prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Note de lecture. 28 février 2013
Tout beau, tout bio ? L’envers du décor (note de lecture)
François Desnoyers, Elise Moreau, Editions de l’Aube

S’adressant à tous les néophytes, ce petit livre dévoile derrière le label Bio, un monde, ses acteurs et leurs discours. Agriculteurs, distributeurs, chercheurs, certificateurs, consommateurs et associations, tous ou presque, répondent à toutes sortes de questions, à la fois techniques, économiques, sociétales que leur posent les journalistes François Desnoyers et Élise Moreau. Car derrière ce marché qui, jusqu’ici, semble ignorer la crise (le marché national de la consommation bio se préserve une croissance de 4,5%, contre 1,6 pour les autres produits en 2012), se jouent aussi conflits, prises de risque et polémiques. En effet, les substances naturelles utilisées en remplacement des produits de synthèse ne sont pas toutes dénuées de nuisances. Au-delà des tâtonnements agronomiques, de réelles questions agricoles, sanitaires et économiques sont soulevées par les auteurs. La Mission Agrobiosciences relève dans cette note quelques passages glanés au fil de la lecture de ce livre.

 

Les auteurs se sont efforcés de ne pas prendre parti et, pour ce faire, ont donné la parole aux différents acteurs français de la filière qui sont, soulignons-le, le plus souvent enthousiastes ou bienveillants, rarement négatifs. A partir de la matière recueillie, les journalistes se sont interrogés sur les succès mais aussi les menaces qui pèsent sur la filière bio française. Concernant ces craintes, on découvre en particulier une peur de l’étranger, de l’Espagne qui fait du bio « sans état d’âme » jusqu’au « rouleau compresseur » chinois. Et de rappeler que l’on ignore si les conditions de travail dans ces pays-là sont satisfaisantes au regard de nos critères et qu’il est écologiquement incohérent de faire venir des produits bio de si loin. Il est surprenant de voir à quel point la bienveillance des acteurs pour le bio s’efface dès qu’il est étranger.

Et puis, les auteurs demandent : « pourquoi les agriculteurs se mettent-ils à la bio ? » Par conviction d’abord, mais pas seulement. Si les « opportunistes » sont rares, néanmoins certains, tels les éleveurs laitiers, qui connaissent des difficultés dans les filières conventionnelles y trouvent un intérêt économique. Pour d’autres, l’éthique est centrale avec, souvent, une volonté de se réapproprier le métier d’agriculteur.
En revanche, le passage à l’acte s’avère plus difficile ! Cet ouvrage rappelle que, pour passer de l’agriculture conventionnelle ou raisonnée à l’agriculture biologique labellisable, la transition dure deux ans. Si cette période devrait être plus longue pour certains militants, le livre permet au lecteur de comprendre qu’il s’agit, en effet, d’un compromis. Durant ces deux années, les rendements sont généralement plus faibles, et l’absence de label ne permet pas encore de pratiquer des prix plus élevés. Ainsi, des aides à la transition sont nécessaires pour pallier à la baisse du chiffre d’affaires. Et, on le sait, les budgets des finances publiques restent limités.

Alors que la recherche en bio n’attire guère les jeunes chercheurs, le livre nous éclaire sur quelques astuces de cette agriculture. Certes, il existe une liste de préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) et des victoires dans l’utilisation de purin d’ortie comme engrais, mais on (ré)apprend que le naturel est parfois dangereux. Ainsi, par exemple la roténone, un insecticide naturel, s’est avéré nocif pour la santé de ceux qui l’employaient. D’où la prudence de l’administration française à délivrer des autorisations de mise sur le marché de produits naturels. Ajoutez à cela les « articulations réglementaires complexes »... Difficile dans ces conditions de booster l’innovation !
Enfin, les auteurs reviennent sur la transformation du marché bio qui est, pour certains, victime de son succès. Le commerce et les relations avec la grande distribution, notamment, inquiètent. Ainsi François Desnoyers et Élise Moreau font état de la grande crainte de nombreux acteurs, que le bio perde son âme contestatrice. Dans un souci de précision, ils éclairent les rapports que les différents distributeurs (et même les plus gros) entretiennent vis-à-vis de la filière. Aujourd’hui, les producteurs reçoivent dans l’ensemble un accueil plutôt chaleureux, mais ils restent vigilants pour ne pas tomber dans de nouvelles dépendances. Pendant ce temps, les magasins spécialisés, tels les Biocoop, s’interrogent sur leur propre croissance : doivent-ils ou non mettre des caddies à la disposition de leurs clients ?

L’objet du livre est de soulever les questions, pas de les creuser, qu’elles soient techniques (comment éviter la patuline, ce champignon menaçant le jus de pommes bio) ou sociétales (que dit le bio de notre société ?). Il ne dit pas s’il est possible ou souhaitable de passer au tout bio, mais plutôt qui le souhaite. A un rythme enlevé, il fait un excellent tour d’horizon des différents points de vue dans la filière.

Note de lecture de Nicolas Geoffroy, stagiaire à la Mission Agrobiosciences, février 2013.

Tout beau, tout bio ? L’envers du décor. François Desnoyers, Elise Moreau, préface de Marcel Mazoyer
Editions de l’Aube, 216 pages, 16 euros

Lire sur le site internet de la Mission Agrobiosciences
Le bio est-il meilleur pour la santé ? La vérité sur les bienfaits du bio, un entretien avec Denis Corpet, Directeur de l’équipe Aliment et Cancer (Inra-Envt) et Bertil Sylvander, économiste et sociologue. (mai 2008)

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société, Cancers et alimentation, Obésité : le corps sous pressions ; Le consommateur, l’alimentation et le développement durable et Lutte contre la faim : analyses, décryptages, leviers d’action. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr