prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Les restitutions de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées
"Le principe de précaution : en a-t-on vraiment pris la mesure ?"
Séance introduite par Jean-Michel Ducomte et Nicolas Treich
JPEG - 4.9 ko
Jean-Michel Ducomte

En quelques années, le principe de précaution a connu un essor considérable. Forgé initialement pour les besoins des politiques de protection de l’environnement, il s’est rapidement appliqué aux domaines de la santé et de l’alimentation, voire à l’ensemble des activités humaines. Mais voilà : si ce principe n’est pas censé instaurer l’inaction, l’interdiction ou l’abstention, il n’est pas perçu ou utilisé comme tel. Que signifie réellement le principe de précaution d’un point de vue sémantique, philosophique et politique ? Quelle est la pertinence de ce modèle d’action et au regard de quelles situations ? Dans l’actualité récente, quels cas nécessitent réellement son recours ou au contraire ne justifient pas son application ? Pour répondre à ces questions, la Mission Agrobiosciences avait convié, lors d’une séance de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées, le 12 avril 2006, le philosophe et avocat, Jean-Michel Ducomte (IEP Toulouse) et l’économiste, Nicolas Treich (Lerna Inra).

 

Au travers d’événements marquants tels que la crise de « la vache folle » et sans pour autant opérer une relecture a posteriori des crises, cette conversation revient sur les grandes étapes politiques, juridiques et philosophiques ayant conduit à l’émergence de la précaution puis à la mise en oeuvre de ce principe. Elle pointe également les difficultés économiques, politiques et sociales auxquelles se heurte ce principe : une sur-valorisation des bénéfices pour une sous-évaluation des coûts, un « risque » de démission du politique au profit de ceux qui savent, une représentation sociale du principe de précaution qui diverge de celle des experts, des scientifiques. Ce ne manque pas d’ailleurs de relever Jean-Claude Flamant dans un commentaire a posteriori : « Plutôt que de regretter ce qui se passe en regard de ce que devrait être le principe de précaution, il faudrait engager une réflexion sur ce que la société est en train de construire : si ce n’est pas le principe de précaution... qu’est-ce que c’est ? »

LIRE l’intégralité de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées "Le principe de précaution en a-t-on vraiment pris la mesure ?

Accéder à Toutes les publications de la Conversation de la Maison Midi Pyrénées

Retrouver l’ensemble des informations sur la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées

Accéder à toutes les publications Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

 

PDF "conversation : le principe de précaution, en a-t-on vraiment pris la mesure ?-323 ko

 

Dans cette rubrique

La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Janvier 2017
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence (article revue de presse)
La nature nous a pourvus d’un mécanisme de reproduction formidablement efficace, la reproduction sexuée
"De quoi ce million de vaches clonées est-il le symptôme ?" La réaction de Dominique Desjeux, anthropologue.
Débat avec les lycéens - Les nanosciences, l’éthique et le vivant... comment piloter la course au vivant ?
La lettre électronique de novembre 2015
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2015
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Juillet 2015

L’éthique des sciences : entre liberté et responsabilité


L’Homme entre chien et loup... quand la question animale divise la société française.
Maladies tropicales et moustiques transgéniques : c’est dengue !
Education au développement durable : « Accompagnons les enfants à une transition intellectuelle et culturelle »
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Décembre 2013
Sciences, technologies et marchés : des formes de mobilisation inédites capables de déranger les pouvoirs.
Une gestion des risques bipolaire, une obsession des conflits d’intérêt et l’emprise de l’émotion... Il y a comme une incapacité à affronter les problèmes les plus sérieux.

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr