prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
"Ça ne mange pas de pain !"
Salon International de la Qualité Alimentaire (SISQA)
Publications
Les recettes de Fernand Cousteaux
En collaboration
Nos sélections
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue d’articles (Alimentation et Santé)
Quand le régime méditerranéen supplante les suppléments vitaminiques
Deux articles montrant l’inutilité des suppléments vitaminiques et les bienfaits confirmés du régime méditerranéen
©www.eatright ontario.ca

En juin, Cuisine Collective (le site des professionnels de la restauration collective) et Bloob (les ados se mettent à table) publiaient quasi-simultanément deux articles sur des études scientifiques d’envergure faisant le point sur l’alimentation et la santé.
Le premier, « Les mésaventures des suppléments de vitamines », publié sur Cuisine collective en partenariat avec le Cerin (Centre de recherche et d’information nutritionnelles) rapporte que deux études d’envergure - l’une portant sur 160 000 femmes, l’autre sur 135 000 sujets - concluent à la quasi inutilité des suppléments vitaminiques pour prévenir l’apparition des cancers et des maladies cardio-vasculaires, et ne prouvent en rien leur effet bénéfique sur la mortalité ou le risque d’arthérosclérose.
Le deuxième article, sobrement intitulé « Le régime méditerranéen », et publié sur Bloob, un site d’infos sur l’alimentation pour les ados, confirme les bienfaits du régime méditerranéen, s’appuyant sur les résultats d’une étude obtenus auprès de plus de 23 000 hommes et femmes grecs. Conclusion : « Les personnes les plus fidèles au régime méditerranéen traditionnel ont en règle générale un taux de mortalité plus faible ».
Télescoper l’information et tirez-en les leçons que vous voudrez. La Mission Agrobiosciences reprend ci-après ces deux articles.

 

Les mésaventures des suppléments vitaminiques (1), publié en juin 2009 sur le site La Cuisine Collective
Mauvais temps pour les suppléments de vitamines ! Deux études d’envergure concluent à leur quasi inutilité pour prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires ou diminuer la mortalité. La première étude a été menée chez plus de 160.000 femmes recrutées pour la Women’s Health Initiative (WHI), une enquête qui a déjà mis en cause depuis plusieurs années le traitement hormonal de la ménopause. Il se trouve que 41 % des participantes à l’étude utilisaient des suppléments multivitaminiques après la ménopause. Comme des millions d’autres femmes dans le monde, avec l’espoir de diminuer leur risque de maladies chroniques... Espoir déçu, puisque après 8 ans de suivi, l’étude montre que la prise de vitamines n’a pratiquement pas d’influence sur l’apparition des cancers et des maladies cardiovasculaires, ni sur la mortalité elle-même. La deuxième étude s’est intéressée plus spécialement à nos artères. Partant du principe que le stress oxydatif joue un rôle dans la genèse de l’athérosclérose, elle a voulu en savoir plus sur les bénéfices possibles des anti-oxydants comme les vitamines C, E et le bêta-carotène. Sans succès là encore. A travers l’analyse de 22 essais rigoureux portant sur près de 135.000 sujets, il n’est pas possible de mettre en évidence un rôle favorable de la supplémentation en vitamines vis-à-vis du risque d’athérosclérose. Aucune preuve à l’heure actuelle ne justifie donc l’utilisation des comprimés, gélules et autres fioles miraculeuses. Les études scientifiques rejoignent aujourd’hui le bon sens et les recommandations des nutritionnistes : pour les vitamines, une alimentation équilibrée suffit la plupart du temps ! (Nutrinews hebdo)

Le régime méditerranéen (2), publié le 29 juin sur Bloob
Les bienfaits du régime méditerranéenssont prouvés une nouvelle fois selon l’étude cofinancée par le programme « L’Europe contre le cancer ». Manger plus de fruits, de légumes, de légumineuses, d’oléagineux et d’huile d’olive accroît notre espérance de vie.
“Nous avons évalué la contribution des neuf composants largement acceptés du régime méditerranéen (une consommation importante de légumes, de fruits et d’oléagineux, de légumineuses, de poisson et de fruits de mer, et de céréales ; une faible consommation de viande ou de produits dérivés de la viande et de produits laitiers ; un taux élevé de lipides mono-insaturés à saturés ; et une consommation modérée d’éthanol) dans l’association inverse de ce régime avec la mortalité de toute cause“, explique-t-on dans l’étude publiée le 23 juin dans le British Medical Journal. Ce régime met à l’honneur notamment l’huile d’olive, l’ail, les oignons et autres aromates.

Plus de 23 000 participants
L’équipe de chercheurs du professeur Dimitrios Trichopoulos de la Harvard School of Public Health (États-Unis) a analysé les résultats obtenus par les 23 349 hommes et femmes grecs ayant participé à l’étude européenne EPIC, European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition. Ce vaste programme d’étude mené dans 10 pays européens analyse les facteurs biologiques, alimentaires, de mode de vie et environnementaux susceptibles d’être responsables de maladies chroniques comme le cancer.

A partir des formulaires alors remplis par les participants précisant leur alimentation, niveau d’activité physique, historique médical et comportements comme le tabagisme, les scientifiques ont évalué sur une échelle de 0 à 10 s’ils respectaient un régime méditerranéen. Au total, 12694 participants obtenaient un score de conformité au régime méditerranéen entre 0 à 4 et 10655 un score de 5 ou plus, dessinant deux groupes, le premier des adeptes, le second des non adeptes du régime.

Résultats
Sur la période de l’étude, 8,5 ans en moyenne de suivis, 1075 participants sont décédés dont 652 parmi les non adeptes du régime méditerranéen et 423 parmi les adeptes. “Nous avons découvert que les personnes les plus fidèles au régime méditerranéen traditionnel” avaient “en règle générale un taux de mortalité plus faible” conclue l’étude qui ajoute “l’adhésion au régime méditerranéen de l’ordre de deux unités (un changement réaliste)” est associée “à un taux de mortalité 14% plus faible, ce qui est important d’un point de vue statistique“. Modifier même un peu son alimentation pour se rapprocher du régime méditerranéen a ainsi des effets bénéfiques notables...

Lire les articles sur les sites Cuisine Collective et Bloob
(1) Les mésaventures des suppléments vitaminiques
(2) Le régime méditerranéen

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences  :
- Régime méditerranéen : le vague à l’âme d’une mer nourricière, Entretien avec Martine padilla, Directrice de recherche en économie alimentaire et administrateur scientifique au Centre international des hautes études méditerranéennes (CIHEAM).
- Lignes d’horizon pour un bassin, Entretien avec Bertrand Hervieu, Secrétaire général du CIHEAM.
- La Méditerranée en chair et en eaux, Revue de presse de Marc Roze, février 2009.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Danemark, Roumanie, Allemagne : ces supermarchés qui défient les lois
Cuisine et détention. "Cosa mangiare ?" (Qu’est-ce qu’on mange ?)
Consommation de viande en Inde : les « vacheries » des nationalistes (article revue de presse)
Salades, pesticides & Bisphénol A. Les éléments perturbateurs (article revue de presse)
Ingénieur de spécialisation "Innovations dans les Systèmes Alimentaires et Agroalimentaires du Monde" ou Mastère spécialisé "Innovations et Politiques pour une alimentation durable"
Les mercredis du Pavillon de la France - Exposition universelle de Milan
L’alimentation dans les maisons de retraite : Buffet froid…
Contaminants chimiques dans les aliments : quels effets à long terme ?
Glaner, est-ce voler ?
Diversité des systèmes alimentaires et changements globaux (annonce)
Levée des restrictions alimentaires en provenance du Japon : silence radio ?
Comment mangent les familles contemporaines ?
Capitalisme et surconsommation : l’organisation d’une faim déstructurée
Pourquoi cette peur au ventre ? Nouvelles obsessions alimentaires (Sélection d’ouvrage)
Etiquetage de la viande. L’origine pour seul cheval de bataille ? (article revue de presse)

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr