prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+

Contributions
 

"Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde" Gandhi.
Synthèse des contributions 2016
En préambule à ces 22èmes Controverses Européennes de Marciac, la MAA livre la synthèse de la vingtaine de contributions qu’elle a reçues pour alimenter le débat en amont. Plus de vingt-cinq personnes ont participé à cet effort préalable et nous ont fait part de leur réflexion sur le thème ; « Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ? ». Des femmes et des hommes de tous horizons ont donné leur opinion, dévoilé leur représentation, exprimé leur perception de notre (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Le blaireau, une occasion de penser au futur
Par Muriel Mambrini-Doudet, chargée de mission auprès du directeur scientifique Agriculture–INRA, et Christian Peltier, Enseignant, Doctorant sciences de l’éducation (UBFC).
Et voici la dernière contribution aux Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les 29 et 30 juillet 2016, sur le thème : "Avec quoi nous faut-il rompre, pour réinventer l’avenir ?". Une contribution d’un genre nouveau, au titre énigmatique, proposée par Muriel Mambrini-Doudet, chargée de mission auprès du directeur scientifique Agriculture–INRA, et Christian Peltier, Enseignant, Doctorant sciences de l’éducation (UBFC) qui nous invitent à expérimenter (...)


PDF - 772.7 ko
Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Mes gélules de la PAC
Par Tomás García Azcárate, ancien fonctionnaire européen
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Pour l’ancien fonctionnaire, les termes actuels du débat portant sur la transition écologique sont simples : cette dernière sera organisée ou subie. D’où cette mise en garde : "il faut (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Le changement, c’est ici et maintenant
Par Gérard Rass, Secrétaire Général de l’APAD, Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici celle de Gérard Rass, Secrétaire général de l’Apad (Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable), fidèle contributeur aux Controverses de Marciac. Un papier clair et (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Quelques « ruptures » pour ré-inventer l’avenir
Rémi Mer, consultant, auteur de l’essai « Le paradoxe paysan » (L’Harmattan, 1999)
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Aujourd’hui, celle de Rémi Mer qui invite à s’appuyer sur les facteurs de changement présents, tels l’agroécologie qu’il faudrait décloisonner, car elle n’est pas (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Rompre définitivement avec un système financier, économique, agricole, technologique et social voué à l’échec.
Par Agnès Gosselin, d’après l’encyclique « Laudato si » du pape François
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Dernière en date, celle proposée par Agnès Gosselin, membre du groupe de travail « agriculture » au CMR (Chrétiens en monde rural) qui, ayant étudié l’appel du pape François à une conversion (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Rompre avec... le désenchantement de l’avenir
Par Gérard Choplin, analyste, rédacteur indépendant (politiques agricoles, alimentaires et commerciales)
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici celle de Gérard Choplin. L’homme nous livre une kyrielle de pratiques avec lesquelles il nous faut rompre, des plus classiques comme le productivisme ou l’artificialisation des (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Inventer de nouveaux rapports à la nature pour se construire un futur.
Par Aurélie Javelle, ethnologue, ingénieure de recherche à Montpellier SupAgro
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici celle de Aurélie Javelle. L’ethnologue nous invite "à apprendre à dépasser l’approche désenchantée du monde et faire appel aux profondeurs humaines, où les sciences sont fécondées (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Vers une rupture éthique pour réussir la transition agroécologique
Par Philippe Cousinié, ingénieur agronome, économiste et animateur national de l’enseignement agricole
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici celle de Philippe Cousinié, ingénieur agronome, économiste et animateur national de l’enseignement agricole. Il y explique que sous sommes aujourd’hui conduits à établir une (...)


PDF - 596.4 ko
Contribution aux 22èmes Controverses de Marciac
Quand des étudiants parlent de rupture ...
Margaux Huille, Jellel Chadli, Thomas Minjoulat-Rey, étudiants en Master Alimentation parcours "Sciences Sociales Appliquées à l’Alimentation" à l’ISTHIA. Avec la réaction de Christophe Serra-Mallol, maître de conférences en sociologie à l’Université Toulouse II - Jean Jaurès.


Constatant que de plus en plus d’étudiants effectuaient leur recherche de mémoire sur des thèmes portant de près ou de loin sur la notion de rupture, nous leur avons donné la parole dans le cadre d’une contribution aux 22èmes Controverses de Marciac, ayant pour thème "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?". Tout compte fait, la rupture ne semble pas si évidente, voire pas si facile à accepter ... Entre nécessité de rupture et envie de changement, ces (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Coopération alimentaire : rompre avec les modèles de gouvernance et de formation et réorienter la consommation
Par Jean-Louis Rastoin, membre de l’Académie d’agriculture de France, conseiller scientifique de la Chaire Unesco
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution et sollicité le point de vue de quelques personnalités. Voici, en images, celle de Jean-Louis Rastoin, membre de l’Académie d’agriculture de France, professeur émérite à Montpellier (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Coopération agricole : le Sud doit-il copier le modèle du Nord ou adopter au plus vite les ruptures que le Nord engage ?
Par Omar Bessaoud, Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM)
Contraintes de l’offre, des prix, des marchés... La volonté du Sud vise à installer le modèle agroalimentaire construit depuis des décennies par le Nord. Paradoxe, c’est le Nord qui veut aujourd’hui changer ce modèle. Dans le cadre des contributions en amont des 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", Omar Bessaoud, enseignant-chercheur à l’Institut (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Si l’on veut produire autrement, il faut distribuer autrement !
Par Jean-Pierre Bernajuzan, agriculteur à la retraite
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici la 6ème, proposée par Jean-Pierre Bernajuzan, agriculteur à la retraite. Dans ce papier, assez long, il s’applique à démontrer que si l’on veut produire autrement, il faut (...)


Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Oser un vrai débat stratégique pour sortir de la crise !
Par Jean-Marie SERONIE, agroéconomiste indépendant
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici la 5ème, proposée par Jean-Marie SERONIE. En préambule, l’agroéconomiste interroge : Comment sortir de ce que beaucoup appellent la crise agricole mais qui est surtout le fruit de (...)


Dans le cadre des 22èmes Controverses Européennes de Marciac
Renouvellement des générations et des modèles de production agricoles : accompagner l’alternatif !
Une contribution de D. Michenot, agriculteur retraité. Juin 2016.
Pour recueillir une pluralité de points de vue et alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici la 5ème, proposée par D. Michenot, agriculteur à la retraite, qui demeure néanmoins impliqué dans deux SCI agricoles. Dans son texte, il rend compte d’une initiative originale de portage agricole (...)


PDF - 22.3 ko
Contribution aux 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016)
Une révolution mentale et sociale est nécessaire !
Par Hervé Le Stum, retraité d’organisations professionnelles agricoles
Afin de recueillir une pluralité de points de vue et d’alimenter en amont les 22èmes Controverses européennes de Marciac (29 et 30 juillet 2016), posant la question "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?", la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution. Voici la 3ème, proposée par Hervé le Stum. Ce retraité d’organisations professionnelles appelle à une nécessaire "révolution mentale et sociale" afin de guérir la société française, malade (...)


- 32.4 ko
Dans le cadre des 22èmes Controverses Européennes de Marciac
Crise de la production agricole... ou échec d’une agriculture "low cost" ?
Une contribution de Dominique Michenot (agriculteur, ancien administrateur de Terrena), François Colson (longtemps économiste Inra puis directeur de l’Ecole Nationale d’Horticulture) et Michel Jouvet (ancien directeur de la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique)
Ces trois là sont sans concession. Peut-être parce qu’ils ont quitté leurs fonctions officielles ? On devine cependant que même aux manettes, ils n’ont guère pratiqué la langue de bois. Leur conviction : "Arrêtons de croire que l’avenir sera dans le libéralisme et l’industrialisation sans fin de l’agriculture. Il faut se donner un nouveau cap". Pour ce faire, il convient en premier lieu d’oser débattre de la responsabilité des acteurs dans cette (...)


PDF - 31.2 ko
Dans le cadre des Controverses Européennes de Marciac
L’agribusiness survivra-t-il à la fin des paysans ?
Une contribution de Auréline Doreau et Tanguy Martin, Ingénieurs sans frontière, groupe Agricultures et souveraineté alimentaire
Voilà une astucieuse contribution qui fait le pont entre le sujet des Controverses Européennes de Marciac de 2015- "La coexistence des modèles est-elle vraiment possible ?- et celui de l’été prochain : "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?". Astucieuse aussi cette manière d’inverser la question qui était posée à l’origine : alors que nous nous demandions l’été dernier si les paysans pourront survivre à l’agribusiness, Auréline Doreau (...)


PDF - 55.5 ko
Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015
Animaux d’élevage : a-t-on atteint les limites ?
par Philippe Monget, docteur vétérinaire, directeur recherches Inra, responsable du Gis Agenae
Pour imaginer ce que pourrait être le modèle d’élevage de demain, Philippe Monget, vétérinaire (INRA), dresse la liste des limites auquel est confronté le système intensif actuel : biologiques, sanitaires, économiques ou liées aux pratiques d’élevage. Cette intervention pose la question d’un seuil "d’élevage limite" : Est-il atteint et vers quel modèle de production peut-il nous conduire ? Cette vidéo (9’45) - extraite de l’école-chercheur (...)


Retour sur les Contributions aux Controverses européennes de Marciac 2015 (22 juillet 2015)
L’agriculture paysanne : un modèle de production nécessité par l’auto-consommation
par Jean-Pierre Bernajuzan, agriculteur à la retraite
Source : http://www.chamoux-sur-gelon.fr/book/export/html/76 Alors que l’appel à Contributions aux Controverses européennes de Marciac est bouclé (3 contributions filmées et 12 écrites, à retrouver ci-dessous), à la lecture de l’ensemble, Jean-Pierre Bernajuzan a "ressenti le besoin de resituer l’"agriculture paysanne" dans son contexte et son historicité." Tout cela promet de riches débats sous le chapiteau... L’agriculture paysanne est un modèle de production (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (21 juillet)
Coexistence : les modèles créent les conflits, les résultats rassemblent.
Gérard Rass, secrétaire général de l’APAD (Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable)
Si certains affirment que tout le monde s’accorde à défendre la nécessaire diversité des modèles de production, Gérad Rass répond non, car les conflits montrent que justement « tout le monde » se déchire sur ces modèles ! Pour la simple raison que les parties prenantes ont des intérêts divergents. A vouloir contenter « tout le monde », pour désamorcer ou tenter de résoudre les conflits, pour au moins réunir une majorité faute de consensus, les décideurs vont au plus facile et (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (20 juillet 2015)
Une charte de coexistence
entre apiculteurs, agriculteurs multiplicateurs de semences, agriculteurs en agrobiologie et collectivités locales en Lot-et-Garonne
Suite aux Etats généraux de l’agriculture organisés par le Conseil départemental, le Civam Agrobio 47, le Syndicat des Agriculteurs multiplicateurs de semences 47, le Syndicat des apiculteurs « l’Abeille gasconne », et le Département de Lot-et-Garonne ont décidé de collaborer dans une démarche exemplaire de gestion concertée de leur territoire. La première concrétisation de ce co-engagement s’est traduite par la signature d’une « Charte de coexistence » le 14 (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (20 juillet 2015)
Modèles agricoles, paysans, agribusiness… Au-delà des mots : des processus, des réalités et des choix politiques
Par Gérard Choplin, agronome - rédacteur, formateur, ancien animateur de la Coordination Paysanne Européenne
"On peut continuer à clamer qu’il faut faire vivre toutes les agricultures, qu’il y a de la place pour tout le monde et que la diversité des exploitations et des territoires est une richesse de l’UE. La réalité est autre : les politiques agricoles et commerciales favorisent très largement la concentration et l’industrialisation de la production et les financent, accordant des miettes aux autres processus (circuits courts, agro-écologie, autonomisation,….). La (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (17 juillet 2015)
Coexistence : Peut-on vivre ensemble avec deux modèles agricoles ?
Par Catherine Morzelle, Aramip (Association Aragon-Midi-Pyrénées)
Une contribution aux Controverses européennes de Marciac (28 et 29 juillet 2015 sur le thème de la coexistence) comme un coup de gueule ! De l’accord transatlantique au bio espagnol, en passant par la grande distribution et le gaspillage, Catherine Morzelle tire à tout va un fil économique cinglant, alertant sur la répartition du marché entre puissants économiques. Lire ci-dessous la contribution de Catherine Morzelle et accéder aux autres contributions filmées et écrites... (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (17 juillet 2015)
Coexistence ou le territoire en partage
Par Rémi Mer, consultant
"On sent monter une tension entre au moins deux visions conflictuelles du développement territorial en Bretagne... Pour simplifier, une première vision plutôt économique et libérale qui entend agir au nom de l’emploi et de la création d’activités, une seconde plutôt écologique qui intervient au nom de la protection de l’environnement... Entre les deux, une majorité d’acteurs et de citoyens rarement appelés à se prononcer démocratiquement sur ces questions qui (...)


Contribution filmée aux Controverses européennes de Marciac (16 juillet 2015)
Une coexistence de tranchée
Par Michèle Gascoin, agricultrice et ancien maire de Cobonne (Drôme)
Cette troisième contribution filmée (7’) pour les Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les 28 et 29 juillet 2015, sur le thème de la coexistence, nous transporte chez Michèle Gascoin, dans la Drôme. Cette ancienne enseignante, reconvertie dans l’agriculture, est arrivée avec son mari, en 1972, à Cobonne, petit village perché du Vercors. Ils y ont passé leur vie à élever des chèvres et à fabriquer du fromage. Quarante ans plus tard, elle raconte (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (16 juillet 2015)
A Marciac, saurons-nous ensemble trouver les moyens de réinventer la véritable fraternité ?
Par Bernard Dutoit, paysan engagé
Bernard Dutoit au Bénin Depuis les attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015, on ne cesse de le dire : la fraternité est restée trop longtemps la grande oubliée de notre devise républicaine et, pourtant, c’est cette fraternité qui doit orienter nos existences vers le vivre ensemble. Sans elle, la liberté est un idéal vide. L’occasion pour Bernard Dutoit de lancer un appel aux participants des Controverses de Marciac consacrées à la coexistence (28 et 29 juillet 2015) : (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (15 juillet)
Vers une coexistence des modèles agricoles et alimentaires en France et dans le monde ?
Philippe Cousinié, membre du comité de pilotage d’OSAE (osons l’agroécologie) et animateur national dans l’enseignement agricole
Nouvelle contribution aux Controverses européennes de Marciac (conçues et réalisées par la Mission Agrobiosciences), qui se tiendront les 28 et 29 juillet sur le thème de la coexistence. Philippe Cousinié, ingénieur agronome, animateur national du réseau thématique « Agronomie Ecophyto » (MAAF/DGER) et membre du comité de pilotage d’OSAE (osons l’agroécologie) pose ici la question de savoir si nous allons vers une coexistence des modèles agricoles et alimentaires en France et (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (15 juillet)
Coexister ou résister (réguler-inventer...) ?
Par Jean-Claude Devèze, Membre de l’équipe nationale du Pacte Civique, Animateur de l’observatoire citoyen de la qualité démocratique
Plutôt que de parler de coexistence, qui risque de nuire à l’ampleur et à la rigueur des débats, ne vaudrait-il pas mieux distinguer ce qui relève de la résistance, de la régulation et de l’utopie ? Car nous avons besoin de repères pour discerner ce qui nous semble constructif, harmonieux, équilibré, humain et ce qui nous semble dangereux, inutile, laid... Des repères à chercher ensemble, dans des communautés fraternelles, pratiquant l’éthique du débat, s’ouvrant aux (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015 (7 juillet 2015)
La coexistence des systèmes sera possible au cœur du 2.0
Par Hervé Pillaud, exploitant agricole, producteur laitier en Vendée
Exploitant agricole, producteur laitier, secrétaire général de la chambre d’agriculture et vice-président de la FDSEA de Vendée, Hervé Pillaud est aussi passionné de nouvelles technologies (un de ses veaux s’appelle Hashtag !), en particulier de celles applicables à son métier. Il est d’ailleurs président de Tech’elevage, un salon dédié au hightech dans l’élevage, et sortira le 16 septembre prochain, "l’Agronuméricus, Internet est dans le pré" (France (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015
La diversité de l’agriculture est-elle encore possible, et à quelles conditions ?
par Jean-Pierre Bernajuzan, agriculteur à la retraite
Alors que la Mission Agrobiosciences a ouvert un appel à contributions jusqu’au 20 juillet afin d’alimenter en amont la réflexion sur la coexistence, thème des Controverses européennes de Marciac (28-29 juillet 2015), Jean-Pierre Bernajuzan, agriculteur, pose la question à sa façon : "La diversité de l’agriculture est-elle encore possible, et à quelles conditions ?" Lire son analyse ci-dessous et accéder aux autres contributions écrites et filmées... La diversité de (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015
Afrique : le modèle paysan survivra-t-il à l’agribusiness ?
Avec Jean-Christophe Debar, directeur de Farm
La population africaine, qui a quadruplé entre 1950 et 2010, devrait encore augmenter de moitié, passant ainsi de 15 à 20% de la population mondiale à l’horizon 2030. On s’attend donc à une augmentation importante des besoins alimentaires des Africains, alors même que le changement climatique risque d’avoir un impact non négligeable sur les rendements agricoles. Vu d’ici, on a le sentiment que ce continent fait l’objet de multiples convoitises, notamment en (...)


Contribution aux Controverses européennes de Marciac 2015
Coexistence agriculture industrielle - agroécologie ? Une question de territoire...
Par Luc Opdecamp, agronome philosophe
Agroécologie et agriculture industrielle ou conventionnelle peuvent-elles cohabiter au sein des territoires ? La multifonctionnalité des agroécosystèmes et l’agrodiversité des paysages de l’une peut-elle coexister avec la concentration foncière et la spécialisation productive de l’autre ? La réponse de Luc Opdecamp, agronome, en guise de contribution aux 21èmes Controverses eurpéennes de Marciac, après celle de Roger Beziat, agriculteur, et d’Aurélie Trouvé, (...)


Monde rural & Société. Contribution aux 21èmes Controverses européennes de Marciac (juin 2015)
Entretien avec Aurélie Trouvé, ingénieur agronome, coprésidente du Conseil scientifique d’Attac France, autour de son ouvrage Le business est dans le pré, Fayard éditeur.
Propos recueillis par Jacques Rochefort, Mission Agrobiosciences
Copyright www.fayard.fr Souvenons-nous de la ferme du grand père : trois oies dans la cour, le chant du coq au petit matin et des vaches dans un coin de l’étable, sans oublier le chien qui aboie. le bonheur était bien dans le pré et la France était rurale. La terre ne mentait pas. Mais aujourd’hui : quel avenir pour l’agriculture ? Des fermes-usines rassemblant des milliers de vaches ou de poulets ? Une participation massive des banques et fonds de pension dans le (...)


Controverses européennes de Marciac 2015. Contributions filmées
"On évite de travailler le week-end"
Roger Beziat, agriculteur
Roger Beziat est agriculteur, céréalier, à Venerque dans le Lauragais à 20 km de Toulouse. Dans ce village rural qui vivait au rythme de l’agriculture du temps de ses parents, les choses ont bien changé. Aujourd’hui, une soixantaine de villas jouxtent ses champs et le village vit au rythme des urbains. Comment se passe la coexistence ? Roger Beziat parle de sa relation avec cette nouvelle population. Un témoignage apaisé, sans nostalgie, qui met en évidence la nécessité du (...)


Dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac
Quelques souvenirs improvisés sur un air de jazz à la mode de Georges Perec.
Par François Colson, ancien directeur d’Agrocampus Ouest (Angers). 24 juillet 2014
"Je me souviens", publiait Georges Pérec en 1978, un poème où les fragments de la mémoire se scandent sur les tempos de Duke Ellington et de Lester Young. "Je me souviens", écrit à son tour François Colson en 2014, collectant les flashs qui lui reviennent de toutes les éditions des Controverses Européennes auxquelles il a participé (il y est intervenu dès la 2ème édition !) et qui entrent en résonance avec le festival Jazz In Marciac. Autant d’instantanés qui condensent ce que (...)


Vingtième anniversaire des Controverses européennes de Marciac
L’esprit de Marciac
Par Raúl Compés López Université Polytechnique de Valencia. 17 juillet 2014
Quel souvenir gardez-vous des Controverses Européennes de Marciac ? En réponse à cet appel à contribution lancé à l’occasion du 20ème anniversaire de ces rencontres , les premiers à nous avoir fait parvenir leur texte nous ont jusque-là fait part avec humour d’anecdotes personnelles. Pour sa part, Raul Compes s’est senti inspiré par l’esprit de Marciac, en clair, ce qui en fait l’âme à ses yeux. Un esprit à la fois immatériel, du côté des approches et des (...)


20ème anniversaire des controverses Européennes de Marciac
Coup de foudre à Marciac
de Tom Lines, consultant. 16 Juillet 2014
Faites appel à vos souvenirs, avons-nous proposé aux divers participants de ces vingt dernières années, en les invitant à nous envoyer leur texte. Répondant à cette proposition , le consultant Tom Lines, qui est intervenu à diverses reprises lors des Controverses Européennes de Marciac, a gardé en mémoire ce qu’il est convenu d’appeler un "temps fort " dans tous les sens du terme, qu’il nous livre à travers ce court témoignage, emprunt d’un humour so british. "En (...)


20ème anniversaire des Controverses Européennes de Marciac
"Non, je ne suis pas musicien, je viens pour débattre de l’agriculture et du monde rural"
Un texte de Marc Gauchée. Juillet 2014
Faites appel à vos souvenirs, a-t-on demandé à celles et ceux qui ont déjà assisté aux Controverses Européennes de Marciac... Pour ce vingtième anniversaire, quels temps forts vous restent en mémoire ? Un trait d’ambiance, un sujet, une parole, un moment particulier, une manière de faire, une rencontre… Régulièrement invité pour ponctuer ces journées avec humour par de courtes interventions, Marc Gauchée nous livre ici, avec son irrévérence habituelle, une sorte de journal de (...)


Appel à contributions.17 avril 2014
20 ans de controverses : faites appel à vos souvenirs !
dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac
L’été 1995, naissait à Marciac la première Université d’Eté de l’Innovation rurale, sous l’impulsion de Jean-Claude Flamant, alors président du centre Inra de Toulouse. Aujourd’hui, sous l’intitulé des Controverses Européennes de Marciac, ces rencontres sont pleinement entrées dans l’âge adulte. Elles ont grandi, acquis de l’assurance, étoffé leur dispositif, changé d’échelle, mais ont gardé intacts, du moins l’espérons-nous, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Tenir compte du temps de l’entreprise !
par Carole Zakine, responsable de Pole Réflexion de la SAF, et Marie Delefortrie, secrétaire générale de la SAF et agricultrice en Picardie
Photo : Marie Delefortrie Dans cette contribution, Marie Delefortrie, qui interviendra le 31 juillet aux 19èmes Controverses européennes de Marciac, critique le droit de l’environnement. Pour elle, ce droit qui se veut désintéressé, c’est-à-dire au-delà des considérations économiques, « n’est actuellement pas durable ». Car cette approche normative « exclusive », à force de ne pas tenir compte des conséquences économiques et sociales, pourrait bien exclure les petites (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
A qui profitent les standards de développement durable ?
Par Sylvaine Lemeilleur, Cirad, UMR MOISA, et Aurelie Carimentrand, UMR ADES -IUT Michel de Montaigne
S. Lemeilleur, (c) Cirad Cette fois, Sylvaine Lemeilleur s’est associée à Aurélie Carimentrand pour enquêter sur les effets des normes et autres labels. Doit-on déplorer la logique marchande de différenciation des produits qu’ont entraînée les standards de développement durable ? Des standards qui vont à l’encontre de la capacité d’innovation paysanne, qui homogénéisent, avec des risques de surproduction et de spécialisation… Ces éléments montrent la (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Normes publiques vs normes privées : la définition de l’agriculture durable, futur enjeu de la compétitivité internationale ?
Par Alexandre Martin, Centre d’Études et de Prospective (CEP) Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
La contribution d’Alexandre Martin, qui interviendra lors de la deuxième journée des 19èmes Controverses de Marciac, est courte et aussi accessible qu’intéressante. Dans un contexte où le nombre de normes privées – décidées en dehors des instances publiques – explose, et où elles sont devenues un critère de compétitivité pour les entreprises, elles posent question aux Etats : « Les modèles de production portés par ces normes sont-ils efficaces du point de vue (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Doit-on normaliser les pratiques agricoles ?
Par Konrad Schreiber, membre de l’Association Pour l’Agriculture Durable
A quelques jours de la clôture des contributions aux 19èmes Controverses européennes de Marciac, le sujet des normes environnementales en agriculture continue d’inspirer des réflexions. Konrad Schreiber, membre de l’Association Pour l’Agriculture Durable (APAD) nous livre son analyse des normes environnementales. Reprenant la distinction entre résultat et processus de production, il analyse le succès ou l’échec des différents types de normes. Accéder à toutes les (...)


Une vidéo d’Agrobiosciences TV
"Les normes volontaires, une sagesse partagée"
Contribution d’Olivier Peyrat, Directeur général du Groupe AFNOR et Vice-président d’ISO.
En tant que Directeur général du Groupe AFNOR et Vice-président (finances) d’ISO, le premier producteur de Normes internationales dans le monde, Olivier Peyrat est particulièrement bien placé pour contribuer à la réflexion des 19èmes Controverses européennes de Marciac. Dans cette vidéo, il clarifie la définition des normes, sur lesquelles beaucoup de contributeurs s’étaient interrogés. Ainsi, il distingue les normes juridiques, qui sont la réglementation et peuvent donner lieu (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Pourquoi les normes handicapent-elles les producteurs ?
par Gérard Rass, Secrétaire général de l’Association Pour l’Agriculture Durable (APAD)
G. Rass. © V. Brill pour la MAA Une des dernières contributions aux 19èmes Controverses européennes de Marciac, dans laquelle Gérard Rass s’intéresse au passage des normes sur les produits à des normes sur les processus de production. Son propos vise à montrer que ces dernières mettent les agriculteurs "sous tutelle" ... le plus souvent à leur détriment, selon le point de vue de l’auteur. Il y a deux grandes catégories de normes, soit sur les produits, soit sur les méthodes (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Diplômes et formations agricoles , vecteurs ou producteurs de normes environnementales ?
par Patricia Andriot, chargée de mission auprès de la DGER sur les emplois verts et la formation, et vice présidente du Conseil Régional de Champagne-Ardenne
Une des dernières contributions aux 19èmes Controverses européennes de Marciac, où Patricia Andriot montre en quoi la certification est largement conditionnée par les normes environnementales, pour à son tour en générer, afin d’impacter les pratiques professionnelles. Mais cela ne suffit pas à massivement réorienter les systèmes de production… Certification, formation et production de normes sont liées. La norme désigne en général une règle à suivre, un texte de référence, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
The EU-Chile association agreement : A booster for animal welfare
Par Cédric Cabanne, chargé de mission à Eurogroup for Animals
Voilà une contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac réservée aux anglophones. Cédric Cabanne y étudie les impacts de la mention de la protection animale (qui dans les faits concerne avant tout l’élevage) dans l’accord d’association entre la Communauté européenne et le Chili. Ici, la norme de protection animale est utilisée par le Chili comme un avantage compétitif à l’export. Car du point de vue du commerce et de l’agriculture, la protection (...)


PDF - 228.8 ko
Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
L’expérience néerlandaise des « coopératives environnementales » est-elle transposable en France ?
par François-Joseph Daniel, Maître de conférences en sociologie UMR GESTE (GEStion Territoriale de l’Eau et de l’Environnement) ENGEES-IRSTEA
Dans le cadre des 19èmes Controverses européennes de Marciac, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contribution sur le thème "quel monde construisent les normes ?". François-Joseph Daniel, Maître de conférences en sociologie, nous livre une réflexion sur l’exemple des coopératives environnementales néerlandaises. Avec cette interrogation : ce système est-il transposable en France ? L’expérience néerlandaise des « coopératives environnementales » est-elle transposable (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
La face cachée des normes
par Rémi Mer, consultant.
Des normes qui desservent les rapports sociaux, disqualifient les marginaux, paraissent souvent « étrangères »… Rémi Mer, consultant, dessine dans un court texte aussi intéressant que facile à lire la face sombre des normes environnementales. Que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, professionnelles ou administratives... voire "simple" citoyen, tout le monde est invité à apporter sa contribution aux prochaines (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
« Des normes souvent étrangères à nos sensibilités territoriales propres. »
Xavier Cresp, consultant à XBC SERVICES.
Xavier Cresp, consultant, repart de la définition des normes pour en survoler les différents points de tension dans le champ de l’agriculture : des normes en trop grand nombre, souvent de conception technocratique et peu adaptées aux différents terrains… a contrario, il prône un dialogue entre toutes les composantes du monde agricole, et la société dans son ensemble. Que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Peut-on faire entrer le Développement Durable dans des labels ?
Sylvaine Lemeilleur, CIRAD, UMR MOISA, et Gilles Allaire, Socio-économiste, ESR-INRA Toulouse.
Sylvaine Lemeilleur et Gilles Allaire signent une contribution très riche qui remet en question le paradigme néoclassique légitimant la certification des produits agricoles dits « durables ». Reconsidérant les hypothèses sur lesquelles repose ce paradigme – notamment la croyance au système de vérification proposé, et dans les critères choisis – ils en viennent à proposer un système de « certification participative ». Que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Des agriculteurs au service de l’environnement et du territoire
Solène Dumont, chargée de mission Biomasse et Environnement, avec la collaboration de Ludovic Dufour et Emmanuel Laureau, administrateurs des Agriculteurs Composteurs de France
« Agriculture et Environnement sont intrinsèquement liés et dépendants des mêmes facteurs : l’eau, le sol, l’air ou le climat, les organismes vivants qui constituent les écosystèmes et l’homme qui interagit avec. Dès lors , que construisent les normes environnementales dans le champ de l’agriculture ? » Une contribution dialectique de Solène Dumont, qui relaie le point de vue d’agriculteurs sur les normes, avant de plaider pour une formation active et (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
L’appropriation sociale des normes en agriculture
Elisabeth Michel-Guillou, Centre de Recherches en Psychologie, Cognition et Communication
Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter sa contribution, son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Normes environnementales, savoirs et apprentissages
Christian Peltier, géographe, réseau Education au développement durable Enseignement agricole.
Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses européennes de Marciac (30-31 Juillet 2013)
Lutte intégrée : une nouvelle norme pour l’agriculture européenne ?
Marianne Lefebvre, Stephen Langrell, Sergio Gomez-y-Paloma, chercheurs en économie au Centre de Recherche Commun de la Commission Européenne (JRC- IPTS, Séville)
Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, (...)


PDF Lutte intégrée : une nouvelle norme pour l’agriculture européenne ? - 252.7 ko
Contribution aux 19èmes Controverses Européennes de Marciac
Une grenouille qui voulait se faire aussi grosse qu’un bœuf : regard critique sur la norme environnementale Rainforest Alliance CertifiedTM
Par Sylvaine Lemeilleur, Cirad, UMR MOISA, et François Ruf, Cirad, UMR Innovation, Montpellier.
Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses Européennes de Marciac
La Norme est morte, vive la Norme !
Jean-Pierre Tillon, Union coopérative InVivo
Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, (...)


Contribution aux 19èmes Controverses Européennes de Marciac
Un élevage de porcs à zéro rejet dans l’environnement ? Les incohérences et les aberrations d’un système.
Par PATRICK OGER, travailleur en logistique humanitaire internationale (Tarn). 14 février 2013
Afin de nourrir la réflexion des prochaines Controverses européennes de Marciac, "Agriculture, environnement et société : quels mondes construisent les normes ?", qui se dérouleront les 30 et 31 juillet prochains à Marciac (Gers), la Mission Agrobiosciences ouvre un espace de contributions écrites. Une invite à apporter son point de vue, son analyse ou ses questionnements, que l’on soit agriculteur, chercheur, formateur, étudiant, responsable de structures associatives, (...)


 
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr