prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Le sens des mots
Le "capital-santé" ou le corps du délit...
18 juin 2008
JPEG - 2.4 ko
Copyright mypomme.free.fr

Nous ne le savions pas jusque-là, mais nous faisons désormais tous partie de la caste des "possédants". Ce bien qu’on nous attribue connaît même une croissance en flèche de ses taux d’intérêt. Vous vous en doutez, il n’est point question ici de rentes financières ou autres babioles immobilières. Cette ressource dont nous disposons et qu’on ne cesse de nous lancer au visage, c’est tout simplement notre organisme... Le capital-santé, cela ne vous dit rien ? Une chronique le "Sens des mots" de Valérie Péan, de la Mission Agrobiosciences.

 

Depuis peu, non seulement l’affreuse terminologie fait florès, mais nous sommes sommés, à l’instar des actionnaires et des investisseurs de tous poils, de "gérer" et "optimiser" ce précieux acquis. Sous l’influence du marketing, c’est tout notre corps qui est ainsi soumis au dictat de la rentabilité. Nous nous voyons conviés à tenir le plus grand cas de notre capital-souffle, à protéger le capital-soleil de notre peau, à entretenir notre capital nutritionnel, à préserver même notre capital-cheveux. Gageons que d’ici peu, le capital-ongles ne va pas tarder à nous ronger le sang sans oublier le capital-poils s’érigeant contre nos ferveurs épilatrices.

Simple lubie sémantique ? Pas si sûr. Cette contagion du discours économique et financier soulève quelques interrogations. La santé ne serait donc plus seulement l’absence de maladie et l’état de bien-être physique et moral (selon la définition de l’OMS), mais une richesse dont nous sommes désormais les comptables. En bon gestionnaires, nous nous devons donc d’opérer les investissements judicieux - cosmétiques, soins, nutrition, sport...- et de limiter drastiquement les coûts qui menacent de dilapider notre fortune - alcool, graisses, sucres, cigarettes, bronzage... Bref, d’arbitrer entre le plaisir immédiat et le placement pour l’avenir. De faire barrière, non pas tant aux agressions extérieures qu’à notre fichue manie de profiter de la vie.

Capital est donc devenu notre organisme. Sa valeur se mesure désormais en nombre d’années gagnées sur l’inéluctable dégradation des mécanismes biologiques de défense. Etrange compte à rebours. Etre aujourd’hui en bonne santé ne suffit donc plus, ce serait là folie de panier percé et oeuvre de piètre trésorier. Il nous faut prévoir les conséquences, anticiper les conjonctures défavorables (qui vous dit que vous n’avez pas une pathologie héréditaire ?) garantir les placements, pour s’assurer à long terme de la non apparition de risques futurs... De quoi se rendre malade. Car contre le vieillissement et la mort - quels mots vulgaires - l’apport grandissant de nouveaux capitaux, pour assainir et doper nos misérables bilans de santé morale et physique, finit par frôler l’OPA sur notre corps par les labos pharmaceutiques, les coachs en tous genres et les organismes d’assurance.

Certains capital-risqueurs seraient tentés de ne voir là qu’amusante et anecdotique tendance, continuant à multiplier les comportements dangereux, pratiquant un épicurisme irresponsable et négligeant toute épargne. Mais attention. Au rythme où vont les choses, la vie à crédit pourrait bien être stigmatisée comme péché mortel. Un mode de vie insouciant, et c’est la spirale de l’endettement... Est-il impensable d’imaginer que les titulaires de comptes débiteurs en espérance-vie se verront un jour refuser les produits d’assurance ou les remboursements de soins ? Une sentence capitale pour le coup.

Valérie Péan, Mission Agrobiosciencs, 18 juin 2008

Lire sur le Magazine Web de la Mission Agrosciences (publications originales) :
- "Obèse...lourd de sens", chronique le sens des mots, par Valérie Péan, Mission Agrobiosciences
- "Hygiénisme, c’est du propre", chronique le sens des mots, par Valérie Péan, Mission Agrobiosciences
- "L’éducation alimentaire est une forme d’humanisme !", entretien avec Jean-Pierre Corbeau, sociologue
- "Aux bons soins de l’alimentation", les Actes du Forum organisé lors de la séance décentralisée du Conseil National de l’Alimentation à Toulouse.
- "Les politiques nutritionnelles en balance : des bienfaits aux excès", la restitution de la Conversation de Midi-Pyrénées.
- "Comment les français résistent-ils à l’obésité ?", l’interview d’Estelle Masson, maître de conférence en psychologie sociale (UBO) par Sylvie Berhier, Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (17h30-18h30) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens. Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

Cette catastrophe qui nous arrache au cours ordinaire des fleuves…
Un trop-plein de pénuries, comme un désir du manque.
Le vaccin, la vache et ses vices cachés (chronique originale)
Transition : la révolution sous sédatif
Bobos, le beau rôle ?
« Sidération » : quand le non-sens conduit à la jouissance
Forêt : la loi de la jungle (chronique originale)
Et si le scandale, c’était bon pour la morale ? (chronique originale)
Chiffres des villes et lettres des champs. (Chronique originale).
Nous sommes tous des impactés (chronique originale)
"La communication grand public de l’agriculture : les experts au château" (chronique originale)
La relecture de la journée "Nourrir l’humanité, refaire le monde" (publication originale)
Spéculation : le spectre de la Grèce (chronique originale)
Les espaces publics, ou l’apologie du terrain vague (chronique originale)
Changement climatique : le débat se réchauffe, le consensus se fissure

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr