prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
"Ça ne mange pas de pain !"
Salon International de la Qualité Alimentaire (SISQA)
Publications
Les recettes de Fernand Cousteaux
En collaboration
Nos sélections
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Bertrand Hervieu.
Du droit des peuples à se nourrir eux-mêmes.
Editions Flammarion.

Au début de son livre, B. Hervieu pose une question fondamentale concernant le problème de la faim dans le monde. Est-il possible de nourrir une humanité de bientôt 10 milliards d’hommes ? La réponse est oui, notamment à cause du considérable progrès actuel de la productivité agricole.

 

Mais si le volume de la production agricole mondiale par habitant a augmenté depuis 40 ans, les écarts grandissent entre les populations nanties et les populations sous-alimentées. Par ailleurs, la malnutrition ne concerne pas seulement les pays en voie de développement, mais également une frange de la population des pays riches. Le problème essentiel n’est donc pas le volume de la production alimentaire (qui est suffisant), mais l’accès de tous à cette production. On en arrive ainsi à mettre en cause l’organisation même des sociétés, et à demander un nouveau rapport de forces à l’échelle mondiale, permettant une action concertée en faveur des pays du Sud.

Après avoir résumé ces données essentielles, appuyées par des chiffres très démonstratifs, I’auteur expose, un peu longuement, I’évolution du monde agricole au cours de ces dernières décennies. Les paysans représentent encore la moitié de la population mondiale, et sont aussi les plus pauvres de la planète. La croissance économique globale, loin de profiter aux paysans défavorisés, "augmente souvent les écarts de pauvreté rurale". Les grandes puissances agricoles, qui ont vu le monde rural devenir une minorité, ont mis en place un "modèle" d’agriculture productiviste fort contestable. Il s’agit de produire davantage à un coût toujours plus bas, au prix d’une dégradation inquiétante de l’environnement, d’une baisse de la qualité de l’alimentation, et d’une concentration de la production dans les zones jugées rentables. De plus, si la moitié des revenus des agriculteurs français vient des fonds publics, il ne faut pas oublier que ces aides sont attribuées essentiellement aux grandes exploitations. On peut regretter toutefois dans ce chapitre que l’auteur ne rende pas compte des efforts de l’agriculture biologique pour sortir du modèle productiviste.

Enfin, dans les derniers chapitres de son livre, B. Hervieu rappelle les problèmes posés au départ, analyse la nature de la "coopération" Nord-Sud actuelle et milite pour "le droit des peuples à se nourrir eux-mêmes". Le creusement des écarts entre pays riches et pays pauvres s’accompagne d’une stagnation des aides publiques au développement (seuls 4 pays européens consacrent plus de 0,7 % de leur PNB à l’aide au développement). Tout en parlant officiellement de coopération, les grandes puissances ne cherchent qu’à "faire des affaires" et "augmenter les profits" ; cette politique s’accompagne généralement d’un langage de type "missionnaire" (il faut aider des populations supposées incapables et ignorantes). Les exportations européennes en direction des pays du Sud (produits finis, semences, engrais...) ne font que compromettre le développement des productions locales. L’accroissement du nombre des mal-nourris n’est pas d’abord dû aux contraintes naturelles, mais à des circonstances politico-économiques qui interdisent aux pays concernés de mettre en uvre leur capacité agricole propre. Pour que les peuples puissent se nourrir eux-mêmes, il faut exiger des protections pour leurs agricultures, le droit de transformer leurs matières premières, le droit à une politique agricole nationale. Un engagement mondial des Etats serait nécessaire pour garantir la sécurité alimentaire des populations.
Ce livre est un ouvrage démonstratif, qui dénonce les causes
véritables de la malnutrition, et propose les bases d’une agriculture de développement durable à l’échelle de la planète.

Sources : Suzie Lachaud et éditions Flammarion. Paru en 1996.

Retrouvez des interventions de Bertrand Hervieu- dans les articles et publications originales édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences
Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "ALIMENTATION"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "AGRICULTURE"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Retrouvez les publications des différentes "Editions de l’Université d’été de l’Innovation Rurales de Marciac"- éditées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "SCIENCE ET SOCIETE...- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "OGM"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- du Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder au site de la SISQA « Semaine International Sécurité et Qualité Alimentaire » en Midi-Pyrénées-

Accéder au site du Ministère de l’Agriculture-

Accéder au site de L’INRA-

Accéder au site Educagri- le Site de la Communauté éducative de l’Enseignement Agricole Français

Consulter le catalogue "Lutte contre la faim : analyses, décryptages, leviers d’action" publié par le magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois
Cuisine et détention. "Cosa mangiare ?" (Qu’est-ce qu’on mange ?)
Consommation de viande en Inde : les « vacheries » des nationalistes (article revue de presse)
Salades, pesticides & Bisphénol A. Les éléments perturbateurs (article revue de presse)
Ingénieur de spécialisation "Innovations dans les Systèmes Alimentaires et Agroalimentaires du Monde" ou Mastère spécialisé "Innovations et Politiques pour une alimentation durable"
Les mercredis du Pavillon de la France - Exposition universelle de Milan
L’alimentation dans les maisons de retraite : Buffet froid…
Contaminants chimiques dans les aliments : quels effets à long terme ?
Glaner, est-ce voler ?
Diversité des systèmes alimentaires et changements globaux (annonce)
Levée des restrictions alimentaires en provenance du Japon : silence radio ?
Comment mangent les familles contemporaines ?
Capitalisme et surconsommation : l’organisation d’une faim déstructurée
Pourquoi cette peur au ventre ? Nouvelles obsessions alimentaires (Sélection d’ouvrage)
Etiquetage de la viande. L’origine pour seul cheval de bataille ? (article revue de presse)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr