Lettre de la Mission d'Animation des Agrobiosciences n°8
17 janvier 2003

 

L'EDITO

La lettre électronique de la Mission d'animation des Agrobiosciences vous présente ses meilleurs voeux pour la nouvelle année 2003, et en profite pour faire le point sur l'année écoulée. Cette lettre a été créée en mai 2002, pour vous informer des activités et des publications de la Mission d'Animation des Agrobiosciences, mais aussi pour mettre en place une "veille" sur les débats, à travers la France, autour des problématiques des sciences de la vie, de l'agriculture et de l'alimentation dans leur rapport avec la Société.
Malgré un lancement volontairement discret, essentiellement par "bouche à oreille" ou "mail à mail", la lettre a rencontré un succès certain, puisque vous êtes plus de 1800 abonnés !
L'abonnement est libre et gratuit : n'hésitez donc pas à le signaler autour de vous !

Une nouveauté pour démarrer cette nouvelle année : une revue de presse retraçant l'actualité des sciences du vivant, de l'agriculture et de l'alimentation vous sera désormais proposée hebdomadairement.

Nous vous proposerons bientôt un petit questionnaire destiné à évaluer vos attentes, afin d'y adapter le rythme et la nature de nos messages. En attendant, nous vous souhaitons d'entamer cette nouvelle année dans les meilleurs dispositions.
Merci de nous lire,
Cordialement,

L'équipe de la Mission d'Animation des Agrobiosciences
Jean-Claude Flamant, Jean-Marie Guilloux, Valérie Péan, Daniel Borderies, Sylvie Berthier, Jacques Rochefort, Christine Barbace, Sandra Hébrard, Cédric Caspar et Erwane Monthubert.

 

L'AGENDA DU MOIS DE JANVIER

LES DEBATS AGROBIOSCIENCES EN MIDI-PYRENEES

AUTRES EVENEMENTS DANS LES DOMAINES DES SCIENCES DE LA VIE, DE L'AGRICULTURE ET DE L'ALIMENTATION

 

REVUE DE PRESSE NOUVEAU !

L'ACTUALITE DES SCIENCES DU VIVANT, DE L'AGRICULTURE ET DE L'ALIMENTATION DANS LA PRESSE . DECEMBRE 2002

La MAA vous propose désormais une sélection hebdomadaire des articles de presse sur les thématiques des Sciences du vivant, de l'agriculture et de l'alimentation.

En décembre 2002, la trêve des confiseurs n'a pas pour autant arrêté la marche en avant d'une actualité marquée par les rebondissements autour de l'arrêt Perruche, l'autorisation donnée par les académies des Sciences et de Médecine à une introduction "prudente et raisonnée" des OGM en agriculture, les avatars de la chaîne Buffalo Grill et enfin l'annonce par la secte Raël de la naissance d'un bébé cloné...

Pour consulter la revue de presse des sciences du vivant, de l'agriculture et de l'alimentation du mois de décembre 2002

Prochaine parution de la revue de presse : 27 janvier 2003

 

SISQA ET SITEF 2002 : LA MAA COLLABORE A DEUX EVENEMENTS MAJEURS EN MIDI-PYRENEES

SISQA - SEMAINE INTERNATIONALE DE LA SECURITE ET DE LA QUALITE ALIMENTAIRE. 21.24 novembre 2002 : Un véritable succès public pour la première édition complète de la Semaine Internationale de la Sécurité et de la Qualité Alimentaire du 21 au 24 novembre dernier, avec une participation de près de 20 000 personnes à l'ensemble des manifestations qui composent la Sisqa :
Carrefour des Technologies de la sécurité et de la traçabilité alimentaires,
3èmes Rencontres Agriculture, Alimentation et Société,
Séminaire sur les signes officiels de qualité,
Salon de la Qualité alimentaire.
Souhaitée et initiée par Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, la Sisqa a donc, au travers de ces quatre manifestations, confirmé l'intérêt et l'originalité de son concept, consistant notamment à mêler produits et échanges avec les citoyens et les acteurs de niveau international, national et régional.
Signataire du Contrat de Plan Etat-Région qui crée et finance la Mission d'Animation des Agrobiosciences, le Conseil régional de Midi-Pyrénées avait pour la troisième année, sollicité la MAA pour participer à la conception d'ensemble de la manifestation et lui avait confié la maîtrise d'œuvre des Rencontres " Agriculture, Alimentation et Société ".

La Sisqa a donc cette année prouvée sa singularité et son intérêt scientifique, professionnel et citoyen. Jean-Claude Sabin, président de l'Institut Régional de la Qualité Agro-Alimentaire de Midi-Pyrénées, dans un entretien publié dans l'Almanach 2003, publié par la Mission d'Animation des Agrobiosciences, qualifie ainsi la Sisqa : "La réussite de ce salon, c'est qu'il peut s'appuyer sur des professionnels agricoles qui ménent une politique citoyenne de qualité depuis des années et souhaitent que tout cela soit porté par les habitants de cette région. Avec ce salon, cette pratique régionale démontre qu'elle est exemplaire des questions que se pose la société toute entière." Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées annonce de la nouvelle édition qui se déroulera du 11 au 15 décembre 2003. Gageons que la Sisqa saura encore nous convaincre par sa pertinence et le choix précurseur des thématiques abordées.

SISQA - RENCONTRES AGRICULTURE, ALIMENTATION ET SOCIETE. 21 novembre 2002. Le thème retenu cette année était : "sécurité et qualité des aliments : le prix à payer". La sécurité et la qualité des aliments font aujourd'hui partie d'une légitime exigence. Mais quels en sont les coûts économiques, sociaux et culturels ? Les consommateurs sont-ils prêts à en payer le prix ? Les agriculteurs et les industriels peuvent-ils tous en assumer les conséquences ? 200 personnes ont participé à ces débats, animés par Didier Adès, journaliste à France Inter. En amont des 3èmes Rencontres, deux groupes de réflexion régionaux constitués de 15 à 20 professionnels chacun, se sont réunis. Ils ont permis une bonne implication des milieux directement concernés en Midi-Pyrénées par chacun des deux thèmes choisis : "La restauration collective : à quel prix ?" et "Les coûts économiques et culturels de la sécurité sanitaire : L'exemple du lait et des produits laitiers".


SITEF - SALON INTERNATIONAL DE L'INNOVATION ET DE LA PROSPECTIVE. 23.26 octobre 2002 : Le Sitef a pour vocation de faire davantage dialoguer et coopérer les chercheurs et les entrepreneurs. Le SICOVAL, communauté d'agglomération du sud-est toulousain, a su, cette année encore, faire de sa participation un lieu visant à favoriser les échanges, complémentaires au programme officiel et dans un cadre rendu encore plus convivial par la mise en scène sur son stand d'un "café", lieu d'animation, de débats et de gastronomie.
La Mission d'Animation des Agrobiosciences s'appuie sur la communauté d'agglomération du sud-est toulousain dans le cadre d'une convention visant à renforcer la collaboration dans le domaine de la culture scientifique et technique. Le Sicoval est à l'origine du Café des sciences et de la société qu'il continue d'animer. La communauté d'agglomération est aussi partenaire de la MAA dans le cadre des "Ecrans des Sciences et de la Société" et, en 2002, de la série des débats sur le Bien-être animal.

Pendant quatre journées et une soirée, les élus et les techniciens du Sicoval ont donné rendez-vous sur leur stand pour participer à des rencontres-débats sur les thèmes du développement durable, des biotechnologies, des rencontres avec des acteurs locaux et du thème "Science et Société". Le public accueilli sur le stand a ainsi eu l'occasion de dialoguer avec des personnalités reconnues dans les divers domaines abordés (chercheurs, élus, institutionnels, acteurs du secteur, experts ou professionnels), de mesurer quelques aspects de la vie économique du Sicoval grâce à la présence de nombreux responsables d'entreprises, ingénieurs ou chercheurs, et de se faire une idée plus précise des politiques mises en place par le Sicoval, en matière d'aménagement et de développement durable, d'accompagnement des créateurs d'entreprises, de gestion de l'eau ou de diffusion de la culture scientifique. Ce stand a rapidement rencontré le succès, devenant pour certains un lieu incontournable et quotidien d'une visite du Salon, notamment grâce à la formule imaginée par le Sicoval, avec la collaboration de la MAA et maintenant rodée, englobant le choix des thématiques, la sélection des invités et la convivialité du lieu. En effet, des viennoiseries, du thé, des zèzèttes de Sète ou des plateaux de spécialités servis gracieusement aux participants et au public permettait de faire de la visite de ce stand un lieu de plaisir et de rencontres.

Des rencontres et débats : Certaines rencontres ont particulièrement marqué ces journées, notamment le débat sur les transferts de technologie dans le domaine des TICs. Il s'agissait ce vendredi d'un dialogue entre chercheurs, dirigeants d'entreprise et opérateurs de transfert du domaine. Cette rencontre avait été organisée par la "mêlée numérique", qui est la rencontre des acteurs de l'économie numérique en région, dont Daniel Ventre, chargé de la valorisation à l'Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), Tony Marchand, réseau RRRT et Edouard Forzy, animateur de la "mêlée numérique". Ce rendez-vous fut également précédé et suivi par la présentation d'entreprises et de projets dans le domaine des TICs

Marquant également le débat du samedi sur les rapports entre par la réception par le public du progrès scientifiques et le rôle du débat public et de la Culture scientifique et technique. Pour répondre à cette question le Sicoval et la Mission d'Animation des Agrobiosciences avaient invité tous leurs partenaires universitaires et politiques à venir discuter avec le public. Une assistance nombreuse a ainsi débattu largement pour tenter de comprendre le paradoxe entre l'espoir du progrès technique et les craintes qu'il engendre. Entre croire béatement et avoir peur de son ombre, comment le citoyen, celui qui habite le Sicoval ou ailleurs peut-il maîtriser les enjeux que posent les sciences à la société ? semblait se demander l'auditoire. Le débat très animé a clôturé, pour cette année, la participation remarquée du Sicoval, avec la collaboration de la MAA, au Salon International de l'innovation et de la prospective 2002.


LES PUBLICATIONS

DERNIERES PUBLICATIONS :

Dans la "Collection des Cahiers" :

Café des Sciences et de la Société du Sicoval
Anne Cambon-Thomsen, médecin : "Quelle éthique pour la recherche en science de la vie ?"

La connaissance de plus en plus précise du patrimoine génétique rend désormais possible une médecine prédictive inimaginable il y a peu. Mais ces savoirs nouveaux posent de redoutables problèmes d'éthiques. Directrice de recherche au CNRS, membre du Comité consultatif national d'éthique, Anne Cambon-Thomsen est intervenue au Café des Sciences et de la Société du Sicoval en janvier 2001 au moment même où la révision des lois de bioéthique votées en 1994 suscitaient des débats passionnés sur ces questions.



Forum Agrobiosciences et Société
Gérard Tiné
, plasticien : "Histoire du paysage, enjeu économique, esthétique et éthique"

A Montbrun-Bocage dans le Volvestre (31), le 13 juin 2002, au Forum Agrobiosciences et Société de la MAA, le débat portait sur "Nos regards sur le paysage : entre esthétique et éthique". Gérard Tiné, plasticien, exposa son point de vue sur la construction culturelle et sociale de la notion de paysage. En effet, selon lui, le citadin n'hésite pas à esthétiser des objets issus des modes de production anciens qui n'ont jamais été conçus sur des préalables esthétiques, tout en rejetant assez violemment ceux qui proviennent des modes production contemporain. Gérard Tiné réussit à nous faire prendre conscience des modalités historiques, sociologiques et éthiques qui président à la construction de l'esthétique rurale. Un large débat de tables en tables suivit l'intervention. Il permit la confrontation des points de vue autour des "choix majoritaires" et de la question de la normativité.

DEJA PARU :

Autres numéros de la "Collection des Cahiers" actuellement disponibles :

Café des Sciences et de la Société du Sicoval
Jean-Michel Ducomte, avocat et enseignant, Vice-président de la ligue de l'enseignement :
"La revanche de Prométhée, quelques réflexions sur l'idée de progrès". Le 25 juin 2002, Jean-Michel Ducomte, rappelait les origines de l'idée de progrès et son cheminement, devant le public du Café des Sciences et de la Société du Sicoval. De l'affirmation des valeurs liées à l'idée de progrès avec une prétention universelle, l'idée est maintenant considérée comme appartenant au passé et réfutée (l'épreuve des faits d'une réalité souvent brutale ayant ébranlé ces certitudes). Le progrès ne se conçoit finalement, pour Jean-Michel Ducomte, qu'éclairé par les expériences du passé.

Huit cahiers issus des Deuxièmes Rencontres Agriculture, Alimentation et Société (4 et 5 décembre 2001) au Centre de Congrès International Diagora, Labège Innopole. Pour cette 2ème édition, la thématique guidant les deux journées était centrée sur "Sécurité des aliments : croire et savoir", évoquant les deux aspects que conjuguent ces Rencontres : l'information et l'opinion.
"Cantines scolaires : Quelle sécurité et quelle qualité alimentaires au menu des enfants ?"
"Gestion des crises : un débat collectif à réinventer."
"L'industrialisation de la production des viandes : marketing, transparence, traçabilité…"
"L'expert : sa formation, son statut, sa rémunération…"
"Une Europe, des consommateurs ?
"Information des citoyens et mise en débat : jusqu'où aller et comment ?"
"Qu'est-ce que l'opinion publique ? Comprendre ses réactions face à la sécurité alimentaire."
"Forces et failles du cadre réglementaire.

Quatre cahiers "hors série" sur l'alimentation tirés des séances de la première saison du Café des Sciences et de la Société du Sicoval. Le risque, la gestion politique, le contrôle sanitaire, la norme, le goût, le comportement du mangeur, l'angoisse du nourricier, les représentations symboliques, les différences culturelles sont quelques angles sous lesquels l'alimentation est abordée au cours du cycle sur l'alimentation. Les publications tirées des séances tenues au printemps 2000 sont en fait le verbatim, actes de ces rencontres.
Didier Torny, sociologue à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales : "Alimentation : risques et lanceurs d'alerte".
Guy Paillotin, ancien président de l'INRA : "Expertise : neutralité ou responsabilité".
Jean-Pierre Poulain, sociologue de l'alimentation, maître de conférence à l'Université Toulouse-Le Mirail : "Les dualités de l'alimentation contemporaine".
Marion Guillou, alors directrice générale de l'alimentation au ministère de l'Agriculture et de la Pêche, aujourd'hui directrice Générale de l'INRA : "Complexité de la décision et de la gestion publique en cas de crise alimentaire".


Forum Agrobiosciences et Société
Jean-Claude Flamant, Zootechnicien, directeur et fondateur de la Mission d'Animation des Agrobiosciences : "Histoire de races animales, Histoires de Sociétés humaines"
. Jean-Claude Flamant a ouvert le premier Forum Agrobiosciences et Société à Montbrun-Bocage dans le Volvestre (31), en octobre 2001.Il y fut question des races animales domestiquées, fruit de l'activité humaine, qui opèrent comme de véritables marqueurs des sociétés. "Quels élevages aujourd'hui, pour quelle société ?", fut alors la question centrale de ce débat.

Préforums l'homme et L'animal : à l'automne 2001, l'implantation à Baziège, en Haute-Garonne, d'un centre d'hébergement de primates destinés à l'expérimentation animale suscite une levée de boucliers des associations de défense des animaux. En réponse à la demande du Sicoval, la MAA a proposé d'organiser une série de débats publics sur la place, la fonction sociale et le statut qu'occupe l'animal dans nos sociétés. Deux premiers cahiers issus de ces débats ont été réalisés :
François Lachapelle, chargé de recherche Inserm, président du Comité d'éthique de l'Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort : "Quelle éthique en expérimentation animale ?", dans le cycle Bien-être animal, le cahier réalisé à partir du pré-forum de Baziège (31).
Pierre Desnoyers, vétérinaire, représentant du Conseil national professionnel animal à "Eurogroup for animal Welfare" : "Le bien-être de l'animal de compagnie", dans le cycle Bien-être animal, le cahier réalisé à partir du pré-forum de Balma (31).

Les publications de la MAA sont actuellement gratuites et disponibles sur simple demande à la Mission d'Animation des Agrobiosciences.
>> pour les recevoir...


NOUS CONTACTER

MISSION D'ANIMATION DES AGROBIOSCIENCES
ENFA
BP 38 - 31321 Castanet Tolosan cedex
Tél : 05 62 88 14 50
Fax : 05 62 88 14 51

Vous souhaitez publier une info dans la lettre "Agrobiosciences" : envoyez un mél à l'adresse erwane@agrobiosciences.com

Déclaration CNIL par l'Ecole National de Formation Agronomique. Conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés", vous pouvez demander à être désabonné et ne plus recevoir de message : pour ce faire, connectez-vous sur le site www.agrobiosciences.org/screen/liste

Pour vous abonner ou vous désabonner de cette lettre de diffusion, cliquez ici.


............Visitez nos partenaires en ligne.............................

Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires Rurales

Conseil Régional Midi-Pyrénées
Sicoval
INRA
ENFA
LEGTA Toulouse-Auzeville