prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
"Ça ne mange pas de pain !"
Salon International de la Qualité Alimentaire (SISQA)
Publications
Les recettes de Fernand Cousteaux
En collaboration
Nos sélections
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
La revue de presse de la Mission Agrobiosciences. 15 février 2013
Crise des lasagnes : il faudra des remèdes de cheval pour restaurer la confiance.
Conseil français du culte musulman, Ania, Linéaires, la France Agricole.fr, Le Figaro


« Ça bouge au Salon, pour les 50 ans !  » Trop tard pour changer de slogan, à quelques jours de l’ouverture… Effectivement, ça pourrait bien swinguer au Salon international de l’agriculture qui se tiendra du 23 février au 3 mars, et comme chaque année Porte de Versailles, à Paris. Il faut dire que l’affaire des lasagnes au cheval n’en finit pas de rebondir. Une revue de presse de la Mission Agrobiosciences

 

Alimentation et société : il faudra des remèdes de cheval pour restaurer la confiance.

« Ça bouge au Salon, pour les 50 ans ! » Trop tard pour changer de slogan, à quelques jours de l’ouverture… Effectivement, ça pourrait bien swinguer au Salon international de l’agriculture qui se tiendra du 23 février au 3 mars, et comme chaque année Porte de Versailles, à Paris. Il faut dire que l’affaire des lasagnes au cheval n’en finit pas de rebondir.

L’hallali du halal ?
Un instant, nous aurions voulu croire qu’il ne s’agissait que d’une erreur d’aiguillage dans le circuit de distribution de la viande. Mais très vite, en quelques jours à peine, l’enquête menée par les services de la consommation et des fraudes (DGCCRF pour la France) a permis d’établir qu’il y a bien eu fraude, voire récidive de « l’homme d’affaires néerlandais » qui aurait été « condamné en janvier 2012 par le tribunal de Breda (Pays Bas) pour avoir vendu entre 2007 et 2009 de la viande de cheval qu’il faisait passer pour de la viande de bœuf halal ».
Stupéfaction du Conseil français du culte musulman (CFCM) à la lecture du rapport ! Abasourdi que ces informations n’aient pas été « portées à la connaissance des consommateurs à l’époque », le CFCM demande aux autorités compétentes de divulguer les identités des grossistes et industriels européens, notamment français, qui ont acheté cette fausse viande de bœuf halal et entame « les démarches nécessaires pour que cette demande puisse aboutir rapidement » (communiqué du 14 février). Le début d’une affaire dans l’affaire ?

Alleluia pour les IAA
Bien que toutes les responsabilités ne soient pas encore établies, dans l’actuelle affaire « des lasagnes de cheval », jusqu’à nouvel ordre Findus est hors de cause. L’Ania (Association nationale des industries alimentaires) se réjouit : ce n’est pas l’un des siens qui a fauté. Rassérénée, la puissante association monte au créneau et affirme que pour lutter contre les fraudes de cette nature, l’ensemble de la filière ne peut plus se contenter des contrôles existants. Chaque maillon doit prendre ses responsabilités et mettre en place les actions qui « permettront de garantir toujours plus de sécurité, de traçabilité et de transparence au consommateur ». Et rappelle au passage (dans un communiqué du 14 février) que, malgré cette malheureuse affaire, « la qualité et l’excellence des produits alimentaires français » ne sont pas remises en cause, que les entreprises agroalimentaires de l’Hexagone « transforment chaque année près de 70 % de la production agricole française » et « tient à rappeler les liens de proximité qui unissent la production agricole française et le secteur agroalimentaire. » La grande messe des liens de proximité. Mmm, vraiment ?

Le porc pas très à cheval sur l’éthique
Dans un article en date du 13 février publié sur le site Linéaires, on peut lire que les services de la concurrence et des fraudes (qui sont décidément partout !) viennent de rendre une décision sanctionnant cinq sociétés d’abattage de porcs, représentant tout de même 70% des achats sur le marché du porc breton et dont les prix servent de référence au niveau national, ainsi que deux organismes professionnels. Ce qui leur est reproché ? Rien de moins que de s’entendre pour faire baisser le prix du porc payé aux éleveurs, tout en renchérissant les prix de vente à la grande distribution. Une gifle !
Après cette déconvenue, comment la distribution réagira-t-elle à la main tendue par le secteur coopératif qui lui propose « un partenariat gagnant-gagnant » ? On peut lire dans un papier publié le 14 février par France Agricole.fr que pour Coop de France, le porte-voix des entreprises coopératives, les filières animales françaises doivent « regagner des points de compétitivité face à la concurrence étrangère ». Pour Hubert Garaud, président du pôle animal Coop de France, le bilan est sans appel : « tous les indicateurs sont au rouge » pour les filières d’élevage. « Nous sommes en carence de compétitivité. » En cause, la multiplication des produits et conditionnements demandés par la distribution pour satisfaire le consommateur finit par mettre à mal les filières, avicole par exemple. Et de proposer de réduire le nombre de références, de rationaliser les commandes et - sempiternelle rengaine - de mieux communiquer auprès du consommateur.
Troquant le bras de fer contre une logique de construction commune « entre l’amont, la transformation et la distribution », les coopératives espèrent ainsi récupérer des parts de marchés grignotées par la concurrence européenne. Tout en s’assurant que les enseignes « ne s’accaparent pas l’intégralité des points de compétitivité retrouvés. »

Meli melo
Quel micmac ! Il en faudra des remèdes de cheval pour restaurer la confiance entre le système agroalimentaire et les consommateurs, entre les éleveurs et les transformateurs, entre les producteurs et les distributeurs, entre les citoyens et les politiques…
Et certains déjà de se demander si l’autorisation donnée ce jour par Bruxelles de réintroduire des farines animales dans l’alimentation des poissons à partir de juin (plus tard pour les porcs et les volailles) était vraiment appropriée… Feuilleton à suivre, très prochainement.

Revue de presse de la Mission Agrobiosciences. Vendredi 15 février 2013.

Sources
- Le scandale de la viande chevaline ne daterait pas d’aujourd’hui. Conseil français du culte musulman, 14 février 2013

- Affaire de la viande de cheval : Face à la fraude, les entreprises de l’agroalimentaire s’engagent à renforcer leurs contrôles. Findus hors de cause., Communiqué de presse de l’Ania, le 4 février 2013.

- Des entreprises d’abattage de porcs s’entendaient sur les prix. Linéaires, 13 février 2013

- Élevage : Coop de France propose un partenariat gagnant-gagnant à la distribution. La France Agricole.fr, 14 Février 2013

- Les farines animales autorisées pour les poissons. Le Figaro, 15 février 2013

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société, Cancers et alimentation, Obésité : le corps sous pressions ; Le consommateur, l’alimentation et le développement durable et Lutte contre la faim : analyses, décryptages, leviers d’action. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications de la Mission Agrobiosciences sur la Méditerranée : repères sur les enjeux agricoles et alimentaires, analyses géopolitiques. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Agriculture et société » et Politique agricole commune : des publications pour mieux comprendre les ajustements successifs et les enjeux à l’horizon 2013. Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes nos publications sur les Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

A propos de l’épidémie de Nash : soda blues
Viandes et cancers : des liaisons vraiment dangereuses ?
Embargo sur les produits alimentaires : des Russes et des ruses ?
Alimentation des plus pauvres : l’insoutenable légèreté de l’aide ? (entretien original)
Mangez, Pierre Weill s’occupe du reste !
Alimentation et société
Étiquetage, contrefaçon, hygiène : le cœur au bord des lèvres

La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Mai 2014
Commerce équitable. "Le respect des droits humains ne relève ni de la bienveillance caritative, ni du volontarisme civique" (entretien original)
Peut-on réduire les inégalités ?
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Avril 2014
A propos du Conflit de canard...
Grande distribution : l’impossible régulation ?
Aide alimentaire : et si on pensait différemment le système ?
Nous avons besoin de symboliser la nourriture (Entretien)
Alimentation : gardons-nous de toute tentative normative (Entretien)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr