et traduit par le Meridian Institute, expliquant qu’en matière de sécurité alimentaire et de changement climatique un scénario cauchemardesque n’est pas une fatalité.
Rappelons que le CGIAR, le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale, est une organisation internationale dont la mission est de coordonner les programmes de recherche agricole internationale dans le but de réduire la pauvreté et d’assurer la sécurité alimentaire dans les pays en voie de développement. Et que le 17 septembre 2013, la Mission Agrobiosciences et la Fondation Farm organisaient à Toulouse le colloque "Biodiversité agricole et sécurité alimentaire. Vavilov retrouvé ?" en présence, notamment, de Emile Frison, ancien directeur de Bioversity international, organisme international créé en 1974 par le CGIAR.

 

L’augmentation de la faim et de la malnutrition est-elle inévitable ? Pas forcément
Source : Thomson Reuters Fondation (8 avril 2014)
Auteur : Frank Rijsberman

Dans cet article d’opinion, Frank Rijsberman, PDG du CGIAR, un partenariat mondial qui regroupe des organisations engagées dans la recherche pour un avenir où la sécurité alimentaire est garantie, écrit que le récent rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a mis en garde contre une crise alimentaire future causée par les changements climatiques. Mais, se demande Rijsberman, est-ce que la combinaison de l’évolution du climat et de la demande accrue de denrées alimentaires due à la croissance démographique signifie inévitablement des niveaux plus élevés de la faim et la malnutrition ? Pas si nous agissons maintenant, répond-il. « L’investissement dans l’innovation agricole est essentiel », soutient-il. « Et il nous en faut beaucoup. Il faudra pas moins de 20 années pour développer l’un des moyens les plus efficaces de lutte contre le changement climatique, tel que l’adaptation de variétés de cultures et du bétail aux nouvelles conditions ». Déjà, du maïs tolérant à la sécheresse est en train d’être mis au point pour les agriculteurs en Afrique australe, et du riz tolérant aux inondations est actuellement distribué à des millions de petits agriculteurs en Asie. Nous devons également protéger la biodiversité des plantes, du bétail, des arbres et des poissons, ajoute-t-il, en indiquant qu’un réseau mondial de banques de gènes pourrait permettre d’accéder à cette diversité et d’offrir des opportunités de générer rapidement de nouvelles variétés de cultures et de bétail capables de supporter les effets d’un climat en évolution. Rijsberman suggère d’autres actions, telles que : la recherche de meilleures pratiques agricoles, y compris celles qui intègrent des arbres dans les systèmes de culture et d’élevage, l’intégration du mode de fonctionnement des secteurs de l’agriculture, de la forêt et de la pêche dans le paysage plus large ; et des changements dans notre façon de gouverner qui veillent à ce que les prix des denrées alimentaires et des ressources naturelles reflètent les coûts pour l’environnement et le climat. Dans l’ensemble, conclut-il, « Oui, le changement climatique affecte déjà la sécurité alimentaire, et nos ventres et nos poches pourraient en pâtir. Mais un scénario cauchemardesque n’est pas une fatalité. Nous serons capables de satisfaire les demandes alimentaires face au changement climatique si nous considérons ce signal d’alarme comme urgent et sérieux, et investissons davantage dans la recherche pour une agriculture plus intelligente qui va être le moteur du développement ».

- Lire l’article original en anglais : Is more hunger and malnutrition inevitable ? Not necessarily
- Accéder sur Agrobiosciences TV, à l’intervention de Emile Frison, lors du colloque Biodiversité agricole et sécurité alimentaire, Vavilov retrouvé ?
- Lire la synthèse de ce colloque : "Ce qui ne s’érode pas, c’est bien la diversité des blocages
- Lire aussi "Malnutrition dans le monde, un mal aux multiples facettes", une intervention de Yves-Martin Prével, docteur en médecine, chercheur à l’IRD (Marciac, 2009). PDF 8 pages.


Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur les thèmes de  :
Alimentation et Société ; Cancers et alimentation ; Obésité ; Consommation & développement durable ; Lutte contre la faim ; Crises alimentaires ; "Ça ne mange pas de pain !" ; Méditerranée ; Agriculture et société ; Politique agricole commune ; OGM et Progrès en Débat ; Les relations entre l’homme et l’animal ; Sciences-Société-Décision Publique ; Science et Lycéens ; Histoires de... ; Produits de terroir ; Agriculture et les bioénergies ; Les enjeux de l’eau ; Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr