prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Pourquoi tuons-nous des animaux pour les manger ? (diffusion)
A écouter sur FMR, samedi 1er avril 2017, de 8h00 à 9h30
Controverse entre les philosophes Florence Burgat et Catherine Larrère
en savoir+
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Revue de Presse Quotidienne. Mission Agrobiosciences
Commerce équitable et coton OGM
03 mai 2005, Le Monde, L’Humanité et Migros Magazine

A l’occasion de la quinzaine du commerce équitable, le ministre du commerce, Christian Jacob, a annoncé que la France allait se doter d’une norme en 2006. Un premier projet préparé par l’AFNOR a été rejeté par les associations Artisans du Monde et Max Havelaar, précise Françoise Amalou dans Le Monde. Pourtant très présent en France et plus encore dans d’autres pays européens, le logo noir et bleu Max Havelaar « n’est ni une marque ni une entreprise privée », mais « une caution internationale », explique la journaliste. Un petit encadré sur le site du journal ajoute que ce label, qui peut aussi s’appeler Fairtrade ou Transfair selon les pays, est délivré par Flo International (Fairtrade Labelling Organization) basé aux Pays-Bas et contrôlé par Flo Cert, installée en Allemagne, suivant la norme ISO 65. « M. Jacob veut rencontrer, avant l’été, le commissaire européen à la consommation afin d’initier, en collaboration avec son homologue allemande, la ministre fédérale Reynate Künast, une norme communautaire », précise Florence Amalou. Cette labellisation européenne « permettrait de demander un statut d’exception à l’Organisation mondiale du commerce », note l’éditorial du Monde. L’Humanité s’alarme d’une autre exception : l’arrivée sur le marché du coton équitable pourrait faire le lit des OGM. « Pour développer sa première filière non alimentaire, l’organisation de commerce équitable a signé un accord avec Dagris, le Monsanto français », expliquait vendredi un article du quotidien communiste qui dénonce

 

le « dérapage de Max Havelaar ». Un double-jeu également dénoncé par des militants Verts, notait le site Novethic en mars dernier. Les associations de producteurs doivent pourtant « bannir certains pesticides et refuser l’achat et l’utilisation de semences OGM », expliquait Gaëlle Bohé. L’agence de presse suisse ATS assure que le coton ne doit pas avoir subi de manipulation génétique. La chaine de magasins suisses Migros va encore plus loin et assure, dans son magazine à destination de ses clients, qu’elle soutient financièrement un projet de coton bio. « Soyons clair : sans protection phytosanitaire chimique, il n’y a pas place, aujourd’hui, pour une production cotonnière rentable en Afrique », affirme François Beroud, ingénieur agronome, sur le site internet de Dagris. De son coté, le site de Max Havelaar souligne que « la fibre d’origine africaine, telle qu’elle est cultivée, a un impact réduit sur l’environnement, en comparaison aux cultures intensives de la région de la mer d’Aral, de la Chine ou de la « coton belt » américaine. » (Revue de Presse Quotidienne. Mission Agrobiosciences. 3 Mai 2005 dans Le Monde, L’Humanité et Migros Magazine)

Le coton bio en Afrique sur le site du réseau anglais Pesticide Action Network (en anglais)-

Lire les articles et publications sur le thème « Commerce équitable et OGM »- sur le site de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "OGM"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "AGRICULTURE"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "ALIMENTATION"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Lire les nombreux articles et publications originales sur le thème "SCIENCE ET SOCIETE...- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à l’ensemble de la « Revue de Presse Quotidienne »- du Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

 

 

Dans cette rubrique

Soigner autrement : parcours d’un groupe d’éleveurs vers l’agroécologie
Notre Dame des Landes est aussi une question de droits humains
"Quels apports de la recherche partenariale pour innover sur les territoires ruraux ?"
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2016
Note de lecture. "Les agriculteurs à la reconquête du monde. Pourquoi le monde agricole va survivre et même nous sauver"
Le Mensuel de l’Académie d’Agriculture de France. Juin 2016
Note de lecture : « Éthique des relations homme/animal. Pour une juste mesure ».
Quand l’INRA a son mot à dire.
« Conférence Permanente de l’Agriculture » : lancement d’une nouvelle instance en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes avec cet objectif commun, (ré)inventer l’agriculture.
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Mai 2016
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang
To be or not to be… an OGM ? (article revue de presse)
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France. Avril 2016
Pour lever un invisible social et un impensé scientifique : Les 1ères Rencontres interdisciplinaires sur le Travail Animal
Mensuel électronique de l’Académie d’Agriculture de France

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr