si vous n'arrivez pas à lire cette lettre, cliquez-ici...
 LA LETTRE DE LA MISSION D'ANIMATION DES AGROBIOSCIENCES
Janvier 2008 n°47 
Recherchez sur notre site agrobiosciences.org  


Au sommaire de cette lettre

  Le billet de la Mission Agrobiosciences
L'agenda de nos débats
Nos dernières publications
L'Université des Lycéens labellisée « Année Mondiale de l'Astronomie 2009 »
Statistiques du site : bilan 2007
Contact et désabonnement


Alors que le mois de janvier touche à sa fin, il était grand temps de publier cette lettre pour vous adresser, dans un délai encore raisonnable, nos meilleurs vœux pour 2008.
Et pour que cette nouvelle année devienne une fois encore le théâtre d’échanges et de débats fructueux, la Mission Agrobiosciences enrichit sa lettre d'une nouvelle rubrique « Le billet », un papier rédigé par un membre de l’équipe, nourri par les dossiers que nous produisons. Bref, une réflexion sur ce que nous pouvons lire, entendre, décrypter des débats en cours et l'analyse que nous en faisons.
Le sujet de ce premier billet ? Les OGM. Le ton est donné.


LE BILLET DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

Cachez ces OGM que je ne saurais voir !
 


Où en est aujourd'hui le débat sur les OGM ? Dans le brouhaha médiatique qui entoure cet objet, pas facile d'entendre et de saisir les arguments des différentes parties prenantes ou encore ceux de la controverse scientifique. D'ailleurs quels sont ces arguments et que nous disent-ils de l'évolution de ce débat ? Une petite mise au point...

Lire le billet de la Mission Agrobiosciences »


L'AGENDA DE NOS DÉBATS

L'UNIVERSITE DES LYCEENS (et des collégiens)
 


Les sciences arabes : un âge d'or qui rayonne encore

Au lycée Rive Gauche à Toulouse, le lundi 17 mars, de 14h à 16h

Astronomie, médecine, mathématiques, géographie... autant de domaines dans lesquels la civilisation arabo-musulmane apporta des contributions originales. Non seulement elle assimila des savoirs grec, indien, babylonien, persan qu'elle sut transmettre au temps des grandes traductions, mais elle élabora aussi une science proprement arabe.
Revenir sur l'âge d'or des sciences arabes, entre les VIIIème et XIVème siècles, c'est permettre aux jeunes présents à cette séance de mieux comprendre cet héritage mal connu et de suivre la circulation des savoirs en Méditerranée, depuis la Grèce jusqu'à l'Europe médiévale. C'est aussi l'occasion pour eux de rencontrer ce formidable conteur qu'est Ahmed Djebbar, professeur d'Histoire des mathématiques à l'Université des Sciences et Technologies de Lille.
Cette séance est organisée en collaboration avec le lycée Rive Gauche, qui a initié un cycle de conférences à destination de ses élèves de Secondes, visant à favoriser leur intégration et leur réussite, en éveillant leur curiosité. A noter, qu’à titre expérimental, une cinquantaine d’élèves de 3ème, des Collèges voisins, Bellefontaine et Reynerie, particulièrement motivés par les sciences, seront présents à cette séance.

Accéder à la présentation de cette séance de l'Université des Lycéens »


NOS DERNIÈRES PUBLICATIONS

Application de la Directive-cadre européenne sur l'eau :
une chance historique à saisir pour la France ?
 


En novembre 2005, Jean-Claude Lefeuvre, président de l'Institut Français de Biodiversité était l'invité des cafés-débats de Marciac. Au programme de cette soirée, la Directive-cadre européenne sur l'eau qui fixe, à l'horizon 2015, des objectifs ambitieux aux Etats membres pour la préservation et la restauration des eaux superficielles et souterraines.
Jean-Claude Lefeuvre ne mâche pas ses mots : il y a urgence, le bilan étant désastreux en France. En cause, le couple pesticides et nitrates certes, mais aussi d'autres substances qui ne sont pas prises en compte dans les bilans officiels.
La France saura-t-elle saisir cette opportunité qui lui est offerte ? Quels sont les critères d'une eau de qualité ? Et qui en décide ? Toutes les réponses dans ce cahier.

Accéder au cahier tiré du café-débat de Marciac avec Jean-Claude Lefeuvre »

Quel avenir pour l'omnivore de 2050 ? Serons-nous tous végétariens ?
 


Dans le cadre du Plateau du J'Go de décembre 2007, consacré à la question « Que mangerons-nous en 2050 ? », Sylvie Berthier interviewait Annie Hubert, anthropologue, pour savoir comment elle imaginait l'omnivore de 2050. Bien plus végétariens ! Annie Hubert propose ainsi trois scénarios : l'un où le végétalisme serait poussé à son paroxysme, l'autre où l'anthropomorphisme conduit l’homme à minimiser sa consommation de viande pour éviter de trop les faire souffrir et, le dernier, qui postule que nos sociétés seraient obsédées par l'hygiène. Mais rassurez-vous ! En dépit de ces changements, une chose essentielle demeure : le plaisir de manger. Car, comme le répète cette fine observatrice de la nature humaine : « Nous aurons toujours besoin de convivialité et de plaisir pour créer du lien social ».

Accéder à l'interview d'Annie Hubert »

Alertez les bébés !
 


L'intégrale de l'émission du Plateau du J'Go d'Octobre 2007

Pour cette édition du Plateau du J'Go, enregistrée dans les studios de Radio Mon Païs (90.1), ce sont nos chers chérubins qui étaient à l'honneur.
Au menu de cette Intégrale, un point sur la récente mise en place de messages sanitaires dans les publicités avec Olivier Andrault, de l'UFC-Que-Choisir, dont l'Association reste très critique quant à l'efficacité supposée de cette mesure pour les plus jeunes. L'éclairage de Fabienne Rancé, pédiatre allergologue à l’Hôpital des enfants Toulouse, sur les mécanismes, les causes et l’inefficacité des mesures de préventions de l'allergie alimentaire dont la prévalence augmente fortement dans nos sociétés en particulier chez les enfants.
D'allergies alimentaires, on en parle également sur les blogs culinaires que l'on voit fleurir sur la toile. Décryptage du phénomène avec Anne-Cécile Véricel, du blog "Au p'tit vermicel". Sans oublier bien-sûr, les revues de presse et littéraire et le reportage Art et Alimentation de Michel Lafarge.

Accéder à l'Intégrale du Plateau du J'Go d'octobre 2007 »

Pour entendre les signaux faibles
 


Par Bertil Sylvander, économiste, anciennement directeur de recherches, Inra Toulouse

Suédois par son père, né en Algérie, Russe et Anglais du côté de ses ancêtres maternels, Bertil Sylvander a consacré la plupart de ses travaux de recherches... à l'origine. Celle des produits agricoles et agroalimentaires, s'entend. Mais lorsque, dans les années 70, il commence à explorer cette thématique, celle-ci est encore loin de susciter l'engouement qu'elle connaît aujourd'hui. Le sujet, alors, ne fait guère sérieux. Il sera l'un des rares à avoir perçu que toutes ces questions liées à la qualité des aliments deviendraient importantes. A l'heure où il quitte ses fonctions de directeur de recherches au département SAD de l'Inra, il nous propose, fort de son expérience, ce document et sa réflexion sur la posture – l'inconfort - dans laquelle il faut parfois savoir se placer pour percevoir ce que murmurent les signaux faibles.

Lire l'article de Bertil Sylvander »


L'UNIVERSITÉ DES LYCÉENS LABELLISÉE
« ANNÉE MONDIALE DE L'ASTRONOMIE 2009 »

 

2009 a été déclarée Année Mondiale de l'Astronomie (AMA09) par l'Unesco et les Nations-Unies. L'objectif : « aider les citoyens du monde à redécouvrir leur place dans l'Univers par l'observation du ciel (...) et faire sentir à chacun l'émerveillement de cette découverte ».
Dans le cadre de celle-ci, l'Université des Lycéens s'est associée avec les Chemins Buissoniers pour proposer un projet de mise en culture de la science auprès des jeunes, qui vient d'être labellisé AMA09 par le comité de pilotage de cette manifestation mondiale. Seront ainsi organisées de septembre 2008 à décembre 2009, une dizaine de séances de l'Université des Lycéens portant sur l'Astronomie, l'Astrophysique et la place de l'homme dans l'Univers, en région Midi-Pyrénées et dans le grand Sud-Ouest.
Rappelons que l'Université des Lycéens est aussi partenaire de l'Université de Tous les Savoirs au Lycée, cette dernière s'appuyant sur l'Université des Lycéens pour développer son action auprès des jeunes en Midi-Pyrénées.



STATISTIQUES DU SITE : BILAN 2007

 

Avec un nombre de visites total frôlant le million et demi (environ 1 450 000) et un nombre de téléchargements supérieur à 270 000, la fréquentation du site confirme sa progression constante (pour 2006, 1 million de visites, 234 000 téléchargements).

Quelques détails, cycle par cycle.

Les cahiers de l'Université des Lycéens restent les plus téléchargés avec un total de 49 000 téléchargements pour dix cahiers mis en ligne.

Viennent ensuite les cahiers des cafés-débats de Marciac qui, tous numéros confondus (16 cahiers parus), totalisent 55 000 téléchargements

Le nombre de téléchargement des Actes de l'Université d'Eté de Marciac avoisine les 32 000.

Pour les Restitutions de la Conversation de la Maison Midi-Pyrénées, le nombre de téléchargements peut apparaître moindre – 17 400 - par rapport aux autres cycles mais reste dans l'absolu très important.

Les Intégrales du Plateau du J'Go (7 intégrales parues) totalisent 3 000 téléchargements, chiffre auquel il convient d'ajouter ceux relatifs à la consultation des chroniques et articles tirés du Plateau du J'Go, et mis en ligne indépendamment de chaque intégrale. Ainsi, par exemple, l'interview de Daniel Zalko sur les perturbateurs endocriniens (Plateau du J'Go du 5 mars 2007) a été consultée près de 10 000 fois.

Enfin, notons que les guides documentaires élaborés dans le cadre du Salon International de l'Agriculture (2004) continuent d'être très téléchargés avec un total de 24 309.


CONTACT ET DESABONNEMENT

Abonnement

Si vous souhaitez abonner vos collègues ou ami(e)s à notre lettre électronique, faites parvenir leurs adresses e-mail à : j.rochefort@agrobiosciences.com


Désabonnement
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre lettre électronique, vous pouvez vous désabonner ici.

NOUS CONTACTER

MISSION D'ANIMATION DES AGROBIOSCIENCES
ENFA - BP 72 638
31326 Castanet Tolosan
Tél : 05 62 88 14 50
Fax : 05 62 88 14 51
Ou nous contacter par mél : j.rochefort@agrobiosciences.com

La Mission d'Animation des Agrobiosciences (MAA) est un centre de débats publics. Elle est financée par le Conseil Régional Midi-Pyrénées et le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche dans le cadre du contrat de plan Etat-Région.