prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
Les Controverses européennes de Marciac
Café-débat à Marciac
Le Café de l’Agriculture
Nos publications
Chroniques "Le pas de côté"
En collaboration
Nos sélections
Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques.
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
Diffusion de la conférence de Gérard-François Dumont, sur la désuétude du modèle “centre-périphérie".
A écouter sur FMR, samedi 4 mars 2017, de 8h00 à 9h30
Conférence donnée le 16 novembre 2016 dans le cadre de l’école chercheurs PSDR4 de l’INRA (Aspet)
en savoir+
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+

Actes des Controverses de Marciac

D’après les Universités d’été de l’Innovation Rurale, qui s’intitulent désormais "Les Controverses européennes de Marciac" - organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides & Vallons du Gers.

Les Controverses de Marciac (Université d’Eté de l’Innovation Rurale) sont un rendez-vous national au coeur de l’été dans l’ambiance particulière du festival de "Jazz in Marciac" et des territoires ruraux du Sud-Ouest, pour instruire et débattre des sujets qui interpellent fortement notre société : le futur de l’agriculture, l’évolution de notre alimentation, la transformation des territoires ruraux, les relations urbain-rural, le rôle des sciences du vivant. Un rendez-vous annuel où se côtoient des scientifiques, des enseignants, des élus, des professionnels, des acteurs issus du monde économique, associatif, culturel et du grand public.

Renseignements : Valérie Péan ou Lucie Gillot, Mission Agrobiosciences.

Télécharger le programme de la 22ème édition des Controverses européennes de Marciac "Agriculture, alimentation, territoires ruraux : avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?" les 29 et 30 juillet 2016

 
Viennent de paraître
Retrouvez les actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac !
Publiés le 20 janvier 2017
Tout y est : les disputes, les longs échanges avec le public, les témoignages, les cercles d’échanges et même le "off"... En quelque 60 pages, l’intégralité des dernières Controverses Européennes de Marciac 2016 - "Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?" est ainsi restituée, y compris via les photos d’ambiance et les portraits des intervenants. Télécharger les ACTES des 22èmes Controverses européennes de Marciac "Avec quoi nous faut-il rompre pour (...)


Les Actes des Controverses européennes de Marciac
Agriculture : comment ré-enchanter l’avenir ? (publication)
Table ronde avec Philippe BARET, professeur à l’Université Catholique de Louvain, spécialiste de l’agroécologie, et Maximilien ROUER, Secrétaire général de Terrena
Après avoir nommé et débattu des points de rupture à opérer au sein du monde agricole, dans des domaines aussi divers que l’élevage ou l’enseignement, la dernière séquence des 22èmes Controverses européennes de Marciac se voulait résolument tournée vers l’avenir. En discussion, non plus ce avec quoi il faut rompre, mais bien la manière de le faire. En la matière, deux stratégies se font face. L’une basée sur une logique d’amélioration par l’action, (...)


Publication des Actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac (18/11/2016)
L’agriculture française pour nourrir le Monde : rompre avec une fable ?
Une dispute entre Eve Fouilleux (politologue, CNRS, Cirad) et Jean-Christophe Debar (directeur de la fondation Farm)
La question de nourrir la planète ne cesse de revenir depuis plus de 10 ans, et notamment depuis 2008 avec la crise des prix sur les marchés mondiaux et les émeutes de la faim. Au fil de ces années, la FAO et bien d’autres nous ont alerté crescendo sur l’impératif d’augmenter la production agricole mondiale, afin de nourrir les 9 milliards d’hommes, voire plus, attendus à l’horizon 2050. Un argument légitimant le concours de la France dans cette grande bataille (...)


Publication des Actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac (14/11/2016)
Ruptures et cultures
Par Patrick Denoux, professeur de psychologie interculturelle, Université Toulouse Jean Jaurès
Dernière intervention de ces deux journées de Controverses de Marciac, Patrick Denoux, professeur de psychologie interculturelle, détricote, sans concessions, la question « Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ? » et propose à son tour plusieurs ruptures à opérer : Le passé dépassé ; Redéfinir un nous ; Rompre avec les anciennes rationalités ; Quitter le « oui, mais… » et entrer dans le « et si… ? » ; Rompre avec nos aveuglements. Comme toujours, (...)


Publication des Actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac (7/11/2016)
Faut-il rompre avec l’élevage industriel ?
Une dispute entre Danielle Even, éleveuse et présidente de la Chambre d’agriculture des Côtes d’Armor, et Jocelyne Porcher, sociologue Inra
Sujet polémique par excellence, la rupture avec l’élevage industriel cristallise les tensions entre deux conceptions du monde. Danielle Even, productrice de porcs dans les Côtes d’Armor et présidente de la Chambre d’agriculture du département, témoigne des évolutions en cours dans la production porcine classique. Jocelyne Porcher, ancienne éleveuse devenue sociologue (INRA), réclame une rupture radicale et un retour à l’élevage en lieu et place des productions (...)


Publication des Actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac (3/11/2016)/
Rompre avec le catastrophisme
Gilles Allaire, docteur ingénieur en agronomie, directeur de recherches en économie rurale, Inra
En cette deuxième journée des Controverses de Marciac, Gilles Allaire s’appuie sur certains éléments abordés la veille pour proposer à son tour, sous cet intitulé « rompre avec le catastrophisme », quatre ruptures : la première, rompre avec l’idée d’un monde fini, peu incitative pour réinventer l’avenir ; la deuxième, rompre avec l’impératif de la croissance, et pour cela il fait un détour par la thermodynamique ; la troisième, rompre avec l’utilitarisme (...)


Publication des Actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac (7/10/2016)
« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de coopération Nord-Sud ?
Avec Omar Bessaoud et Jean-Louis Rastoin
Omar Bessaoud et Jean-Louis Rastoin. Photo Véronique Brill Paradoxe : alors que le Nord commence à réinterroger ses pratiques agricoles et alimentaires à bout de souffle – on y parle désormais d’agroécologie -, le Sud reste dans la fascination de ce modèle qu’il emprunte à grands pas… Au fil de leurs discussions, Omar Bessaoud (Ciheam-Iamm) et Jean-Louis Rastoin (membre de l’Académie d’agriculture, Chaire Unesco) nomment les dynamiques à (...)


Publication des Actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac (4/10:2016)
« Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de politique européenne ? »
Avec les eurodéputés Eric Andrieu (France) et Marc Tarabella (Belgique)
Alors que les crispations identitaires et la défiance montent dangereusement un peu partout en Europe, les Controverses de Marciac 2016, organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, invitaient deux eurodéputés, Eric Andrieu (France) et Marc Tarabella (Belgique), à instruire la question : « Avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir, en matière de politique européenne ? » Réponses courageuses et mises en garde… (...)


Dans le cadre des actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac
Où sont nos grands récits mobilisateurs ?
L’intervention écrite de la philosophe Catherine Larrère.
Photo V. Brill Le constat est sans appel : les grands récits qui donnaient jusque là sens à nos actions sont morts, qu’on les nomme Progrès ou Emancipation du sujet. Pour d’aucuns cependant, l’Anthropocène pourrait prendre la relève. La voilà donc, cette grande épopée humaine à même de guider nos actions à l’échelle de la Terre ? Pas si sûr, selon Catherine Larrère qui, dans ce court exposé, éclaire les limites de cette nouvelle référence géologique. Pour en (...)


Dans le cadre des actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac
Pourquoi notre modèle d’agriculture est-il devenu mortel ?
L’intervention du philosophe Olivier Assouly. Publiée le 7 sept. 2016
Après l’exposé de Benoit Daviron "Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle", au tour de Olivier Assouly de compléter la toile de fond de ces 22èmes Controverses européennes Marciac, "avec quoi nous faut-il rompre pour réinventer l’avenir ?". Pour ce professeur de philosophie, c’était là l’occasion de revenir sur cette notion de "crise" agricole, un mot valise, inadapté pour désigner ce qui nous arrive. Une intervention au cours de laquelle certaines (...)


PDF - 25.8 ko
Dans le cadre des actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac
Economie et agriculture : rompre avec le XXème siècle…
Par Benoît DAVIRON , chercheur en économie et gestion de la recherche, Cirad (Umr MOISA)
Le 29 juillet dernier, c’est par une une remise en perspective, sur le temps long, des grandes ruptures qu’a connues l’activité agricole à l’échelle mondiale que démarraient ces 22èmes Controverses Européennes de Marciac. Ruptures au plan technique, économique comme en termes d’organisation sociale. Vaste programme, brillamment exposé par Benoît Daviron. Avec cet angle de vue pour le moins inhabituel : pas question de reprendre le schéma classique des deux (...)


PDF - 27.7 ko
Vient de paraître. Actes des 22èmes Controverses Européennes de Marciac (juillet 2016). Publié le 2 septembre 2016
Nous voulons faire société dans la différence
Restitution du Groupe local de réflexion, par Eliane Crépel, infirmière
Comme chaque année, le Groupe local de réflexion, composé de femmes et d’hommes, agriculteurs ou non, du Gers et des Hautes-Pyrénées, se réunissent en amont des Controverses européennes de Marciac pour réagir aux sujets proposés, les instruire en partant des réalités de leurs territoires et exprimer le fruit de cette réflexion à la tribune. Pour cette 22ème édition, c’est Eliane Crépel, infirmière scolaire, au style et au ton reconnaissables entre tous, qui livre la synthèse (...)


Vient de paraître. Mai 2016
Productions, Marchés, Consommations, Sociétés… POURQUOI PRÔNER LA COEXISTENCE ? EST-ELLE VRAIMENT POSSIBLE ?
Les Actes des 21èmes Controverses Européennes de Marciac (juillet 2015)
Tout le monde s’accorde à prôner la nécessaire diversité des différents modèles de production agricole, de commercialisation et de consommation, quitte à tenter de marier la carpe et le lapin. Ainsi, dans les discours, la coexistence sonne comme une incantation. Mais d’abord, en quoi la coexistence serait-elle forcément souhaitable ? Ensuite, qu’en est-il dans les faits ? Cette 21ème édition des Controverses Européennes de Marciac proposait d’explorer les (...)


PDF Les Actes des 21è Controverses européennes de Marciac - 678.9 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 21èmes Controverses Européennes de Marciac (2015)
Aux modèles et aux chiffres, je préfère les expériences des milieux.
La relecture du grand témoin, Francis Chateauraynaud
Lors des deux jours d’éclairages, de disputes et d’échanges de ces 21èmes Controverses intitulées "La coexistence des modèles est-elle vraiment possible ?", la Mission Agrobiosciences avait demandé à Francis Chateauraynaud d’en être le grand témoin. L’exercice que nous lui demandions ne consistait pas en une enième conférence qui se voudrait conclusive, mais en une relecture attentive à même d’ouvrir sur des propositions nouvelles. Exercice difficile et (...)


PDF - 123.8 ko
Vient de paraître. Actes des 21èmes Controverses Européennes de Marciac (2015). Publié le 5 novembre 2015
Les fermes-usines étranglent-elles l’élevage ? (article original)
Une dispute entre Philippe Chotteau, agro-économiste, directeur du département économie des filières à l’Institut de l’élevage, et Michèle Roux, Secrétaire générale de la Confédération paysanne, éleveuse en Dordogne de bovins
Début juillet 2015, souvenez-vous : « Nuit de la détresse », blocages d’abattoirs puis, sur le Tour de France, des 2CV Cochonou (accusé d’utiliser des viandes étrangères tout en surfant sur une image franchouillarde) et de distributeurs, suspectés d’engranger des marges excédentaires sans augmenter le prix aux producteurs… C’est dans ce contexte déjà très tourmenté que le 17 juillet 2015, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, annonçait que (...)


PDF - 558.7 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 21èmes Controverses Européennes de Marciac (2015)
Le bio, le conventionnel et l’OGM : la coexistence impossible ?
Une dispute entre Guy KASTLER ( Confédération Paysanne) et Christian PEES, Président du Groupe Euralis, modérée par Antoine MESSEAN, (Inra). Avec les réactions du chercheur espagnol Raul COMPES.
G. Kastler, C.Pèes, R.Compès. C’est l’illustration même des conflits axés sur la coexistence, selon que l’on juge les OGM compatibles ou non avec les autres filières de production, conventionnelles et biologiques. Une coexistence qui fut initialement organisée par l’Union Européenne, de façon à garantir la liberté de choix pour le consommateur, la liberté de produire des agriculteurs et la liberté d’entreprendre des industriels. Une manière de ne pas (...)


PDF - 198.7 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 21èmes Controverses Européennes de Marciac (2015)
Le modèle paysan survivra-t-il à l’agribusiness ?
Une dispute entre Tanguy Martin et Patrick Ferrère, modérée par Jean-Louis Rastoin, avec les réactions d’Omar Bessaoud. 19 octobre 2015.
C’était l’une des Disputes que la Mission Agrobiosciences avait souhaité instruire dans le cadre des 21èmes Controverses Européennes de Marciac, en juillet dernier : "La coexistence est-elle vraiment possible ? ". Car si, d’un côté, on entend dire que seul l’agrobusiness peut nourrir le Monde, de l’autre, les détracteurs de ce modèle industriel arguent qu’il détruit l’agriculture paysanne, laquelle pèse encore lourd dans la production alimentaire. (...)


PDF - 140.3 ko
Actes des 21èmes Controverses européennes de Marciac (Publication originale). 6 octobre 2015
De la cohabitation à la coexistence, ou de la métamorphose du (1 et 1) en (1 + 1)
Par Patrick Denoux, Professeur de psychologie interculturelle
Collaborateur régulier de la Mission Agrobiosciences depuis plus de dix ans, Patrick Denoux est devenu incontournable aux Controverses européennes de Marciac tant sa grille de lecture est pertinente en ce lieu, puisqu’elle éclaire d’un œil singulier les situations de contacts culturels. Autant dire que cette année, plus que jamais, le thème de la coexistence, retenu pour cette 21ème édition, lui offre l’occasion de nous livrer tout son talent d’expert et de (...)


Les Actes des 20èmes Controverses Européennes de Marciac (2014)
Pour des territoires vivants... ça a souvent déménagé !
Publiés en juin 2015
A l’heure où le Sénat adopte en 2ème lecture le fameux projet de loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) qui depuis des mois, suscite débats et échanges parfois vifs, voici un document issu des réflexions collectives d’élus, de chercheurs et d’acteurs des mondes ruraux : deux journées consacrées à l’état des lieux sans ménagement des territoires ruraux actuels, d’ici et d’ailleurs, marqués par une crise des liens ; mais (...)


PDF - 960.3 ko
Actes des Controverses européennes de Marciac 2014. Vient de sortir
Alimentation et territoire : voir plus loin que les circuits courts ! (publication originale)
Avec Claire DELFOSSE, Dominique PATUREL et Pierre MOUREU
Comment et jusqu’où l’alimentation peut-elle jouer un rôle de liant au sein des territoires, pour contrer les inégalités sociales, économiques et culturelles ? Les circuits courts peuvent-ils vraiment répondre à cette ambition, voire cet idéal ? Où sont les manques, les maillons absents ? Réponses au fil de cette table ronde organisée lors des 20ièmes Controverses de Marciac 2014, avec Claire DELFOSSE, directrice du laboratoire d’études rurales, Université Lyon 2, (...)


PDF - 66.5 ko
Les Controverses européennes de Marciac. 18 mai 2015.

N’enterrons pas trop vite les territoires ruraux


L’intervention de Jean-Luc Mayaud, historien, président de l’Université Lumière Lyon 2
Coup de sang à la tribune des 20èmes Controverses européennes de Marciac "Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !". : "nier le rural, prévient-il, ce n’est pas l’abolir, c’est simplement lui retirer la parole. Bref, lui imposer un rapport de domination"" . Prenant le contre-pied de l’idéologie dominante, il s’interroge sur les fondements d’une telle disparition et s’attache, tout au contraire, à montrer combien l’urbanité est (...)


Vient de paraître dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac
Innover, c’est parier sur l’impensable
Avec Jean-Louis Guilhaumon, Michka Assayas et Christophe Chevalier. Publié le 5 mai 2015
La veille, avait été dressé un état des lieux sans concession et donc quelque peu sombre(1). Il convenait donc, en ce deuxième jour des Controverses européennes de Marciac ("Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !"), de mettre en lumière les facteurs favorables à de nouvelles dynamiques sociales et économiques dans les territoires. Car ici et là, des choses bougent, se déplacent, s’organisent, sans que nous en soyons forcément conscients, et constituent peut-être une (...)


PDF - 954.5 ko
Vient de paraître dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac
Des campagnes entre exil et exode
Avec Pierre Gasselin, Hélène Tallon, Raul Compès et Csaba Tabajdi. 28 Mars 2015
Ce 30 juillet dernier, après une matinée consacrée au panorama sans ménagement des politiques d’aménagement du territoire, les Controverses poursuivaient leur exploration du sujet ( "Pour des territoires vivants... Il faut que ça déménage !") en abordant les diverses crises du lien qui affectent les espaces ruraux ici et ailleurs. Lien identitaire au territoire, d’abord. Lien entre les hommes aussi. Lien aux autres espaces enfin et ce au travers d’exemples tirés de la (...)


PDF - 63.5 ko
Les Controverses européennes de Marciac. 16 mars 2015.
Le développement territorial n’existe qu’en réponse à une difficulté
La relecture de Bernard Pecqueur, économiste, Université de Grenoble Alpes
La Mission Agrobiosciences poursuit l’édition des Actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac : "Pour des territoires vivants... Il faut que ça déménage !". Invité à faire la relecture des échanges de la première journée, l’économiste Bernard Pecqueur opère une mise au point de ce qu’est le développement territorial. Dénonçant l’impasse dans laquelle nous place la conception actuelle qui veut que développement rime avec création d’emplois, Bernard (...)


Les Actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac. 6 mars 2015
En toute franchise... (publication originale)
L’introduction de Sylvie Verdier, membre du groupe local de réflexion
S.Verdier (cliché V. Brill) La Mission Agrobiosciences poursuit l’édition des Actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac, "Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !". Pour introduire ces journées, elle avait fait appel aux lumières de Gilles Allaire, économiste Inra, et du groupe local de réflexion. Composé d’agriculteurs, d’enseignants, d’infirmières, de membres de coopérative, résidant dans le Gers et les Hautes-Pyrénées, ce groupe (...)


Territoires et société. 24 février 2015.
Les tournants de l’aménagement du territoire (publication originale)
Par Nathalie Prouhèze, chargée de mission des politiques territoriales et rurales européennes au sein du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).
Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage ! C’est sous cet intitulé un brin provocateur, que la Mission Agrobiosciences a organisé en juillet 2014, les 20èmes Controverses européennes de Marciac. Avec cet objectif clair : rompre avec les logiques habituelles de penser le territoire. Reste ceci : déménager les territoires suppose tout de même de savoir comment ceux-ci ont été et sont aménagés. Retour sur les objectifs et les évolutions des politiques menées dans ce domaine (...)


Les Actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac. 30 janvier 2015
De quoi le territoire est-il le nom ? (publication originale)
L’introduction de Gilles Allaire, économiste, directeur de recherche INRA
"Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !" Tel était l’intitulé des 20èmes Controverses européennes de Marciac co-organisées les 30-31 juillet et 1er août derniers par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Une édition qui affichait très clairement sa volonté de rompre avec les lectures habituelles de l’espace territorial. Mais avant de faire les cartons et de plier bagages, encore fallait-il s’accorder sur ce (...)


20èmes Controverses européennes de Marciac. Vient de paraître (12 janvier 2015)
Para territorios vivientes… hay que cambiar !
Une note de Nubis Pulido, géographe (Vénézuela)
Invitée aux 20èmes Controverses européennes de Marciac (en juillet 2014), la géographe vénézuélienne Nubis Pulido fait le vœu, en ce début d’année 2015, que ces « débats de grand intérêt public » essaiment dans les « territoires d’Amérique latine, et en particulier au Venezuela, aux problématiques exigeantes ». Aussi, pour faire connaître ces rencontres, leur ingénierie, leur originalité, leur "ambiance relaxée et convivale, la rigueur, la souplesse, le circonspection et (...)


PDF - 34 ko
PDF - 34.4 ko
Vient de paraître dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac
Crise du lien : sortir des lieux ?
Un dialogue entre la sociologue Yannick Sencébé et le médecin Jean-Jacques Laplante.
Après avoir abordé, au cours de la matinée du 30 juillet 2014, les pièges du discours sur la fracture territoriale et les limites des politiques d’aménagement, l’après-midi fut consacrée à explorer les lieux réellement en crise, laquelle se manifeste principalement par l’absence de liens sociaux, de mobilités individuelles, d’ancrages territoriaux choisis. En clair, que ce soit le rural isolé, la banlieue, ou la ville, ce n’est pas tant le lieu en lui-même qui (...)


PDF - 54.3 ko
Retour d’expérience. 02 décembre 2014.
Les Controverses européennes de Marciac : rendons visible le fruit de nos échanges !
Chronique de Victor Zylberberg, étudiant à AgroParisTech
A l’occasion des 20èmes Controverses européennes de Marciac (CEM), nombre de participants ont exprimé de manière plus ou moins formelle leur attachement à cet événement unique... Il est vrai que l’on y réfléchit beaucoup, qu’on y mange bien aussi, c’est vrai, mais pourquoi y revenir année après année ? Comprendre ce que produit cet événement, tel est le travail de recherche que la Mission Agrobiosciences et AgroParisTech ont confié à Victor Zylberberg, et dont il (...)


Vient de paraître dans le cadre des 20èmes Controverses européennes de Marciac. Novembre 2014
Agroécologie : qui est (vraiment) prêt à coopérer ?
Avec Christophe Garroussia, agriculteur, membre du groupe local de réflexion ; Véronique Lucas, doctorante FNCUMA/Inra-SAD ; Antoine Poupart, directeur technique et développement de InVivo AgroSolutions ; Omar Bessaoud, enseignant-chercheur à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier, et François Léger, enseignant-chercheur à AgroParisTech.
V. Lucas et A. Poupart Avec la loi d’avenir qui lui est consacrée, l’agriculture opère un virage tant agronomique que symbolique : celui de l’agroécologie. Pour bien des analystes, ce projet d’une agriculture qui allie performances économiques et écologiques implique une étroite coopération entre acteurs d’un territoire : pour mutualiser les achats de matériel, échanger sur les pratiques, réduire les coûts de main d’œuvre, valoriser la (...)


PDF - 399.4 ko
Les Actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac. 20 octobre 2014
L’égalité des territoires n’est-elle qu’un mythe ? (Publication originale)
Par Nubis Pulido, professeure de géographie, Université des Andes (Venezuela)
Prenez un territoire X et déterminer la localisation optimale des activités, à grand renfort de cartes, graphiques et autres formules mathématiques très complexes. Résultat, peu probant ? Cherchez l’erreur ! Pour Nubis Pulido, professeure de géographie vénézuélienne, le problème vient des théories du développement qui limitent leur pensée aux espaces homogènes, pour en faire des territoires équilibrés. Sauf que le territoire, pétri de diversité et de rugosité, synthèse d’une (...)


Les Actes des 20èmes Controverses européennes de Marciac. 10 octobre 2014
Les territoires ruraux seront urbains (ou ne seront pas)
La conférence de Jacques Lévy, professeur de géographie et d’urbanisme, grand témoin des 20èmes Controverses européennes de Marciac
J. Lévy Jacques Lévy n’a pas froid aux yeux. Invité par la Mission Agrobiosciences à être le grand témoin des 20èmes Controverses européennes de Marciac Pour des territoires vivants... Faut que ça déménage !, voilà qu’il lance cet appel à l’assemblée depuis la tribune : campagnes, embrassez l’urbanité ! Froncement de sourcils dans la salle, mouvement d’agitation sur les chaises. Pour le géographe, le contexte est le suivant : le rural n’existe plus (...)


Dans le cadre des 20èmes Controverses Européennes de Marciac
Repenser le rural, en finir avec un certain développement local...
Par Daniel Béhar, géographe. 29 septembre 2014
photo V. Brill Marciac, 30 juillet 2014. Dans un chapiteau bondé, les Controverses européennes de Marciac commencent par une matinée intitulée "Sans ménagement". Une invitation prise à la lettre par Daniel Béhar, professeur à l’Institut d’urbanisme de Paris-Université Paris Est. Sachant que le discours sur les fractures françaises envahit les propos des politiques et les pages des médias, la Mission Agrobiosciences a invité ce géographe à nous livrer son analyse, qui (...)


PDF - 46.6 ko
Les 20èmes Controverses européennes de Marciac. 22 septembre 2014.
Réseaux : les nouveaux @griculteurs (entretien original)
Avec Jean-Luc Boursier, agriculteur, Fédération régionale des Cuma Grand-Ouest ; et Jean-Baptiste Cavalier, animateur-coordinateur de Reneta
A la faveur du dernier salon de l’agriculture, la presse a beaucoup parlé de cette agriculture connectée, peuplée de drones et autres tracteurs pilotés à distance. Au-delà des aspects matériels, quel est l’impact, sur les pratiques, de ces nouveaux instruments ? Quels nouveaux espaces se dessinent par-delà les frontières et les systèmes ? Quels sont les liens qui se tissent ? Invités par la Mission Agrobiosciences à intervenir à l’occasion des 20èmes Controverses (...)


Agriculture, environnement et société. Viennent de paraître (18 juillet 2014)
Quels mondes construisent les normes ? (Publication originale)
Les Actes des 19èmes Controverses européennes de Marciac (juillet 2013)
Les Bataclowns aux Controverses de Marciac 2013 A crouler sous la prolifération presque maladive de normes, les agriculteurs vont-ils finir par couler ? Ou bien disposent-ils, là, de leviers incontournables pour accéder aux marchés ? Mais d’abord, savez-vous comment se fabriquent les normes, privées ou publiques, au Sud comme au Nord ? Et quels jeux d’acteurs et lobbyistes de tous bords se jouent dans les bureaux européens et tables rondes internationales ? Bref, quels mondes (...)


PDF - 1 Mo
Agriculture, environnement et société. 22 avril 2014
La dimension idéologique des normes volontaires (publication originale)
L’intervention d’Eve Fouilleux, politologue, UMR Moisa-Cirad
Censées promouvoir le développement durable, au travers d’exigences sociales et environnementales, les normes volontaires dans le champ de l’alimentation et de l’agriculture, ne seraient-elles que poudre aux yeux ? Depuis plusieurs années, Eve Fouilleux, politologue, étudie, par-delà les discours et les bonnes intentions, les ressorts idéologiques de ce vaste mouvement de normalisation. Derrière l’hétérogénéité des démarches, de l’huile de palme "durable" au (...)


Vient de paraître dans le cadre des 19è Controverses de Marciac (Juillet 2013)
Quel monde construisent les normes ? Pourquoi et pour qui les normes volontaires ? Normes privées versus normes publiques ? Sont-elles efficaces pour l’environnement ? Freinent-elles l’innovation ?
Table ronde du 31 juillet 2013 après-midi des Controverses européennes de Marciac.
Copyright Ph. Assalit Tant de normes, est-ce bien normal, nous interrogions-nous collectivement en ces Controverses Européennes de Marciac, les 30 et 31 juillet 2013. Cette 19ème édition, organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, se proposait d’explorer les tensions et les adhésions, d’éclairer la manière dont sont élaborées ces règles, de débattre de leurs effets sur les individus et les organisations. Au cœur du (...)


PDF Pourquoi et pour qui les normes volontaires ? Normes privées versus normes publiques ? Sont-elles efficaces pour l’environnement ? Freinent-elles l’innovation ? - 309.2 ko
Vient de paraître dans le cadre des 19èmes Controverses européennes de Marciac (Juillet 2013)
Comment réconcilier normes et démocratie ? (Publication originale, 4 avril 2014)
Par Gilles Allaire, économiste, directeur de recherche à l’Inra
Tant de normes, est-ce bien normal, nous interrogions-nous collectivement en ces Controverses Européennes de Marciac, les 30 et 31 juillet 2013. Cette 19ème édition, organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, se proposait d’explorer les tensions et les adhésions, d’éclairer la manière dont sont élaborées ces règles, de débattre de leurs effets sur les individus et les organisations. Au cœur du Festival Jazz In Marciac, (...)


PDF - 182.8 ko
Vient de paraître dans le cadre des 19èmes Controverses Européennes de Marciac
« Le droit de l’environnement manque de dents pour mordre ».
Par Sandrine Maljean-Dubois, directrice de recherche au CNRS.
Qu’est-ce que les normes transforment, nous demandions-nous tout au long de la journée du 31 juillet 2013, lors des dernières Controverses Européennes de Marciac ? Après avoir analysé la manière dont se fabriquent celles-ci, exemples à l’appui, et avoir abordé leurs dimensions idéologiques, voilà qu’avec Sandrine Maljean-Dubois, directrice du Centre d’études et de recherches internationales et communautaires (UMR Cnrs-Université d’Aix Marseille), nous nous (...)


- 145.4 ko
Vient de paraître dans le cadre des 19è Controverses de Marciac (Juillet 2013)
Quel monde construisent les normes ? Quel monde à construire demain ?
Marie-Hélène Aubert, conseillère pour les négociations internationales climat et environnement auprès du président de la République.
Copyright Philippe Assalit Tant de normes, est-ce bien normal, nous interrogions-nous collectivement en ces jours de Controverses Européennes de Marciac qui se déroulaient les 30 et 31 juillet 2013. Cette 19ème édition, organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, se proposait d’explorer les tensions et les adhésions, d’éclairer la manière dont sont élaborées ces règles, de débattre de leurs effets sur les individus et les (...)


Vient de paraître dans le cadre des 19è Controverses européennes de Marciac (Juillet 2013)
La culture de la norme : bonnes pratiques ou pratiques « à la bonne » ?
Par Patrick Denoux, Professeur de Psychologie Interculturelle, Université de Toulouse-Le Mirail.
Copyright Agrobiosciences Tant de normes, est-ce bien normal, nous interrogions-nous collectivement en ces jours de Controverses Européennes de Marciac qui se déroulaient les 30 et 31 juillet 2013. Cette 19ème édition des Controverses européennes de Marciac, organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, se proposait d’explorer les tensions et les adhésions, d’éclairer la manière dont sont élaborées ces règles, de débattre (...)


Vient de paraître, janvier 2014.
Agriculture et environnement. Tant de normes, est-ce bien normal ?
Les actes de la première matinée des 19èmes Controverses européennes de Marciac
G. Coutant, D.Even, I.Doussan Quels mondes construisent les normes ? Tel était l’intitulé des 19èmes Controverses européennes de Marciac, co-organisées en juillet dernier par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. L’objectif de cette édition ? S’interroger sur la prolifération des normes environnementales et ses effets dans le champ agricole. Pour ouvrir cette 19ème édition, la Mission Agrobiosciences avait choisi de (...)


PDF Tant de normes, est-ce bien normal ? Matinée du 30 juillet 2013 - 345 ko
Vient de paraître dans le cadre des 19èmes Controverses Européennes de Marciac (Juillet 2013)
La norme, l’angoisse et l’arbitraire
L’intervention du philosophe et sociologue Henri-Pierre Jeudy. Novembre 2013
Tant de normes, est-ce bien normal, nous interrogions-nous collectivement en ce premier jour des Controverses Européennes de Marciac qui se déroulaient les 30 et 31 juillet 2013. Après avoir entendu ce qu’en disaient les agriculteurs et divers spécialistes mis en débat (juriste, lobbyistes, responsables européens...), sans oublier les restitutions des cercles d’échange, il revenait à Henri-Pierre Jeudy d’apporter sa propre lecture. Celle d’un sociologue, philosophe (...)


Les Actes des des 18èmes Controverses européennes de Marciac
« L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ? »
1er et 2 août 2012
Cette année, la Mission Agrobiosciences renoue avec la tradition d’éditer les Actes des Controverses européennes de Marciac. Vous pouvez ainsi lire en ligne les Actes des 18èmes Controverses, « L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ? ». Durant deux jours, philosophes, économistes, agronomes, agriculteurs etc. avaient débattu de la modernité dans l’agriculture. Par delà la modernisation, où sont aujourd’hui les vrais archaïsmes, et qui sont les modernes (...)


PDF - 1.8 Mo
Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Février 2013
La modernité, c’est la coopération (témoignage)
Témoignage de Dominique Olivier, directeur de la Sicaseli, ferme de Figeac, coopérative agricole et de territoire.
D. Olivier Photo V. Brill pour la MAA On ne naît pas coopérateur, on le devient. Non pas au nom d’une bonne moralité, mais bien parce que ce modèle permet de soulever des montagnes. Ainsi pourrait être résumée la philosophie qui anime Dominique Olivier, directeur de la Sicaseli, une coopérative agricole et de territoire. Invité par la Mission Agrobiosciences à livrer son expérience lors des 18es Controverses européennes de Marciac, il explique pourquoi cette structure créée en 1985 (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Février 2013
Quand les viticulteurs partent à l’assaut du marché chinois (témoignage)
Témoignage d’Olivier Bourdet Pees et de Jean-Pierre Grangé, Producteurs Plaimont
JP Grangé. Photo V. Brill pour la MAA Non, le produit de terroir n’est pas systématiquement synonyme de repli identitaire. Il peut aussi être un atout pour partir à la conquête de nouveaux marchés, y compris les plus lointains. Démonstration avec les Producteurs Plaimont, invités à témoigner de leur expérience lors des 18èmes Controverses européennes de Marciac, co-organisées les 1er et 2 août 2012 par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Février 2013
Agriculture et société. "Qui sont les nouveaux conservateurs ?" (publication originale)
Table ronde avec Jean-Jacques Delmas, agriculteur, François Purseigle, sociologue, Jean-Louis Rastoin, agroéconomiste, Arie Van den Brand, Président du Groupe de Bruges
F. Purseigle et JJ Delmas. Photo V. Brill pour la MAA L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel était l’intitulé des 18èmes Controverses européennes de Marciac, co-organisées les 1er et 2 août 2012 par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Après avoir abordé lors de la première journée, la crise de la modernité qui traverse le monde agricole, il semblait somme toute logique d’ouvrir la seconde avec la (...)


PDF Qui sont les nouveaux conservateurs ? - 352 ko
Vient de paraître, dans le cadre des 18èmes controverses européennes de Marciac
Nous sommes passés du droit d’être moderne au devoir de l’être (publication originale)
Par Bertrand Hervieu, sociologue, inspecteur général de l’agriculture.
Au regard de la mise en cause, par nos sociétés, du modèle agro-industriel, la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers dédiaient les 18èmes Controverses européennes de Marciac les 1ers et 2 août 2012, à l’épineuse question de la modernité. Lors de ces journées, intervenants et participants se sont ainsi demandés si l’agriculture avait le droit d’être moderne. En conclusion de cette édition, Bertrand Hervieu, Vice-Président du (...)


Vient de paraître, dans le cadre des 18èmes controverses européennes de Marciac
L’agriculture peut-elle devenir postmoderne ? (publication originale)
Par Patrick Denoux, Professeur de psychologie interculturelle à l’Université d’Amiens
P. Denoux. Photo de V. Brill pour la MAA L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ? Telle était la question que se proposaient d’instruire les 18èmes Controverses européennes de Marciac, co-organisées par la Mission Agrobiosciences, les 1er et 2 août 2012, au regard de la mise en cause, par nos sociétés, du modèle agro-industriel. Finalement, qu’est-ce que la modernité ? Pourquoi y aspire-t-on avec tant de force ? En conclusion de ces Controverses, Patrick (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Décembre 2012
La coopération européenne Nord/Sud : quelle modernité pour le développement agricole et rural ? (publication originale)
Dialogue entre Omar Bessaoud, agroéconomiste au CIHEAM-IAMM ; et Jacques Prade, DG ECHO de la Commission Européenne
J.Prade et O.Bessaoud.© V. Brill pour la MAA On peut le dire : c’est un regard critique que posent Jacques Prade et Omar Bessaoud sur la coopération. Le premier est spécialiste des problématiques agricoles et de sécurité alimentaire, et travaille depuis plus de vingt ans sur ces questions à la Commission européenne. Le second est agroéconomiste au CIHEAM-IAMM, avec notamment pour centre d’intérêt, les politiques agricoles et rurales en Méditerranée. En dépit de leurs (...)


PDF La coopération européenne Nord/Sud : quelle modernité pour le développement agricole et rural ? - 284 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Novembre 2012
Quelles sont les nouvelles figures de l’agriculteur moderne en Europe ? (publication originale)
Table ronde avec Raúl Compés López, professeur en économie et sciences sociales (Univ. de Valence, Espagne), Tom Lines, économiste et consultant (Royaume-Uni), Csaba Sandor Tabajdi, député européen (Hongrie), et Bart Verhoef, agriculteur.
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ? Telle était la question que se proposaient d’instruire les 18es Controverses européennes de Marciac, les 1er et 2 août 2012. Difficile, dans ce cadre, de ne pas évoquer les figures de l’agriculteur moderne. Qui est-il : un agri-manager ? Un paysan, un maraîcher urbain ? Un producteur d’énergie ou un "moléculteur" ? Et a-t-il le même visage, les mêmes aspirations, des plaines de Hongrie à celles de (...)


PDF Quelles sont les nouvelles figures de l’agriculteur moderne en Europe ? 18es Controverses européennes de Marciac - 397.2 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Octobre 2012
La modernité, c’est la rénovation des institutions (Témoignage)
Par Istvan Feher, professeur d’économie agricole et de marketing à l’Université de Gödöllő (Hongrie), ancien secrétaire d’Etat à l’agriculture et au développement rural de Hongrie
I.Feher © V. Brill pour la MAA L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Telle était la question que se proposaient d’instruire les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et 2 août derniers, au regard de la mise en cause, par nos sociétés, du modèle agro-industriel. Si ce dernier est mis en mal en France et dans d’autres pays d’Europe occidentale, qu’en est-il dans les pays d’Europe centrale et orientale ? Pour le savoir, (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Octobre 2012
L’agriculture de conservation, une technicité désavouée (publication originale)
Témoignage de Gérard Rass, Secrétaire général de l’APAD
G. Rass. © V. Brill pour la MAA L’agriculture de conservation, vous connaissez ? Confidentielle en France, cette agriculture est pourtant identifiée par la FAO comme l’un des modèles d’avenir, en ce sens qu’elle répond aussi bien aux enjeux de production qu’aux défis environnementaux. Pour en dresser les contours et comprendre pourquoi celle-ci reste aussi méconnue, la Mission Agrobiosciences avait sollicité, à l’occasion des 18èmes Controverses (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Octobre 2012
Les droits de l’agriculteur en questions (témoignage)
Par Jean-Luc Bongiovanni, éleveur dans les Hautes-Pyrénées, Eliane Crépel, infirmière scolaire, et Gérard Coutant, agriculteur dans le Gers, membres du Groupe local de réflexion.
Quelques semaines avant la tenue effective des 18èmes Controverses européennes de Marciac ("L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?"), la Mission Agrobiosciences proposait au Groupe Local de Réflexion, composé d’acteurs locaux de la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers et des territoires voisins, de plancher sur les droits que les agriculteurs revendiquent et sur ceux qui ne leur sont pas forcément octroyés, en fonction de résistances au sein de la (...)


PDF Les droits de l’agriculteur en questions... - 409.7 ko
Vient de paraître dans le cadre des 18èmes Controverses européennes de Marciac
L’agriculteur moderne doit passer de la figure du prolétaire à celle de l’"amateur".
Un dialogue entre le philosophe O.Assouly et l’économiste H.Tordjman. 27 septembre 2012
L’agriculture a sans conteste été le champ privilégié du projet de la modernité, dans sa volonté de ’maîtriser et dominer la nature". Mais aujourd’hui, la technicisation croissante de ce secteur, guidée entre autres par la logique capitalistique, semble bien plutôt générer des effets non seulement contre-productifs, mais contraire à cette autre visée de la modernité : l’émergence d’un individu libre et autonome. Pour éclairer les incidences sur (...)


PDF - 173.2 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 17es Controverses européennes de Marciac. 12 Septembre 2012.
La future PAC à l’épreuve des bouleversements du monde (publication originale)
Edité par la Mission Agrobiosciences
Accès à l’alimentation ici et ailleurs, crises économiques et régulations, emplois et territoires, replis et solidarités, éclatement et cohésion, révolutions et nouvelles coopérations... La future PAC sera-t-elle à la hauteur des grands bouleversements qui affectent les équilibres économiques, sociaux et culturels en Europe et ailleurs, fragilisent les populations et remettent l’accent sur les enjeux politiques ? Telle était la question que se proposaient d’instruire les (...)


PDF La future PAC à l’épreuve des bouleversements du monde - 617.4 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 18es Controverses européennes de Marciac. Septembre 2012
Peut-il y avoir une modernité raisonnable ? (Publication originale)
Exposé de Gilles Allaire, socio-économiste, directeur de recherches en économie rurale à l’Inra
G.Allaire. Photo V. Brill pour la MAA L’agriculture a-t-elle déjà été moderne ? Et peut-il y avoir une modernité raisonnable ? Ainsi pourrait être résumées les deux interrogations auxquelles le socio-économiste Gilles Allaire se proposait de répondre, le 1er août dernier, lors des 18èmes Controverses européennes de Marciac, co-organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Succédant aux exposés d’Olivier Assouly, (...)


PDF Peut-il y avoir une modernité raisonnable ? Exposé de Gilles Allaire - 200.1 ko
Vient de paraître dans le cadre des 18èmes Controverses européennes de Marciac
Comme une remise à jour de la modernité…
Les contributions. Sept 2012
L’agriculture et les agriculteurs ont-ils le droit d’être modernes ? En faisant de cette question le sujet d’un appel à contribution, La Mission Agrobiosciences n’espérait pas obtenir autant de réponses, ni une telle diversité d’auteurs : vingt-cinq textes en un mois seulement, dont un quart issu d’agriculteurs, un quart d’agronomes, le reste se partageant entre des représentants de syndicats de producteurs, des consultants, des étudiants et des (...)


PDF - 280.5 ko
Vient de paraître dans le cadre des 18èmes Controverses européennes de Marciac
L’agriculture et les sciences, un couple inavouable ? (publication originale)
Un exposé de Etienne Hainzelin, conseiller du Président-directeur général du Cirad. Sept 2012
Les 1er et 2 août derniers, se déroulaient les 18èmes controverses Européennes de Marciac ( Gers), en présence du ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll et autour du sujet : "L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne" ?. C’est dans ce cadre que, lors de la première matinée, la Mission Agrobiosciences a sollicité notamment Etienne Hainzelin, agronome et docteur en sciences du végétal, conseiller du Pdg du Cirad et professeur invité à la faculté des sciences (...)


PDF L’agriculture et les sciences, un couple inavouable ? - 123.2 ko
Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Interrogeons-nous sur quelques mots pour (re)qualifier une agriculture (post)moderne...
Par Samuel Féret, coordinateur du groupe PAC 2013
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Vingt-cinq textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Parmi ces derniers, la contribution de (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Misons sur la jeunesse !
Par François THABUIS, président de Jeunes Agriculteurs
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Plus d’une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Parmi ces derniers, la (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Moderniser les politiques agricoles en les refondant sur la souveraineté alimentaire
Jacques BERTHELOT, ancien maitre de conférences à l’ENSAT
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Plus d’une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Parmi ces derniers, la (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Des schémas passéistes
Une contribution de Denis SAPENE, apiculteur.
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Ci-dessous, celle d’un (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
La modernité est-elle la seule à posséder « la science » ?
Une contribution de Fabrice FLIPO, Maitre de Conférences en philosophie, Institut Mines-Télécom
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Nous vous proposons ci-dessous celle (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Le temps des restrictions est arrivé, l’alimentation ne fera pas exception. Que l’agriculture soit moderne ou non... (Contribution)
La contribution de Jacques Maret, paysan en agriculture biologique à Fouras (17)
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Voici celle de Jacques Maret, paysan (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Des moyens modernes au service de comportements archaïques : illustration avec les dégâts produits par l’affaire Doux.
Une contribution de Claude Domenget et de Guillaume Favoreu, Experts Fonciers et Agricoles
Claude Domenget Guillaume Favoreu L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Près d’une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
Où est passé le paysan ? (contribution)
La contribution de Georges Aurensan, agriculteur dans le Gers
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Près d’une vingtaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Voici celle de Georges (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
« Reconnaître ses erreurs et tenter d’y remédier avec d’autres approches, c’est peut-être ça, la modernité appliquée ! »
Une contribution de Anne Haegelin, chargée de mission à la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB).
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Plus d’une quinzaine de textes sont ainsi déjà en ligne (voir la liste en fin d’article) et seront diffusés sur place, à Marciac. Voici celle de Anne (...)


- 66 ko
Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
« Réconcilier les agriculteurs d’hier avec ceux de demain, voilà une agriculture dite "moderne" ».
Une contribution de Magali Dupin, à la recherche d’un emploi dans le domaine de l’éducation à la santé
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Une quinzaine de textes sont ainsi déjà en ligne et seront diffusés sur place, à Marciac. Voici celle de Magali Dupin, à la recherche d’un emploi dans le (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
L’agriculture a-t-elle le droit de rester ancienne, classique, traditionnelle ?
La contribution de Béatrice de Reynal, nutritionniste
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Une quinzaine de textes sont ainsi déjà en ligne et seront diffusés sur place, à Marciac. Dernier en date, celui de la nutritionniste Bétrice de Reynal. (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
« L’Agriculture sera moderne dans le monde entier, sauf en France où elle restera bloquée par la société ».
Une contribution de Hervé LE STUM, agronome, zootechnicien et e économiste.
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Une quinzaine de textes sont ainsi déjà en ligne et seront diffusés sur place, à Marciac. Parmi eux, le dernier en date, signé de Hervé Le Stum, ne devrait pas (...)


- 32.4 ko
Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
L’agriculture moderne ou le syndrome d’Epcot (contribution)
La contribution de Christophe de Heaulme, chargé de mission de communication au ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, Francis Macary, Gérard Kafadaroff, Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, Jean-Jacques Delmas, Bernard et Françoise (...)


Les 18èmes Controverses Européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
L’agriculteur entre changement et approfondissement (contribution)
Une contribution de Jean-Claude Devèze, ingénieur agronome.
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, Francis Macary, Gérard Kafadaroff, Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, Jean-Jacques Delmas, Bernard et Françoise (...)


- 57.1 ko
Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
« Passer du droit individuel en toute responsabilité au devoir d’évaluation d’un bien commun. » (contribution)
La contribution de Rémi Mer, consultant, agronome et fils de paysan
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, Francis Macary, Gérard Kafadaroff, Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, Jean-Jacques Delmas, Bernard et Françoise (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
"Les hommes et les femmes travailleurs de l’agriculture sont les grands oubliés." (contribution)
La contribution de Alain Gaignerot, Directeur du Modef.
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, Francis Macary, Gérard Kafadaroff, Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, Jean-Jacques Delmas, Bernard et Françoise (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
"La modernité, est-ce d’associer une nourriture pauvre d’origine agricole avec une panoplie de vitamines de synthèse produites par l’industrie chimique ?" (contribution)
La contribution de Catherine Morzelle, Aramip.
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary, de Gérard Kafadaroff, de Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, de Jean-Jacques Delmas, des agriculteurs (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
Les mots de la modernité en agriculture (contribution)
La contribution de Léonard Cordier, étudiant à VetAgro Sup (Clermont-Ferrand)
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary, de Gérard Kafadaroff, de Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, de Jean-Jacques Delmas et des (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, les 1er et août 2012
Les dégâts collatéraux de la modernité (contribution)
La contribution de Jean-Jacques Delmas, agriculteur
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary, de Gérard Kafadaroff, de Yves Pinel, Xavier Cresp, Rui Oliveira Santos, et des agriculteurs Bernard et Françoise (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac, 1er et 2 août 2012
L’exploitation agricole dite moderne est-elle rentable et socialement utile ? (contribution)
La contribution de Rui Oliveira Santos
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?, tel est le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary, de Gérard Kafadaroff, de Yves Pinel et de Xavier Cresp et des agriculteurs Bernard et Françoise Dutoit, (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
L’agriculture et les agriculteurs ne peuvent qu’être modernes. (Contribution)
La contribution de Bernard & Françoise Dutoit, agriculteurs
Bernard Dutoit au Bénin L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary, de Gérard Kafadaroff, de Yves Pinel et de Xavier Cresp, voici celle, sous forme de (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
« L’agriculture doit être moderne, c’est son devoir » (contribution)
La contribution de Xavier Cresp, consultant
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary, de Gérard Kafadaroff et de Yves Pinel, voici celle de Xavier Cresp, consultant. L’agriculture a-t-elle (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
« Peu m’importe si l’agriculture a le droit d’être moderne, mais ce monde a le devoir d’être changé ». (contribution)
La contribution de Yves Pinel, agronome.
Copyright Philippe Assalit L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame, de Francis Macary et de Gérard Kafadaroff, voici celle de Yves Pinel, agronome. 1) (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac. 1er et 2 août 2012
"Une agriculture moderne ne peut rester à l’écart des progrès scientifiques et des nouvelles technologies qu’elle engendre" (contribution)
La contribution de Gérard Kafadaroff, ingénieur agronome
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celles de Matthieu Calame et de Francis Macary, voici celle de Gérard Kafadaroff, ingénieur agronome. Si moderne signifie « « être de son temps », à (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac.
Modernité ne rime plus avec productivisme (contribution)
La contribution de Francis Macary, agronome. Juillet 2012
L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Après celle de Matthieu Calame, voici la contribution de Francis Macary, agronome et chercheur à l’Institut national de recherche en sciences et technologies (...)


Les 18èmes Controverses européennes de Marciac. Juin 2012.
Il n’y a aucune spécificité de l’agriculture dans la remise en cause dont elle fait l’objet ! (contribution)
La Contribution de Matthieu Calame, Directeur de la Fondation Charles Léopold Mayer
Copyright www.agrobiosciences.org L’agriculture a-t-elle le droit d’être moderne ?. Tel sera le fil rouge des 18èmes Controverses européennes de Marciac, qui se tiendront les mercredi 1er et jeudi 2 août 2012, à Marciac (Gers). Pour nourrir en amont la réflexion sur ce thème, la Mission Agrobiosciences a lancé un appel à contributions ouvert à tous. Premier à livrer le fruit de sa réflexion, Matthieu Calame, directeur de la Fondation Charles-Léopold Mayer, ingénieur (...)


Billet d’humeur. 5 mars 2012
A propos de la révolution et de la démocratie en Tunisie : "Nous étions optimistes, et surtout naïfs"
Par l’agro-écomiste Mohamed Elloumi
En août 2011, l’agro-économiste Mohamed Elloumi, et Ali Abaad, professeur d’économie rurale, tous deux chercheurs tunisiens venaient dire au public des Controverses de Marciac leur bonheur de se sentir enfin citoyens, et leurs espoirs pour leur pays en termes de développement et de coopération. "Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts » raconte aujourd’hui Mohamed Elloumi. En octobre 2011, des élections de la Constituante se sont tenues en Tunisie. Reste que (...)


Les Actes des 17èmes Controverses de Marciac. Mars 2012
Agriculture et société. "Nouvelle démocratie, nouvelles coopérations. Le cas de la Tunisie". (publication originale)
Une table ronde avec Mohamed Elloumi, agroéconomiste, et Ali Abaad, professeur en économie rurale
En août 2011, les 17èmes Controverses européennes de Marciac (La future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde) invitait deux chercheurs tunisiens, l’agroéconomiste Mohamed Elloumi, et le professeur d’économie rurale, Ali Abaad, à témoigner de la Révolution en cours dans leur pays, à dresser les défis à relever et à dessiner les nouvelles coopérations envisageables au terme de la transition démocratique. Une table ronde au cours de laquelle, les deux hommes (...)


PDF - 363.5 ko
Les Actes des 17èmes Controverses de Marciac. Novembre 2011
Agriculture et société. "Dessine-moi une exploitation" (publication originale)
Une table ronde avec François Purseigle, sociologue ; Etienne Barada, agriculteur. Avec la réaction à chaud de Marie-Hélène Aubert, vice-présidente de l’AEI
©P.Assalit pour la MAA Alors que, bien souvent, c’est sous l’angle technique et sectoriel qu’est abordé le devenir de la Politique agricole commune (PAC), les 17èmes Controverses européennes de Marciac (La future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde) avaient, tout au contraire, pour objectif, de replacer la PAC dans le contexte actuel. Celui d’une crise économique, d’un essoufflement de la construction et de la solidarité européenne, ou (...)


PDF Dessine-moi une exploitation, 17èmes Controverses européennes de Marciac - 784.3 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 17èmes Controverses européennes de Marciac
L’avenir de l’agriculture passe par un rééquilibrage de la filière (publication originale)
Relecture des échanges par Tomás García Azcárate, fonctionnaire européen, spécialiste de la PAC
T.García Azcárate.©P.Assalit pour la MAA Invité, aux côtés de l’économiste Lucien Bourgeois et de l’historien Jean-Luc Mayaud, à opérer la relecture des échanges de la première journée des 17èmes Controverses de Marciac, le fonctionnaire européen Tomás García Azcárate ne mâche pas ses mots pour décrire le contexte économique actuel du secteur agricole : ce dernier traverse une crise des revenus. Majeure. Sans précédent. Et pour ce spécialiste de la PAC également membre du (...)


Vient de paraître dans le cadre des 17èmes Controverses européennes de Marciac
Aides agricoles : la légitimité à quel prix ?
Une table ronde avec Jean-Christophe Bureau, Thomas Lines et Albert Massot Marti.
Rebaptisés, découplés, recalculés, réformés... et toujours critiqués, les soutiens agricoles déterminent en grande partie la légitimité ou non de la politique agricole européenne. La Pac de l’après 2013 parviendra-t-elle à instaurer une plus grande équité entre les agriculteurs, les filières et les Etats membres ? C’est là, parmi d’autres, l’une des questions posées aux trois intervenants de cette table ronde : le Français Jean-Christophe Bureau, professeur (...)


PDF - 187.5 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des 17e Controverses européennes de Marciac
L’Europe et la PAC. « Des marges de manœuvre sont possibles » (publication originale)
Relecture des échanges par Lucien Bourgeois, économiste
L. Bourgeois. © P. Assalit L’économiste et membre du Conseil d’analyse stratégique et scientifique de la Mission Agrobiosciences Lucien Bourgeois était invité, le 4 août 2011, à faire la relecture de la première journée des 17e Controverses européennes de Marciac. Le thème de cette 17e édition ? "La future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde". Délaissant les approches sectorielles et techniques, ces Controverses se proposaient de dresser préalablement (...)


Vient de paraître dans le cadre des 17èmes Controverses européennes de Marciac
Géopolitique européenne : "Il nous manque un Lula !"
Un dialogue entre le géographe Michel Foucher et le journaliste Thomas Ferenczi. Septembre 2011.
"Dépassez les bornes", c’est l’invitation que les dernières Controverses européennes de Marciac ("La future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde" ont lancé aux intervenants de la première journée, dont Michel Foucher et Thomas Ferenczi. Conviés à dessiner la toile de fond géopolitique de l’Union européenne en éclairant les logiques de repli comme les dynamiques de cohésion, tous deux n’ont pas hésité à énoncer clairement leurs craintes, leurs (...)


PDF Géopolitique européenne : il nous manque un Lula ! - 163.4 ko
Une chronique de Jean-Claude Flamant
Etonnantes controverses : la future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde
1er septembre 2011
Comme en écho au fameux "Indignez-vous" de S.Hessel, Jean-Claude Flamant a préféré ici cette autre injonction : "Etonnez-vous !". Quoi, s’agirait-il de tomber en hébétude, frappé de stupéfaction ? Tout au contraire. Etre en capacité d’étonnement, c’est avant tout réinterroger les évidences, refuser les constats désabusés, écouter les dissonances. C’est privilégier l’interrogation plus que l’exclamation. Et c’est bien là tout l’esprit des (...)


PDF - 64 ko
Vient de paraître dans le cadre des 17èmes Controverses Européennes de Marciac. Août 2011.
Quand la crise économique et financière révèle les faiblesses de la construction européenne.
Un dialogue entre les économistes Jacques Le Cacheux et Michel Dévoluy, suivi de la réaction de Jean-Pierre Tillon.
"La future PAC à l’épreuve des grands bouleversements du Monde", tel était le sujet des 17èmes Controverses Européennes de Marciac, les 3 et 4 août derniers. Et question bouleversements, hélas, l’actualité boursière ne fait qu’ajouter chaque jour des secousses supplémentaires. Aussi, réfléchir à ce que pourrait être l’avenir de la Politique agricole commune sans appréhender d’abord ce qui l’environne et la contraint serait pur aveuglement. Dans une (...)


WORD Quand la crise économique et financière révèle les faiblesses de la construction européenne. - 156 ko
Dans le cadre des 17èmes Controverses européennes de Marciac
Quand les citoyens nourrissent le débat sur les devenirs agricoles, alimentaires et territoriaux européens.
Leurs contributions. juillet 2011
Dans le cadre de la réflexion menée par la Commission européenne sur la PAC à l’horizon 2020, la Mission Agrobiosciences a souhaité proposer à tout citoyen qui le souhaite, de participer directement au débat sur les devenirs agricoles, alimentaires et territoriaux de l’Europe communautaire. Aussi, à l’occasion des 17ème Controverses Européennes de Marciac ("La future PAC à l’épreuve des bouleversements du Monde", 3 et 4 août 2011), un appel à contribution a-t-il été (...)


PDF - 570.3 ko
Les Actes des 16e Controverses de Marciac. Mai 2011
Agriculture : nous devons changer de paradigme ! (publication originale)
L’intervention d’Arie Van den Brand, président du Groupe de Bruges.
A. Van Den Brand. © P. Assalit La Mission Agrobiosciences poursuit la publication des Actes des 16e Controverses de Marciac - "La Méditerranée au cœur de l’Europe : sonder les fractures, dévoiler les failles, révéler les accords", qu’elle a co-organisées en août 2010 avec la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Invité à intervenir le dimanche 1er août, le président du Groupe de Bruges, Arie Van den Brand livrait une réflexion sur les enjeux qui se posent (...)


Les Actes des 16e Controverses de Marciac.
La sécurité alimentaire, condition sine qua non au développement de toutes les nations (publication originale)
Thomas Lines, analyste économique, spécialiste des marchés agricoles
T. Lines. © P. Assalit pour la MAA Pour Thomas Lines, le constat est clair : nous sommes à un tournant historique. Celui qui marque, schématiquement, la fin de la domination économique et géopolitique de l’espace culture européen, et l’émergence de l’Asie. Invité par la Mission Agrobiosciences à réagir dans le cadre des 16e Controverses de Marciac (août 2010) aux propos l’analyste politique Sébastien Abis, cet économiste britannique rappelle combien il importe (...)


Les Actes des 16e Controverses de Marciac. Août 2010
Sécurité alimentaire du bassin méditerranéen : voici venu le temps de l’humilité et de l’urgence ! (publication originale)
L’intervention de Bertrand Hervieu, Inspecteur général de l’Agriculture
Bertrand Hervieu© Assalit pour la MAA Alors que la proximité entre l’Europe et le bassin méditerranéen pouvait laisser espérer un projet, une coopération, une politique ambitieuse pour la sécurité alimentaire des pays du Sud, force est de constater qu’il n’en est rien. Pire, dans 30 ans, la Méditerranée restera la région du monde la plus dépendante des marchés mondiaux pour son approvisionnement. Les raisons ? Elles sont multiples : cruelle fuite des cerveaux et (...)


Les Actes des 16e Controverses de Marciac. Août 2010.
La coopération euro-méditerranéenne. "Le projet politique concernant la Méditerranée manque d’ambition et de vision stratégique sur le long terme" (publication originale)
L’Intervention d’Albert Massot Marti, Études Parlementaires - Agriculture, Parlement européen.
A. Massot Marti.© Assalit pour la MAA A l’occasion des 16e Controverses de Marciac, organisées les 30, 31 juillet et 1er août 2010 par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, Albert Massot Marti opérait un focus sur les politiques de coopération euro-méditerranéennes. Non sans en soulever les limites actuelles. Parmi les écueils notamment pointés, le manque d’ambition de celles-ci et leur absence de vision stratégique sur le long (...)


Vient de paraître dans le cadre des 16èmes Controverses de Marciac (août 2010)
Entre ancrage et brassage, l’interculturalité méditerranéenne.
Par Patrick Denoux, professeur de psychologie interculturelle. Mars 2011
Après avoir entre autres abordé le bréviaire géographique de la Méditerranée avec Michel Foucher ou encore le pourtour des différents regards portés sur la rive sud avec cinq intervenants de nationalités différentes, et dans la foulée de l’analyse de Hervé Gaymard - "Nous nous débrouillons très mal avec l’écheveau de nos mémoires", il fallait bien tout l’apport de la psychologie interculturelle, par la voix de Patrick Denoux, pour analyser les relations entre Occident et (...)


PDF Denoux méditerranée - 90.2 ko
Vient de paraître dans le cadre des 16èmes Controverses de Marciac (août 2010)
Europe et Méditerranée. Hervé Gaymard : "Nous nous débrouillons très mal avec l’écheveau de nos mémoires" (publication originale)
Par Hervé Gaymard, ancien ministre, député, président du Conseil général de la Savoie.
En cette journée du 31 juillet 2010, à Marciac, s’ouvraient les 16èmes Controverses, organisées par La Mission Agrobiosciences et consacrées à "la Méditerranée au coeur de l’Europe - sonder les fractures, dévoiler les failles, révéler les accords. Au cours de la matinée, se sont succédés les interventions magistrales, les tables rondes et les débats en plénière. Il fut question d’histoire, de cultures, d’échanges économiques et de géopolitique... Et sans cesse, ce (...)


PDF - 105 ko
Dans le cadre des 16e Controverses de Marciac.
La coopération méditerranéenne : la Méditerranée a-t-elle besoin de l’Europe ? (publication originale)
Conférence de Sébastien Abis, analyste politique, Administrateur au Secrétariat général du CIHEAM (Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes)
S.Abis. Copyright P. Assalit pour la MAA "L’Europe : un devoir de Méditerranée ?". Tel était le fil rouge des interventions et échanges de la troisième et dernière journée des 16e Controverses de Marciac, organisées les 30 et 31 juillet et 1er août 2010, par la Mission Agrobiosciences. Parmi les personnalités conviées à instruire cette question, Sébastien Abis, administrateur au Secrétariat général du CIHEAM, avait la lourde tâche de replacer la question de la coopération (...)


Vient de paraître dans le cadre des 16ièmes controverses de Marciac (août 2010)
Sécurité alimentaire du bassin méditerranéen : un deal gagnant-gagnant est possible entre les pays du Sud et ceux du Nord (publication originale)
Par Slimane Bedrani, économiste algérien
Peut-on être optimiste pour la sécurité alimentaire du bassin méditerranéen ? Sur quelle base, quelle cohésion, quelles coopérations pourrait-elle s’opérer ? Partant du constat que les pays du Sud de la Méditerranée connaissent des déficits agricoles et alimentaires structurels, et que ceux du Nord restent largement excédentaires, l’économiste algérien Slimane Bedrani pense qu’il est possible de construire un deal gagnant-gagnant entre les deux rives de la Méditerranée. A (...)


Vient de paraître dans le cadre des 16ièmes controverses de Marciac (août 2010)
Union pour la Méditerranée : comment les inacceptables communs des opinions publiques sont aussi de puissants facteurs de cohésion
Par Emmanuel DUPUY, chercheur Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM), chargé de mission Secrétariat d’Etat à la défense et aux Anciens combattants.
Chercheur à l’Ecole militaire, Emmanuel Dupuy s’intéresse à l’Union pour la Méditerranée dans son acception la plus large, mais aussi dans son rapport au vecteur sécuritaire qu’elle véhicule. Car au-delà d’une simple logique de coopération Nord/Sud, il ne faut pas oublier de tenir compte des peuples de cet espace - qui, par le jeu des alliances, dépasse largement le bassin méditerranéen. Ces citoyens partagent un certain nombre de facteurs (...)


Vient de paraître dans le cadre des 16èmes Controverses de Marciac (août 2010)
Le pourtour des regards : de quelle Méditerranée se réclame-t-on ? (publication originale)
Une table ronde avec Selma Tozanli, Omar Bessaoud, Mohamed Elloumi et Jean-Sylvestre Mongrenier
De gauche à droite, Omar Bessaoud, Mohamed Elloumi et Slimane Bedrani En août 2010, à Marciac (Gers), quatre chercheurs d’horizons différents croisaient leurs regards sur la Méditerranée. Depuis l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Mer Noire, comment se dessinent les liens culturels et les solidarités, les échanges commerciaux et les flux humains ou encore les enjeux géopolitiques ? Un cabotage de rive en rive et du passé au présent, qui a pointé les processus (...)


PDF Le pourtour des regards : de quelle Méditerranée se réclame-t-on ? - 516.6 ko
Vient de paraître dans le cadre des 16èmes controverses de Marciac (août 2010)
Méditerranée : le pourtour des fractures
Par Barah Mikail, directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques.
L’unité méditerranéenne ? On le sait, l’image est trompeuse. Et c’est pour mieux nous en convaincre que Barah Mikail, directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et stratégiques égrène les lignes de failles qui traversent la région, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Depuis les écarts de niveau de vie jusqu’aux conflits les plus vifs en passant par les tentatives avortées pour cimenter cette région du Monde, c’est un (...)


PDF - 104.6 ko
Vient de paraître dans le cadre des 16èmes controverses de Marciac (août 2010)
Le rêve méditerranéen, une vision aveuglante ? (publication originale)
Une table ronde avec Henry Laurens, historien, et Salam Kawakibi, chercheur en sciences politiques.
Dans le cadre des 16èmes Controverses de Marciac (Gers), organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, qui se déroulaient les 30, 31 juillet et 1er août 2010, la première journée fut consacrée à faire la part du mythe méditerranéen et du réel des clivages. C’est pour nous aider à dépasser la vision aveuglante du rêve méditerranéen, que l’historien Henry Laurens et le chercheur en sciences politiques, Salam Kawakibi, (...)


PDF Une vision aveuglante - 271.2 ko
Dans le cadre des 16èmes Controverses de Marciac : "La Méditerranée au coeur de l’Europe : sonder les factures, dévoiler les failles, révéler les accords"
Visionner les interviews de Dominique Baudis, Edgard Pisani, Benjamin Stora et Hubert Védrine
Réalisées par la Cinémathèque du Ministère de l’Alimentation, de l’agriculture et de la pêche, et la Mission Agrobiosciences.
Le rêve méditerranéen est-il une vision aveuglante ? L’Union pour la Méditerranée, est-elle malgré toutes les critiques que l’on peut en faire, une avancée ? Certains émettent l’idée que nous ne sommes plus à l’heure de la co-construction mais de la survie. Agriculture, éducation, alimentation, écologie : quelle est l’urgence ? Voici quelques-unes des questions que la Mission Agrobiosciences a posé, en juillet 2010, à quatre personnalités qui ont pensé la (...)


Vient de paraître dans le cadre des Controverses de Marciac. Septembre 2010
Le bréviaire géographique de la Méditerranée (publication originale)
Par Michel Foucher, Professeur à l’école normale supérieure de Paris
M. Foucher. Copyright. P. Assalit pour la MAA En introduction des 16e Controverses de Marciac "La Méditerranée au coeur de l’Europe : sonder les fractures, dévoiler les failles, révéler les accords", Michel Foucher rappelait ceci : le terme "Méditerranée", souvent employé de manière générique, recouvre pourtant des réalités bien différentes, qu’elles soient de nature historique, géographique, démographique, agricole, écologique, etc. Pour en saisir toute la diversité, ce (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des 16èmes Controverses de Marciac. Août 2010.
La Méditerranée en relief (publication originale)
Par Jean-Claude Flamant, Président de la Mission Agrobiosciences
JC Flamant. Copyright P. Assalit pour la MAA. Les 30, 31 juillet et 1er août 2010, la Mission Agrobiosciences plaçait la Méditerranée au coeur des échanges des 16èmes Controverses de Marciac. Avec cette sigularité : ne pas refaire un de ces nombreux colloques qui magnifient les atouts de cette région du monde sur fond de "rêve d’unité" mais, au contraire, d’aborder pleinement les fractures béantes qui traversent cette région du monde. Sans attendre la publication des Actes (...)


PDF "La Méditerranée en relief". Août 2010 - 214.4 ko
Vient de paraître dans le cadre des 16èmes controverses de Marciac (août 2010)
L’Union pour la Méditerranée et ses impasses : une approche géopolitique.(publication originale)
Par Jean-Sylvestre Mongrenier, chercheur associé à l’Institut Thomas More, chercheur à l’Institut Français de géopolitique (Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis)
Dans le cadre des 16èmes Controverses organisées par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, "La Méditerranée au coeur de l’Europe : dévoiler les failles, révéler les accords" qui se sont déroulées à Marciac (Gers, France) du 30 juillet au 1er août 2010, il s’est agi en premier lieu de ne pas se laisser prendre par l’aveuglant mirage d’une unité rêvée autour d’une soi-disante mare nostrum, afin de pouvoir poser un (...)


Les Controverses de Marciac. Les vendredi 30 et samedi 31 juillet, dimanche 1er août 2010. A Marciac (Gers)
D’Ulysse à l’Union pour la Méditerranée. Une ouverture des 16è Controverses de Marciac.
Par Jean-Claude Flamant, Mission d’Animation des Agrobiosciences. Marciac, 30 juillet 2010.
Les 16èmes Controverses de Marciac… Cette année, il s’agit d’une invitation à une plongée dans l’univers méditerranéen… Un univers avec lequel j’entretiens des intimités depuis 40 ans, par mes activités de chercheur consacrées à l’élevage des brebis, à leurs éleveurs et bergers, à leurs pâturages et à leurs produits. D’où mon rapport affectif au sujet de ces trois journées. Je pourrais par exemple vous commenter par le détail que le récit que (...)


Vient de paraître. Dans le cadre des Controverses de Marciac. Février 2010
Crise économique et sécurité alimentaire : les politiques agricoles ont-elles encore un avenir ? (publication originale)
Par Lucien Bourgeois, économiste, membre de l’Académie d’Agriculture
Les politiques agricoles ont-elles encore un avenir ? Telle était la question posée à Lucien Bourgeois lors des Controverses de Marciac (15ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale), « L’Europe et le Monde, de crises en déprises... L’alimentation à couteaux tirés », organisées en août 2009 par la Mission Agrobiosciences. Pour cet économiste de renom, nul doute possible : la crise alimentaire de 2006-2008 a montré les limites du système économique actuel et (...)


PDF Crise économique et sécurité alimentaire : les politiques agricoles ont-elles encore un avenir ? Par Lucien Bourgeois - 917.2 ko
Vient de paraître. Dans le cadre des Controverses de Marciac. Février 2010
A-t-on vraiment besoin des OGM pour nourrir le Monde ? (publication originale)
Par Marion Desquilbet, économiste, Chercheur à l’école d’économie de Toulouse et au Gremaq
M. Desquilbet. Copyright P. Assalit pour la MAA Il s’agit là de l’un des arguments avancés pour justifer le développement des biotechnologies agricoles : grâce aux OGM, qu’ils aient pour particularité d’être résistants aux nuisibles ou enrichis en substances nutritives, nous pourrons nourrir le Monde. Face à cette posture, certains dénoncent de la mainmise de la recherche privée dans ce domaine, tandis que d’autres pointent, par exemple, leur intérêt pour (...)


Agriculture et société. Les actes des Controverses de Marciac. Novembre 2009
Quel futur alimentaire pour l’humanité au-delà du modèle agro-industriel contemporain ? Un essai de prospective à l’horizon 2050 (publication originale)
L’intervention enrichie et complétée de Jean-Louis Rastoin, ingénieur agronome et économiste, dans le cadre des Controverses de Marciac
Télécharger l’intervention de Jean-Louis Rastoin, Quel futur alimentaire pour l’humanité au-delà du modèle agro-industriel contemporain ? Un essai de prospective à l’horizon 2050 Invité en août 2009 par la Mission Agrobiosciences aux Controverses de Marciac (15ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale), « L’Europe et le Monde, de crises en déprises... L’alimentation à couteaux tirés », l’économiste Jean-Louis Rastoin venait clôturer les (...)


PDF Quel futur alimentaire pour l’humanité au-delà du modèle agro-industriel contemporain ? Un essai de prospective à l’horizon 2050. Par Jean-Louis Rastoin - 670.1 ko
Dans le cadre des Controverses de Marciac "L’Europe et le Monde, de crises en déprises.... L’alimentation à couteaux tirés"
La politique agricole commune à l’horizon 2012 : huit pistes de réflexion pour faire face aux nouveaux enjeux (publication originale)
Par Tomas Garcia Azcarate, chef d’unité à la Direction générale « Agriculture et développement rural » de la Commission européenne
Copyright P. Assalit pour la MAA La Politique agricole commune se situe à un tournant de son histoire. Aux enjeux du passé succèdent, à l’horizon 2012, de nouveaux défis, de la gestion des crises telles que la crise économique mondiale aux déséquilibres de pouvoir entre les différents acteurs de la filière agroalimentaire dont on a pu mesuré récemment, lors de la grève du lait, les effets délétères. Face à ces nouveaux défis, sur quelles bases penser la politique agricole à (...)


Dans le cadre des Controverses de Marciac "L’Europe et le Monde, de crises en déprises.... L’alimentation à couteaux tirés"
Malnutrition dans le monde : un mal aux multiples facettes (publication originale)
Par Yves Martin-Prével, épidémiologiste et nutritionniste, Institut de recherche pour le développement (IRD)
Coyright P. Assalit pour la MAA Invité en août 2009 par la Mission Agrobiosciences aux Controverses de Marciac (15ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale), « L’Europe et le Monde, de crises en déprises... L’alimentation à couteaux tirés », le nutritionniste et épidémiologiste Yves Martin-Prével avait la délicate tâche de faire la relecture des échanges de la première matinée, qui explorait les tensions « entre pénuries et abondances », et, ce, sous (...)


PDF "Malnutrition dans le monde : un mal aux multiples facettes", l’intervention d’Yves Martin-Prével - 707.3 ko
Vient de paraître. Dans le cadre de la 14ème Université d’Eté de l’Innovation rurale (6, 7 et 8 août 2008)
Agriculture, territoires ruraux et société. "La vérité est-elle dans le pot de confiture ?" par Olivier Lazzarotti, géographe
Professeur à l’Université de Picardie Jules-Verne où il dirige l’équipe d’accueil "Habiter : processus identitaires, processus sociaux". Auteur de "Habiter, la condition géographique" (Belin, 2006) et co-auteur de l’ouvrage collectif "Les mondes urbains du tourisme" (Belin, 2007).
O. Lazzarotti. Copyright Philipe Assalit C’est par où, le rural ?, s’interrogeait cette année l’Université d’Eté de l’Innovation Rurale, organisée par la Mission agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers. Dès le premier jour, quatre exposés introductifs, regroupés sous l’intitulé générique "Main basse sur le rural", ont éclairé chacun à leur manière la question de l’appropriation des campagnes par les citadins. Le (...)


Vient de paraître. Dans le cadre de la 14ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale. 6, 7 et 8 août 2008, Marciac.
La commune rurale ne grandit pas. Elle se remplit. Elle devient obèse.
Un exposé de Gérard Tiné, plasticien, enseignant-chercheur honoraire au laboratoire Li2a Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse.
Copyright www.toulouse.archi.fr C’est par où, le rural ?, s’interrogeait cette année l’Université d’Eté de l’Innovation Rurale, organisée par la Mission agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, les 6, 7 et 8 août dernier. Dès le premier jour, quatre exposés introductifs, regroupés sous l’intitulé générique "Main basse sur le rural", ont éclairé chacun à leur manière la question de l’appropriation des campagnes par (...)


Vient de paraître. Dans le cadre de la 14ème Université de l’Innovation Rurale. Marciac, le 6 août 2008.
Le rural, objet indéfini ? (article original)
Un entretien avec Jean-Charles Lollier, chargé de mission aux affaires européennes pour le Cnasea.
J.C Lollier. Copyright P. Assalit C’est par où, le rural ?, s’interrogeait cette année l’Université d’Eté de l’Innovation Rurale, organisée par la Mission agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, les 6, 7 et 8 août dernier. Mais avant même d’explorer l’Europe pour repérer ce que sont devenues les campagnes, il nous fallait commencer par définir l’objet même de cette quête. Professeur associé à (...)


Morceaux choisis de la 13ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac (2007)
Regards européens : la PAC vue depuis la Hongrie et les Pays-Bas (article original)
Table ronde animée par Valérie Péan, Mission Agrobiosciences, avec Jan Mulder, Néerlandais, député européen, Vice-Président de la Commission des budgets ; et Csaba Sandor Tabajdi, hongrois, député européen, membre de la Commission de l’agriculture et du développement rural
Copyright P. Assalit Jan Mulder et Csaba Sandor Tabajdi, tous deux députés européens, étaient invités, dans le cadre de la 13è Université d’Eté de l’Innovation Rurale, "Agriculture et territoires ruraux : quelle politique agricole européenne voulons-nous ?", organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers, en août 2007, à livrer leur regard sur la Politique agricole et européenne (PAC). Une vision à la fois européenne et propre (...)


Vient de paraître. Les Actes de la 13ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale. Marciac (Gers)
Agriculture et territoires ruraux : quelle politique agricole européenne voulons-nous ? (publication originale)
L’Université d’Eté de l’Innovation Rurale est organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Les Actes sont édités avec le soutien financier du Conseil Général du Gers
Copyright P. Assalit La PAC. Tel était le thème de cette 13è Université d’Eté de l’Innovation Rurale dont la Mission Agrobiosciences publie aujourd’hui les Actes. Cinquante ans après la création de la Politique Agricole Commune et à la veille de "son bilan de santé", il s’agissait clairement de mettre les pieds dans le plat : ne pourrait-on pas parler de la "fin de la PAC" ? En d’autres termes, imaginons non seulement sa disqualification mais bel et bien (...)


PDF Les Actes de la 13è Université d’Eté de l’Innovation Rurale, "Agriculture et territoires ruraux : quelle politique agricole européenne voulons-nous ?" - 1 Mo
Morceaux choisis des actes de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
« Au XXIe siècle, l’agriculture réapparaît comme la clé des équilibres du monde »
Par Marcel Mazoyer, économiste, professeur titulaire de la chaire d’agriculture comparée et développement agricole de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon.
M. Mazoyer. copyright P. Assalit Dans le cadre de la 10ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac intitulée « Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? », co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers,la conférence de Marcel Mazoyer, économiste, ingénieur agronome et des Eaux et Forêts, professeur titulaire de la chaire d’agriculture comparée et développement (...)


10 ème Université d’été de Marciac. 5 août 2004
"Le point commun des agricultures du monde : l’existence d’un secteur de pauvreté" (Intégral de la conférence)
Conférence de Michel Griffon, conseiller pour le développement durable au CIRAD.
Michel Griffon en compagnie d’Hervé Ossard (à gauche), Président du centre Inra de Toulouse, lors de la X ème Université d’été de Marciac. « Je vais prendre une posture particulière qui est celle de parler non pas du destin qui est notre thème commun de réflexion, mais de l’avenir ». En prononçant ces mots, Michel Griffon aurait tort de paraître s’en excuser. Après tout, difficile de se donner un destin sans se projeter dans l’avenir... Reste que (...)


Morceaux choisis des actes de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
Les appellations d’origine sont-elles prémunies contre la standardisation mondiale ?
Table ronde animée par Bertil Sylvander, directeur de recherches Inra, avec Léo Bertozzi, directeur général du consortium Parmegiano-Reggiano, et Arño Cachenaut, producteur fermier, co-fondateur de l’AOC Ossau-Iraty.
Copyright. P. Assalit Longtemps, l’appellation d’origine est apparue comme une consécration permettant de défendre un territoire et un savoir-faire. Tout du moins en France, voire en Europe. Car sortie du territoire communautaire, l’appellation est nue... Détournés, usurpés, imités, les noms des produits d’origine figurent sur l’emballage de copies en tous genres. Une mise en péril à terme, non seulement de l’image de qualité des appellations et de (...)


Morceaux choisis des actes de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
« L’agriculture française, vue depuis les Pays de l’Est ! »
Une table ronde sur les agricultures des pays d’Europe centrale et orientale, dont bon nombre sont devenus membres de l’Union Européenne. Avec Piotr Dabrowski ingénieur agronome, ancien porte parole de Solidarnosc des agriculteurs et ancien Secrétaire d’État à l’agriculture de Lech Walesa et Alain Pouliquen, agronome et économiste, directeur de recherche à l’Inra, l’un des meilleurs spécialistes français de l’agriculture de ces pays dits de l’Est.
JC Flamant et P. Dabrowski. Copyright P.Assalit Dans le cadre de la 10ème Université d’été de l’innovation rurale de Marciac intitulée « Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? », co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers, deux points de vue depuis l’Est où s’expriment. Celui de Piotr Dabrowski qui rappelle que, depuis la Pologne, la France était une (...)


Morceaux choisis des actes de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
« L’agriculture française, vue depuis les Pays du Sud ! »
Table ronde animée par Gilles de Mirbeck, sociologue, chercheur associé à l’UMR Dynamiques rurales, Toulouse Le Mirail. Avec Omar Bessaoud, enseignant-chercheur à l’institut agronomique méditerranéen de Montpellier dans le domaine des sociétés rurales et de l’ingénierie du développement. Né en Algérie, il y a vécu et travaillé. Et avec Alexis Krycève, directeur marketing d’Alter Eco, société d’importation et de distribution de produits issus du commerce équitable.
A. Krycève. Copyright P. Assalit Dans le cadre de la 10ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac intitulée « Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? », co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers, deux points de vue depuis le Maghreb et l’Afrique où s’expriment, à propos du Maghreb, un regard porté sur l’agriculture française mêlé (...)


Morceaux choisis des Actes de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
« L’agriculture française, vue depuis les Etats-Unis ! »
Une Table ronde animée par Philippe Baralon, directeur du cabinet conseil Phylum (Labège). Avec Jean-Christophe Debar, directeur et rédacteur en chef de la lettre Agri-USAnalyses ; Alex Miles, professeur à l’ESC Dijon « commerce, gastronomie, cultures » ; et Georges Cassagne, agriculteur au Texas.
Copyright www.cuma.fr Dans le cadre de la 10ème Université d’été de l’innovation rurale de Marciac intitulée « Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? », co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers, trois points de vue où se déroulent le faible intérêt des Américains pour le développement européen, leur incompréhension face à nos débats sur les hormones ou les OGM, le terme (...)


Morceaux choisis de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
"Agriculture du monde : les raisons d’un pessimisme ambiant !"
Par Dominique Desjeux : Professeur d’anthropologie sociale et culturelle à la Sorbonne, consultant international et auteur, notamment, du « Que Sais-Je ? » sur les Sciences Sociales
Copyright www.agriplanete.com Pour réagir aux échanges de la 10ème Université d’été de l’innovation rurale de Marciac intitulée « Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? », co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers, le point de vue de Dominique Desjeux où l’art de (re) questionner ce qui irait de soi. Le découplage entre l’unité paysanne et le désir de la (...)


Morceaux choisis de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac. 4 et 5 août 2004
« Agriculture d’ici ou d’ailleurs : il est logique que s’exprime un mal-être »
Par Emmanuelle Auriol, professeur agrégée d’économie à l’Université Toulouse 1.(IDEI)
Copyright Ph. Assalit pour la Mission Agrobiosciences Pour réagir aux échanges de la 10ème Université d’été de l’innovation rurale de Marciac intitulée « Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? », co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers, le point de vue de Emmanuelle Auriol ou l’art de nous (ré)intéresser aux chiffres, aux dynamiques économiques pour mieux (...)


Les actes de la 9ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2003
Imaginaire et agriculture : « La réalité de l’arbre à frites » Par Rémi Mer. Dans le cadre du débat « Images et imaginaires au cœur des échanges entre agriculture et société » de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Marciac 2003
Imaginaire et agriculture : « La réalité de l’arbre à frites » Par Rémi Mer. Dans le cadre du débat « Images et imaginaires au cœur des échanges entre agriculture et société » de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Marciac 2003
Rémi Mer est consultant, de formation ingénieur agronome. Il s’est spécialisé dans le traitement des différentes crises par les médias comme celles de la vache folle. Pour lui, l’agriculture est un terreau de paradoxes, de symboles et de mythes. Une fertilité d’autant plus difficile à gérer pour l’agriculteur que certaines de ces représentations sont totalement déracinées par rapport à la réalité de son activité, tel cet arbre à frites que cherche un jeune (...)


Les actes de la 12ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2006
« Débat OGM : De la difficulté à élaborer le compromis ». Dans le cadre du débat « Comment débattre des sujets qui fâchent ? » de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Marciac 2006.
Organisé à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Avec le soutien financier du Conseil Régional Midi-Pyrénées et le Conseil Général du Gers
L’un est faucheur volontaire, l’autre est un ancien de chez Monsanto, un troisième se présente comme simple profane, d’autres encore sont chercheurs ou producteurs de maïs. Il y avait certes souvent de la véhémence dans les propos, mais nulle prise à partie ou autre dérapage verbal. Où, au delà de la diversité des points de vue et des expériences, y compris entre agriculteurs, se décèle parfois l’amorce d’un socle possible pour le compromis. Ce débat faisait (...)


Les actes de la 12ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
Controverse. « OGM : ces débatsqu’on malmène » Dans le cadre du débat « Comment débattre des sujets qui fâchent ? » de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Marciac 2006.
Organisé à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Avec le soutien financier du Conseil Régional Midi-Pyrénées et le Conseil Général du Gers.
En novembre 1996, le journal Libération titrait : « Alerte au soja fou ». Née dans l’émotion de la « vache folle », aggravée par le désaccord entre experts scientifiques et l’imminence de la commercialisation d’un maïs et d’un soja transgéniques, la contestation des Ogm par différents acteurs de la société ne pouvait que s’aviver. Dix ans ont passé, ponctués d’une valse d’autorisations et d’interdictions, d’actions militantes, de recours (...)


Les actes de la 12ème Université d’Eté de l’Innovation rurale. Marciac 2006
Communication et Agriculture : « Il manque un espace de médiation entre la sécheresse du réel et le lieu des affects » Par Eric Bardon. Ministère de l’Agriculture et de la Pêche.
Eric Bardon est Délégué à l’information et à la communication du ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Intervention dans le cadre du débat « Comment débattre des sujets qui fâchent ? ». Marciac 2006. Organisé à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Avec le soutien financier du Conseil Régional Midi-Pyrénées et le Conseil Général du Gers
En tant que praticien de la communication publique et après ces deux interventions, je souhaiterais témoigner de l’expérience vécue et donner mon sentiment sur ce qu’appelle cette nouvelle donne. Depuis une dizaine d’années, en effet, dans le domaine de l’agriculture, les sujets qui fâchent se succèdent : l’ESB, les OGM, les pesticides, les ressources en eau, les nitrates, la grippe aviaire... Autant de crises, d’alertes voire d’états (...)


Les actes de la 12ème Université d’Eté de l’Innovation rurale. Marciac 2006. Organisé à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Avec le soutien financier du Conseil Régional Midi-Pyrénées et le Conseil Général du Gers
« L’agriculture se voit assigner une fonction symbolique disproportionnée ». Par Jean-Luc Mayaud. Historien. Dans le cadre du débat « Comment débattre des sujets qui fâchent ? ». Marciac 2006.
Jean-Luc Mayaud est Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lyon 2, spécialiste du monde rural, directeur du Laboratoire d’études rurales, unité de recherche consacrée aux sociétés rurales européennes contemporaine, rédacteur en chef de la revue Ruralia et auteur de plusieurs ouvrages, dont La petite exploitation rurale triomphante, en 1999, L’histoire de l’Europe rurale et contemporaine, du village à l’Etat, en 2006 ou encore Gens de l’agriculture de 1940 à nos jours.
Copyright Ph. Assalit pour la Mission Agrobiosciences En tant qu’historien du monde rural- et citoyen, l’évocation des « sujets qui fâchent » me fait d’abord penser au célèbre dessin de Caran d’Ache stigmatisant cette France divisée en deux camps, déchirée par l’Affaire Dreyfus : parues dans Le Figaro sous le titre « Un repas de famille », une première vignette montre une paisible tablée de convives, avec pour légende : Surtout, ne parlons pas de (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« 9 Paroles d’agriculteurs sur le thème : Agriculture entre contrats et contrôles ». Dans le cadre de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Marciac 2002.
Par Patrick Kirchner, Henri Frémont , Christophe Capdecomme, Mattieu Calame, Marie-Lise Broueilh, Arnaud Abord de Chatillon, Philippe Roucan, Bernard Bonnet et un Groupe de Réflexion d’agriculteurs du Gers...
Copyright infoshare1.princeton.edu 1. Quelle place pour le citoyen dans le débat agricole ? Par Patrick Kirchner, ancien président de l’association « Solidarité Paysans ». Elle réunit les associations locales de défense des agriculteurs en difficulté en France. Solidarité Paysans est une association nationale de défense d’agriculteurs en difficulté, relayée dans certains départements et quelques régions. Son but : faire accéder les agriculteurs en difficulté à tout ce qui est (...)


Les Actes de la 13ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale
Michel Griffon : Agriculteurs, saisissez-vous des questions environnementales !
Par Michel Griffon, conseiller pour le développement durable au Cirad, président du Conseil scientifique du fonds français pour l’environnement mondial et de l’Institut d’études du développement économique, responsable du département Ecosystèmes et développement durable à l’Agence nationale de la recherche.
M. Griffon. Copyright P. Assalit En ouverture de cette Université d’Eté de l’Innovation Rurale*, Michel Griffon, fin connaisseur des politiques agricoles dans le monde, et auteur du livre "Nourrir la planète" (2006), nous proposait, le 2 août 2007, de revisiter nos modèles agricoles pour appréhender pleinement une agriculture à haute qualité environnementale. * Organisée à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, avec (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« Agriculture entre contrats et contrôles : A la recherche de nouvelles références » Lecture des débats par Philippe Lacombe. Directeur scientifique à l’Inra. Dans le cadre de l’Université d’été de l’Innovation Rurale. Marciac 2002.
Philippe Lacombe est Directeur scientifique SED (Société, Economie et Décision) à l’Inra. Sa mission : analyser les relations politiques, sociales et économiques attachées aux activités agricoles et agroalimentaires, dans une perspective d’aide à la décision et de participation au débat de société. Egalement animateur du groupe de prospective de la Datar "Agriculture et territoires en 2015", il est au cœur de la réflexion sur les futurs possibles de l’agriculture . Enfin, il préside l’instance nationale d’évaluation des CTE , chargée d’examiner la mise en place de la procédure et d’en évaluer les impacts.
Copyright www.agrobiosciences.org Philippe Lacombe nous propose ici une lecture des propos échangés, en août 2002, au cours des deux journées de débats à Marciac sur le thème "Agriculture entre contrats et contrôles. Mieux, dans cet exercice mené avec talent, il met en lumière le cheminement né de cette intelligence collective des femmes et des hommes rassemblés à Marciac Ce forum a été l’occasion de formuler un certain nombre de questions qui reviennent très fréquemment dans les (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« Du contrat individuel au contrat collectif : la stratégie de l’Etat et des territoires ». Par François Projetti. Ministère de l’alimentation, l’agriculture, la pêche et les affaires rurales Dans le cadre du débat l’Agriculture entre contrats et contrôles. Marciac 2002.
François Projetti est Directeur départemental de l’agriculture et de la forêt (DDAF) du Gers.
Copyright www.gers.pref.gouv.fr Tout d’abord, je crois qu’il est extrêmement difficile de parler de contrat de la société avec l’agriculture. Le contour est très imprécis. On demande aux agriculteurs et à leurs organisations de jouer la performance sur tous les fronts, ce qui est quand même un peu ambitieux. Je crois que l’agriculture a montré qu’elle était capable d’assurer la sécurité alimentaire et bien au-delà, malgré que le niveau de production (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« Le Contrat territorial d’Exploitation : impasse ou laboratoire ? ». Par François Léger. Inra. Dans le cadre du débat l’Agriculture entre contrats et contrôles. Marciac 2002.
François Léger est ingénieur de recherche à l’Institut national agronomique Paris-Grignon, dans l’unité mixte de recherche « Systèmes agraires et développement : acteurs, produits, territoires ». Rapporteur de l’évaluation des Contrats territoriaux d’exploitation (CTE), il explique comment en tant qu’innovation radicale, le CTE ne peut pas fonctionner de façon pleinement satisfaisante, mais qu’il faut le garder, parce qu’il remet un monde en marche.
Copyright marcominiou.free.fr Le Contrat territorial d’exploitation (CTE) constitue l’innovation récente la plus remarquable en matière de politique agricole. L’ambition du législateur était d’en faire à la fois l’instrument d’un développement durable des territoires ruraux. Ceci devait passer par une double action : promouvoir le caractère multifonctionnel de l’agriculture, y compris dans ses dimensions non marchandes ou non réductibles aux (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« La confiance est ce qui reste quand on a tout oublié de la construction juridique qu’est le contrat » Par Christian-Albert Garbar. Juriste. Dans le cadre du débat l’Agriculture entre contrats et contrôles. Marciac 2002.
Christian-Albert Garbar est professeur de droit public à l’Université François Rabelais de Tours. Il n’avait pas pu se rendre à Marciac où il devait intervenir sur le thème « La confiance suffit-elle à faire des contrats ? ». Nous l"avons interrogé quelques temps après cette Université d"été de l"innovation rurale
Copyright www.inra.fr Mission Agrobiosciences : Vous notez que la contractualisation se déploie dans des domaines de plus en plus nombreux du secteur public. Quelles sont les raisons principales de cette évolution et quelles en sont les conséquences ? Christian-Albert Garbar : La contractualisation est le produit de ce que l’on peut appeler l’idéologie contractualiste ou le "contractualisme". Cela étant, le contractualisme possède différentes sources assez éloignées les unes (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« Echanges et certifications : les arguments de la confiance ». Par Emmanuelle Auriol. Economiste. Dans le cadre du débat l’Agriculture entre contrats et contrôles. Marciac 2002.
Emmanuelle Auriol, économiste, est professeur en économie à l’Université de Toulouse I et Directrice de l’Institut Universitaire Professionnalisé (IUP) d’Ingénierie Economique de cette même Université. Elle a par ailleurs été professeur associée à l’Ecole Polytechnique en 2000 et 2001 et se rend régulièrement dans les Universités américaines de Californie à Berkeley et du Massachusetts Institue of Technology (MIT). Elle travaille sur la régulation des monopoles et duopoles naturels, l’économie industrielle (problème de standardisation et de certification), ainsi que sur l’organisation interne des entreprises et les problèmes afférent de gestion des ressources humaines.
Copyright Philippe Assalit pour la Mission Agrobiosciences Je voudrais commencer par une anecdote qui m’est arrivée alors que j’enseignais en Afrique. Le chauffeur, qui me conduisait, avait été chargé de me remettre une enveloppe contenant l’argent pour payer mes frais de séjour. Pour ne pas vexer cet homme, et parce que nous étions pressés, j’empoche l’enveloppe. L’homme me demande : « Vous ne vérifiez pas ? » Ce à quoi, je lui répondis : « Non, je (...)


Les actes de la 8ème Université d’été de l’Innovation rurale. Marciac 2002
« La contractualisation, inévitable et imparfaite » par Patrice Duran. Sociologue. Dans le cadre du débat l’Agriculture entre contrats et contrôles.
Patrice Duran est professeur de sociologie, professeur des Universités, Directeur du Département des sciences sociales de l’Ecole Nationale Supérieure de Cachan et Directeur du groupe d’Analyse des Politiques Publiques Cnrs-Upr 268. Cet expert reconnu au plan européen est également conseiller scientifique du Commissariat général du Plan et membre du comité de rédaction de différentes revues, notamment Pouvoirs Locaux qui analyse les grands sujets de la décentralisation. A Marciac, il est intervenu sur la contractualisation, inévitable et imparfaite, et de l’embarras des juristes devant l’ampleur du phénomène.
Copyright Philippe Assalit pour la Mission Agrobiosciences La contractualisation est un mode institutionnel et gestionnaire largement répandu en matière d’aménagement du territoire, de politique d’environnement, mais aussi dans la politique de la Ville, l’action sociale ou la culture, sans parler du développement économique ou de la construction d’infrastructures de communication, et bien sûr de manière générale dans la structuration des échanges entre (...)


Les Actes de la 13è Université d’Eté de l’Innovation Rurale
Quand l’Europe se fait remettre à sa place
Par Jacques Le Cacheux, professeur aux Universités de Pau et des Pays de l’Adour, chercheur à l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE - Sciences Po)
J. Le Cacheux. copyright P. Assalit Le 1er août 2007, en ouverture à cette 13è Université d’Eté de l’Innovation Rurale*, Jacques Le Cacheux était invité, aux côtés de Guy Paillotin, à exprimer ce que lui inspirait une éventuelle disparition de la PAC. Posément et chiffres à l’appui, c’est à un exercice de lucidité qu’il nous a convié, où la France et l’Europe doivent radicalement reconsidérer le Monde dans lequel elles évoluent. En écho aux propos de (...)


Les Actes de la 13ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale
Politiquement, la PAC est déjà morte
Par Guy Paillotin, ancien Président de l’Inra, puis du Conseil National de l’Alimentation et de l’AFSSET, actuellement secrétaire perpétuel de l’Académie de l’Agriculture.
G. Paillotin. copyright P. Assalit En ouverture de cette Université d’Eté de l’Innovation Rurale*, Guy Paillotin, grand observateur du monde agricole et agronomique, nous proposait, le 1er août 2007, un état des lieux sans concession ni préjugés de notre politique agricole et rurale commune. * Organisée à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, avec le soutien financier du Conseil Régional Midi-Pyrénées et du Conseil (...)


Les Actes de la 13ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale
Une Pac, oui, mais pour une Politique ALIMENTAIRE Commune
Par Lucien Bourgeois, conseiller du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture et directeur des études économiques et de la prospective.
L. Bourgeois. copyright P. Assalit Les 1er, 2 et 3 août derniers, à Marciac ( Gers), à l’occasion de la 13ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale*, 180 participants venus de toute la France, voire d’autres pays européens, ont planché sur la politique agricole et rurale européenne telle qu’elle est et telle que nous la rêvons. Après une première journée consacrée à supposer la fin de la Pac, la deuxième journée portait sur "la faim d’agriculture" (...)


12ème Université d’Eté de l’Innovation rurale. 9, 10 et 11 Août 2006
Les actes de la 12ème Université d’Eté de Marciac : "Territoires ruraux, comment débattre des sujets qui fâchent ?"
copyright. P. Assalit Copyright Conseil Général du Gers C’est sous le signe du coq que se plaçait cette 12ème Université d’Eté de Marciac, organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Commune Bastides et Vallons du Gers les 9, 10 et 11 Août 2006. Le coq. Un animal totémique qui pouvait augurer de vives polémiques tous ergots dressés. Ogm, mondialisation, pesticides, ours... Pouvait-on traiter les sujets qui fâchent sans transformer l’enceinte de (...)


PDF Actes de la 12ème Université d’Eté de Marciac : "Territoires ruraux : comment débattre des sujets qui fâchent ?" - 1 Mo
12ème Université d’Ete de Marciac - août 2006
Le pouvoir n’est pas aussi loin qu’on le croit !
Une table ronde cherchant à instruire la question "Le local est-il soluble dans le global ?", animée par Philippe Lacombe (Inra), avec Jacques Delpla (BNP-Paribas), François de Ravignan (économiste et agronome, Inra) et Jean-Pierre Tillon (In Vivo)
Copyright Conseil Général du Gers Les décisions relèvent-elles désormais de l’unique ressort de l’économie mondiale ? Ou bien reste-t-il un espace pour l’initiative locale ? Et comment s’articulent le local et le global ? Voici quelques unes des questions auxquelles ont répondu les intervenants de la table ronde organisée en août dernier sur le thème "Le local est-il soluble dans le global ?", lors de l’Université d’Eté de l’Innovation Rurale (1). (...)


PDF Le pouvoir n’est pas aussi loin qu’on le croit ! - 83 ko
12ème Université d’Eté de Marciac - Août 2006
Quels débats pour quelle démocratie ?
Par Catherine et Raphaël Larrère
Copyright Conseil Général du Gers Respectivement professeur de philosophie morale et politique à l’Université Paris 1 et directeur de recherches Inra, Catherine et Raphaël Larrère étaient les grands témoins de la 12ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale, qui se déroulait en août dernier, à Marciac. Autour du sujet qui portait cet été là sur "Comment débattre des sujets qui fâchent ?", tous deux ont analysé les échanges exprimés lors de ces deux journées de (...)


12ème Université d’Ete de Marciac - août 2006
Entre tensions, malaises et avancées, une décision publique qui s’est construite autour des controverses
Une intervention de Philippe Mauguin, ancien Conseiller pour l’Agriculture et l’Alimentation auprès du Premier Ministre
Copyright Conseil Général du Gers Au coeur de l’Université d’Eté de l’Innovation Rurale (1), organisée en août dernier à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, le témoignage de Philippe Mauguin est venu nourrir le thème exploré cet été là : "Comment débattre des sujets qui fâchent ?". Un retour d’expérience essentiel sur la manière dont s’est construite la décision publique en matière (...)


Actes de l’Université d’été de Marciac - août 2006
Le débat, un objet interculturel entre polémique et polysémique (Publication originale).
Par Patrick Denoux, Maître de conférence en psychologie interculturelle à l’Université Toulouse Le-Mirail
Copyright www.agrobiosciences.org Copyright Conseil Général du Gers Du 9 au 11 août 2006, la 12ème Université de l’innovation rurale de Marciac, organisée par la Mission d’Animation des Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, cherchait à répondre à la question : "Comment peut-on débattre des sujets qui fâchent ? " Dans un exposé introductif autour de la lecture des conflits qui traversent nos sociétés, Patrick Denoux, Maître de conférence (...)


PDF La conférence de Patrick Denoux : Le débat, un objet interculturel entre polémique et polysémique. - 120.5 ko
Actes de l’Université d’été de Marciac - août 2006
Pour des questions culturales ou culturelles, le maïs a toujours suscité des controverses
Contribution de Maryse Carrareto, anthropologue, membre associé au Centre d’anthropologie de Toulouse
Copyright Conseil Général du Gers Du 9 au 11 août 2006, la 12ème Université de l’innovation rurale de Marciac, organisée par la Mission d’Animation des Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers, cherchait à répondre à la question : "Comment peut-on débattre des sujets qui fâchent ? " Au programme, une table ronde sur les Ogm, sujet éminemment conflictuel, suivie d’une intervention de l’anthropologue Maryse Carrareto, Membre associé au (...)


Vient de paraître. Les actes de la 11ème Université d’été de l’innovation rurale 2005
Les actes de la 11ème Université d’été de Marciac "Les agriculteurs dans la société. Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ? "
Marciac (Gers). 3, 4 et 5 août 2005.
"Les agriculteurs dans la société. Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ?" : tel était le sujet proposé à la réflexion collective par la 11ème édition de l’Université d’Eté de Marciac les 3, 4 et 5 Août 2005 (Marciac. Gers) organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers. Une rencontre annuelle qui constitue désormais un laboratoire d’idées national et qui alterne conférences de grands (...)


PDF 11ème Université d’été de l’innovation rurale : une présentation - 513.8 ko
PDF 11ème Université d’été de l’innovation rurale. Les agriculteurs dans la société. Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ? - 413.9 ko
Les agriculteurs dans la société
Accélérer le pas, c’est courir à la catastrophe
Par Frédérick Lemarchand, docteur en sociologie, maître de conférences à l’Université de Caen et chercheur au Laboratoire d’analyse socio-anthropologique du risque.
Frédérick Lemarchand Copyright Philippe Assalit Une intervention qui se déroulait dans le cadre de la 11éme Université d’Eté de Marciac, "Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ?" (3 et 4 août 2005), organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers. "Je vous propose de faire un détour par un territoire que je connais bien, celui de Tchernobyl, dont le drame révèle également une crise du temps. Elle (...)


Les agriculteurs dans la société
Le temps ne nous mènerait-il plus à rien ?
Par André Vitalis, docteur en sciences politiques, directeur du Centre d’Etudes des Médias ( Université de Bordeaux).
André Vitalis Copyright Philippe Assalit Une intervention dans le cadre de la dernière Université d’Eté de l’Innovation Rurale ("Traditions, Urgences et perspectives : comment accorder les temps ?", 3-5 août 2005) organisée chaque année à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. "Je connais mal le monde agricole. C’est donc à partir de l’analyse des médias et des nouvelles technologies que je me suis (...)


Les agriculteurs dans la société
D’heures en heurts
Par Bernard Wiss, directeur de communication de Vivadour.
Bernard Wiss Copyright Philippe Assalit Une restitution des échanges menés par des responsables d’organismes économiques agricoles de Midi-Pyrénées, en amont de la dernière Université d’Eté de l’Innovation rurale ( "Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ?", 3-5 août), organisée à Marciac par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. "Les différentes définitions du temps - météorologique, physique, (...)


Les agriculteurs dans la société
Nous sommes pris en tenaille entre le passé, avec son lot d’inerties, et l’avenir avec son lot d’incertitudes.
Par Christophe Capdecomme, agriculteur et maire.
Christophe Capdecomme Copyright Philippe Assalit Une restitution des échanges menés par le Groupe de Réflexion Local de Marciac (1), dans le cadre de la 11ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale ("Traditions, urgences et perspectives : comment conjuguer les temps ?", 3-5 août 2005), organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Qu’est-ce qui fait que les temps changent ? "Les progrès techniques liés à la (...)


Les agriculteurs dans la société
Afrique : la discordance des temps
Par Bernard Charlery de la Masselière, géographe et directeur de l’Institut Français de Recherche sur l’Afrique, au Kénya.
Bernard Charlery Copyright Philippe Assalit Une intervention qui se déroulait dans le cadre de la dernière Université d’Eté de Marciac, "Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ?" (3 et 4 août 2005), organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. "Une précision, pour commencer : mon champ de référence est l’Afrique inter-tropicale, un terme que j’affectionne, parce que les Tropiques (...)


Les agriculteurs dans la société
Au Brésil, les urgences l’emportent sur le temps requis pour faire face aux inégalités
Une intervention de Renato Maluf, économiste à l’Université fédérale rurale de Rio de Janeiro, membre du Conseil national de sécurité alimentaire du Brésil.
Renato Maluf Copyright Philippe Assalit Une intervention qui se déroulait dans le cadre de la dernière Université d’Eté de Marciac, "Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ?" (3 et 4 août 2005), organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons du Gers. Un pays tendu vers le futur Les pays du continent américain ont un rapport au temps sans doute différent du vôtre dans la mesure où leur histoire est relativement (...)


Les agriculteurs dans la société
Ces rythmes différents qui font "mauvais ménage"
Une intervention du sociologue Jacques Rémy (Inra)
Jacques Rémy. Copyright Philippe Assalit Des agriculteurs qui se plaignent de ne pas trouver de compagne ou de compagnon, des couples qui vivent à contre-temps, des parents qui redoutent que le fils goûte au fruit défendu du salariat à l’extérieur... Un changement de modèle qui, tournant le dos à la conception familiale et patrimoniale de l’exploitation, entraîne une cassure des rythmes. Au-delà des constats, Jacques Rémy nous invite à chercher le sens de ces nouveaux (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Claude Fischler : « Quand les crises alimentaires réveillent les utopies » (Publication originale)
Conférence du 9 Août 2000
Copyright cilssnet.org Que signifient pour nous les crises alimentaires ? Quelles sont les inquiétudes qui nous saisissent ? On nous dit souvent qu’elles sont rationnelles ou irrationnelles. Peut-on formuler des jugements là-dessus ? De quelles données précises ou empiriques, de quelles études sur la perception de l’alimentation en général, et du danger en matière d’alimentation disposent-on ? A l’Université d’été de Marciac, en août 2000, le sociologue (...)


Contribution
Agriculture : Neuf paradoxes et quatre pistes pour avancer.
Une conférence de Bertrand Hervieu, dans le cadre de la 9ème Université d’Eté de Marciac. 6 et 7 août 2003.
Après deux journées à prendre des notes sur un bloc posé à même les genoux pour « démêler l’indémêlable », Bertrand Hervieu, alors Président de l’Inra, nous a livré sa conclusion de la 9ème Université d’été de Marciac en neuf paradoxes et quatre pistes de réflexion pour avancer. « Il s’agit donc pour moi de démêler l’indémêlable, de distinguer et de classer. Je me suis imprégné de vos propos durant ces deux journées. Je vais essayer maintenant de presser (...)


6 et 7 août 2003, dans le cadre de « Jazz in Marciac » (Gers)
9ème Université de Marciac : "Images et L’imaginaire au coeur des échanges entre Agriculture et Société " (annonce)
9ème Université d’Eté de l’Innovation Rural. Marciac.
Un débat de société : "Images et imaginaires au coeur des échanges entre Agriculture et Société" Quelle place et quelle fonction ont ces représentations ? Les images, les imaginaires et les représentations que nous avons de l’agriculture, et sur ce qu’elle doit être, apparaissent fréquemment lors des échanges portés sur ce domaine sans que soient précisément définies la place et la fonction qu’ils occupent. Sentiment d’appartenance, identité, droit (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’Eté de l’Innovation Rurale à Marciac
Philippe Lacombe : "Marchés agricoles et Territoires ruraux"
Conférence. Août 1998
Philippe Lacombe Dans le cadre de la 4ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, en 1998, Philippe Lacombe propose une lecture des rapports entre marchés agricoles et territoires ruraux-. On en retient trois idées pour conclure : l’approche des territoires ruraux est une façon d’articuler l’économie et la société, elle désigne de nouvelles frontières (...)


PDF Marchés et Territoires - 113.4 ko
11ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale.
Edith Heurgon : La prospective du présent pour comprendre le mouvement de la société
Une conférence de Edith Heurgon. Marciac, 3 août 2005.
Edith Heurgon Copyright Philippe Assalit Co-directrice du Centre culturel international de Cerisy-la-salle, Edith Heurgon était conviée, lors de la 11ème édition de l’Université d’Eté de Marciac, organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de communes Bastides et Vallons du Gers, à éclairer le sujet proposé - "Les agriculteurs dans la société. Traditions, urgences et perspectives : comment accorder les temps ?". Une conférence très écoutée sur cette "activité (...)


WORD La prospective du présent - 165.5 ko
10 ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac
Les Actes de la 10ème Université d’Eté de Marciac : Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ? (Publication originale)
4 et 5 Août 2004
Lire Les Actes de la 10ème Université d’Eté de Marciac : Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ?- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences Marciac Août 2004 Par ce document, nous sommes heureux de vous donner à lire les contenus de 10ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac, manifestation nationale co-organisée par la Mission Agrobiosciences et la Communauté de Communes Bastides et Vallons (...)


PDF Présentation de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale de Marciac - 883.3 ko
PDF Actes de la 10ème Université d’été de l’Innovation rurale de Marciac - 1.1 Mo
Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Alain Trousson : « Les Critiques de la science »... à propos des OGM
Conférence du 9 Août 2000
En observant, y compris dans les magazine et à la télévision, la multiplicité des critiques notamment exprimées contre les OGM , le philosophe Alain Trousson (CNP), lors de l’Université d’été de Marciac en août 2000, montre qu’elles se réfèrent à deux modèles de critique de la science aujourd’hui réactivés, re-mobilisés et qui font, selon-lui, parfois l’objet de recombinaisons étonnantes. Le premier étant le modèle critique marxiste : la science comme (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Patrick Champagne : « Journalisme scientifique. Effets médiatiques : réflexions sur l’éthique des médias »
Conférence du 8 Août 2001
Les scientifiques se plaignent fortement de la manière dont la science est médiatisée. Selon le sociologue de l’Inra Patrick Champagne, du Centre de sociologie de l’éducation et de la culture à la Maison des sciences de l’homme, on est aujourd’hui passé de la médiatisation de « La Science » à une information scientifique banale, qui obéit aux lois ordinaires de la production de l’information. Dans sa conférence, prononcée lors de la 7ème Université d’été (...)


Retour sur 10 ans d’Universités d’Eté de Marciac
Bertrand Vissac : "De la génétique aux totems du développement local"
Août 1995
Bertrand Vissac Bertrand Vissac nous a quitté le 31 août 2004 (Retrouvez l’hommage à Bertrand Vissac sur le site de la Mission Agrobiosciences). Ce grand chercheur en zootechnie a traversé l’histoire de l’Inra depuis les années 50. Institut de recherche où, d’entrée de jeu, il a exercé de multiples fonctions et de très hautes responsabilités... Cette Intervention de Bertrand Vissac recèle un témoignage vivant sur l’expérience de la RCP Aubrac dont il (...)


PDF De la génétique aux totems du développement local - 81.7 ko
Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Guy Riba : « Les enjeux du programme Génoplante dans le contexte mondial »
Conférence du 8 Août 2001
Selon Guy Riba, directeur scientifique « Plantes et produits du végétal » à l’Inra, trois points clés identifient le contexte de la naissance du programme Génoplante : la montée en puissance des attentes du citoyen ; l’insertion de l’agriculture dans un contexte mondialisé et la montée en puissance, sans précédent, des sciences biologiques... Selon-lui et au vu de ces données, l’Inra a du mettre en place des programmes transversaux. Parmi-eux, le Génoplante dont (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Jean-Didier Vincent : « La morale du gène »
Conférence du 8 Août 2001
Comment ne pas aborder , d’entrée de jeu, l’éternel débat qui oppose d’un côté les socio-philosophes, tenants de la liberté et de l’autonomie de la pensée et, de l’autre, ces « malheureux biologistes » accusés de tous les mots parce qu’ils aliènent la liberté de l’homme par un déterminisme mal compris. Lors de la 7ème Université d’été de l’innovation rurale de Marciac en août 2001, le neurobiologiste Jean-Didier Vincent n’a pas (...)


Retour sur dix ans d’Universités d’été de Marciac
Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac : dix années de débats collectifs pour mesurer les forces de transformation du futur (Publication originale)
Par Jean-Claude Flamant. Février 2005
« 10 années d’exploration sur le thème agriculture et société »... Jean-Claude Flamant, fondateur de l’Université d’été de l’innovation rurale de Marciac et actuellement directeur de la Mission d’Animation des Agrobiosciences, nous propose de revenir dix années d’élaboration collective des conceptions sur l’évolution de l’agriculture et de ses fonctions au sein de la société et dans les territoires ruraux explorés lors de cette manifestation (...)


PDF Marciac : agriculteurs et société. Dix ans d’élaboration collective des conceptions sur l’évolution de l’agriculture et de ses fonctions au sein de la société et dans les territoires ruraux - 139.1 ko
Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Dominique Desjeux : « Femmes et agriculture : On n’a pas le même plaisir que les hommes à nous battre »
Intervention du 9 Août 2000
Copyright winrock.org Intervention qui faisait suite à la conférence de Marie-Thérèse Lacombe, Alice Monier et Martine Dubos « Les femmes de l’agriculture : histoire d’une révolution silencieuse »- lors de la journée « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac. Août 2000. « Les rapports hommes-femmes » sont aussi compliqués que les rapports « ruraux-urbains » affirme l’anthropologue Dominique Desjeux (Professeur à la Sorbonne) lors (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Marie-Thérèse Lacombe, Martine Dubos, Alice Monier : « Les Femmes de l’agriculture : histoire d’une révolution silencieuse... »
Interventions du 9 Août 2000
Pour beaucoup, cette conférence à trois voix de femmes, reste l’événement de cette journée consacrée au thème « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac en août 2000. Cette fresque historique, depuis l’après-guerre jusqu’à aujourd’hui, patiemment énoncée par plusieurs générations de femmes agricultrices avait pour intitulé « Les femmes , ferment de la modernité en milieu rural ». La modernité pouvant s’entendre là dans son (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Gérard Tiné : « L’effet Duchamp aux champs... » »
Intervention du 9 Août 2000
Intervention qui faisait suite à la Conférence de Jean-Pierre Estrampes « Un regard critique sur la modernité des villes »- lors de la journée « Être de son temps à la campagne » de l’Université d’été de Marciac. Sur la question des rapports « Villes-Campagnes », le plasticien Gérard Tiné relève que ce thème est une façon d’aborder sous l’angle du regard la question « Patrimoine et Modernité ». Dans notre société contemporaine, les regards croisés que l’on (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Jean-Pierre Estrampes : « Un regard critique sur la modernité des villes »
Conférence du 9 Août 2000
D’entrée de jeu, l’architecte, Jean-Pierre Estrampes, tient à lever ce qu’il nomme un fantasme, celui des grandes conurbations. Les mégapoles ou autre mégalopoles n’existent, selon-lui, que dans l’imaginaire de certains géographes prédicateurs. Prenant l’exemple des désormais fameux « croissants fertiles » reliant les villes entre elles comme Milan à Barcelone ou Francfort à Lyon, Jean-Pierre Estrampes affirme qu’il s’agit d’illusions. (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Jean-Pierre Zalta : « La nature du pouvoir scientifique »
Intervention du 9 Août 2000
Intervention de Jean-Pierre Zalta- en réponse à la conférence du philosophe Alain Trousson « Les Critiques de la science »- et suite à l’intervention de Jean-Marc Lévy-Leblond « La science est-elle démocratique »- Peut-on dire que le scientifique est un instrument innocent du formidable développement de la connaissance et de son utilisation technologique ? Lors de l’Université d’été de Marciac en août 2000, Le généticien Jean-Pierre Zalta, ancien président de la (...)


Retour sur 10 ans d’Université d’été de l’Innovation rurale à Marciac
Jean-Marc Lévy-Leblond : « La Science est-elle démocratique ? »
Conférence du 9 Août 2000
Intervention de Jean-Marc Lévy-Leblond en réponse à la conférence du philosophe Alain Trousson « Les Critiques de la science »- S’il existe bel et bien une critique de la science chez Marx et une critique de la démocratie chez Heidegger, tel que le montre Alain Trousson, l’écrivain et physicien Jean-Marc Lévy-Leblond se refuse à conclure, lors de l’Université d’été de Marciac en Août 2000, que l’apologie de la démocratie conduit à une apologie de la science. (...)


10 ème Université d’été de Marciac, 4 et 5 août 2004.
La monoculture conduit à l’appauvrissement. Psychologie interculturelle et Agricultures.
Par Patrick Denoux, maître de conférence en Psychologie interculturelle, Université Toulouse Le-Mirail, dans le cadre de la 10ème Université d’été de Marciac. août 2004.
Patrick Denoux Pour conclure la 10ème Université d’été de Marciac "Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici ?", co-organisée par la Mission Agrobiosciences, le point de vue de Patrick Denoux ou l’art de métisser humour et connaissance. Un moment de grande intensité où l’orateur a su distiller des exemples bien choisis au fil d’un exposé savant. Patrick Denoux a vraiment le don d’éclairer notre relation aux autres (...)


WORD La monoculture conduit à l’appauvrissement. - 62 ko
10 ème Université d’été de Marciac, 4 et 5 août 2004.
Revenir au paysan, c’est retourner avant 1950.
Conférence de Jean-Luc Mayaud, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lumière-Lyon 2.
Pour conclure la 10ème Université d’été de Marciac "Dans le champ des agricultures du monde, quel destin pour les agricultures d’ici" co-organisée avec la Mission Agrobiosciences, le point de vue de Jean-Luc Mayaud. A tenter de définir le présent et d’esquisser l’avenir, les propos tenus lors de cette Université d’été n’ont cessé paradoxalement de convoquer l’histoire ; celle, mythique, d’une paysannerie rêvée. Une tonalité nostalgique où même (...)


10ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale (Marciac)
Visages en plein débat "Agriculture et Société"
Dominique Desjeux, anthropologue à la Sorbonne Martin Malvy, Président du Conseil Régional Midi-Pyrénées Didier Houguet, Ministère de l’Agriculture Une série de portraits au cœur du débat Sciences-Agriculture-Société. La 10ème « Université d’Eté de l’Innovation Rurale » (Marciac), co-organisée par la Mission Agrobiosciences, a été saisie par l’artiste Philippe Assalit. Au cœur de ce laboratoire d’idées, où les mots tentent de témoigner, se (...)


2ème Université d’Eté. Août 1996.
Les actes de la 2ème Université d’Eté de Marciac : "Stratégies innovantes : le cas des droits à produire"
Avec Philippe Lacombe, économiste à l’Inra.
"Les droits à produire : une innovation dans la politique agricole et un instrument de maîtrise des marchés agricoles" Réédition d’une Conférence de Philippe LACOMBE,économiste à l’Inra Lire les actes de la 2ème Université d’Eté de Marciac : "Stratégies innovantes : le cas des droits à produire" Avec Philippe Lacombe, économiste à l’Inra- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences Retrouvez les publications des différentes "Editions de (...)


PDF Stratégies innovantes des agriculteurs et des entreprises agro-alimentaires : le cas des droits à produire - 289.1 ko
4ème Université D’Eté. Août 1998.
Les actes de la 4ème Université d’Eté de Marciac : "Gérer les espaces ruraux : nouveaux défis pour les agriculteurs et les forestiers" (Publication originale)

La Mission Agrobiosciences propose cette réédition des interventions, entre autres, de Bertrand Hervieu (Sociologue), Philippe Lacombe (Economiste), Patrick Legrand (Mission Environnement-Société Inra), Salvadore Ferret (Groupement agriculture biologique de Midi-Pyrénées)ou Georges Cassagne (Agriculteur au Texas USA), autour d’un thème qui répond toujours à une forte préoccupation : faire le point sur les questions que posent l’évolution des marchés des produits agricoles et la (...)


PDF Gérer les espaces ruraux : nouveaux défis pour les agriculteurs et les forestiers - 433.4 ko
9ème Université d’Eté. 6 et 7 Août 2003
Images et imaginaires au coeur des échanges entre agriculture et société
L’Objectif de cette 9ème édition de l’Université d’Eté de Marciac était de repérer les représentations que sucite l’agriculture pour chacun, les exprimer, les comparer et en analyser l’origine et la puissance. Dans ces actes vous retrouverez l’essentiel des débats et des interventions qui ont fait surgir des images fortes, drôles, graves et parfois émouvantes. L’Université d’Eté de Marciac, manifestation nationale, agit chaque année comme un (...)


5ème Université d’Eté. Août 1999
Les actes de la 5ème Université d’Eté de Marciac : « L’eau des villes et l’eau des champs » et « Créer des emplois dans les campagnes » (Publication originale)
Des conférences et des échanges pour un état des lieux sur les enjeux de l’eau : Qualité, quantité, territoire, ressource économique... Une série d’interventions sur les emplois dans les campagnes : Diversité, dynamiques, expériences contemporaines. Une Université d’Eté où l’agriculture et le monde rural étaient au centre des questions et des débats. Avec Avec Pierre Auriol (Sciences de l’écologie), Denis Salles (Certop), José Ramon Lopez Pardo (Ocde), Michel (...)


PDF actes de la 5ème université de Marciac - 794.4 ko
6ème Université d’Eté. 9 et 10 aout 2000.
Les actes de la 6ème Université d’Eté de Marciac : "Biotechnologies : fascinations... interpellation" et "Être de son temps à la campagne "
Avec notamment Claude Fischler (Sociologue), Alain Trousson (Philosophe), Jean-Marc Lévy-Leblond (Physicien), Jean-Pierre Zalta (Généticien), Jean-Pierre Estrampes (Architecte), Marie-Thérèse Lacombe (Agricultrice) Alice Monier (Agricultrice), Dominique Desjeux (Anthropologue) etc. Lire les actes de la 6ème Université d’Eté de Marciac :"Biotechnologies : fascinations... interpellation" et "Être de son temps à la campagne "-édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences (...)


PDF actes de la 6eme Université d’été de l’Innovation Rurale - 644.1 ko
8ème Université d’Eté. 7 et 8 août 2002
Les actes de la 8ème Université d’Eté de Marciac : "L’Agriculture entre contrat et contrôle" (Publication originale)
Entre une agriculture sous des contraintes économiques et réglementaires de plus en plus fortes et une société qui ne se reconnaît plus dans ses évolutions, quelles modalités de débat pour retrouver la confiance et quel nouveau contrat entre agriculture et société ? Avec entre autres Patrice Duran (Sociologue), Emmanuelle Auriol (Economiste), Christian-Albert Garbar (Juriste), Christian Vanier (Agriculteur), François Léger (Chercheur Inra), Michèle Salmona (Psychologue), François Projetti (...)


PDF téléchargez "Agriculture : entre contrats & contrôles" - 307.4 ko
Contribution.
Image de l’agriculture : la figure du paysan comme lieu de fracture culturelle.
Par Patrick Denoux. Professeur Psychologie Interculturelle. Dans le cadre de la 9ème Université d’Eté. 6 et 7 août 2003.
Professeur de Psychologie Interculturelle,à l’Université de Picardie "Jules Verne" (Amiens), Patrick Denoux était convié à donner son point de vue sur les débats en cours. Un regard de "grand témoin", qui a porté dans cette première intervention sur la crise identitaire des agriculteurs. « Mon paysan » « Je ne vous propose ni synthèse ni verbatim des propos de ce matin, mais plutôt de poser un regard transversal, celui d’un psychologue d’une nature un peu particulière, (...)


7ème Université d’Eté. 8 et 9 aout 2001
Les actes de la 7ème Université d’Eté de Marciac : "Quand les sciences du vivant bouleversent notre regard sur le monde » et « L’agriculture peut-elle être bouleversée par la demande sociale"
Avec Jean-Didier Vincent, biologiste, Guy Riba, généticien, Patrick Champagne, sociologue, Daniel Boy, politologue, Bertrand Hervieu, président Inra, Philippe Lacombe, économiste, etc... LIRE les actes de la 7ème Université d’Eté de Marciac : "Quand les sciences du vivant bouleversent notre regard sur le monde » et « L’agriculture peut-elle être bouleversée par la demande sociale"-édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences Retrouvez les publications des (...)


PDF "Quand les sciences du vivant bouleversent notre regard sur le monde » et « L’agriculture peut-elle être bouleversée par la demande sociale" - 522.9 ko
Contribution
Image de l’agriculture : si les arbres imaginent les oiseaux, pourquoi les frites n’imagineraient pas les arbres ?
Par Gilles Allaire, Directeur de recherche en économie et sociologie rurale. Dans le cadre de la 9ème Université d’été. août 2003.
La première journée de la 9ème Université d’été de l’Innovation Rurale de Marciac était consacrée à l’inventaire et l’exploration de nos images et imaginaires autour de l’Agriculture et à « L’agriculture au cœur des paradoxes ». Gilles Allaire, directeur de recherche en économie et sociologie rurale à l’Inra de Toulouse, est l’un des « piliers » de l’Université d’Eté. Pour cette 9ème édition, il lui a été proposé de remettre (...)


PDF "Images et imaginaires au coeur des échanges entre Agriculture et Société",synthèse 1ère journée de la 9ème Université de l’Innovation Rurale - 112.9 ko
Contribution
Image de l’agriculture : le jeu de l’image brouille l’image du "Je".
Par Patrick Denoux. Maître de Conférence en Psychologie Interculturelle. Dans le cadre de la 9ème Université d’Eté . 6 et 7 août 2003.
Une lecture de la première journée de débats, pour clôre l’après-midi, par Patrick Denoux, maître de conférences en Psychologie interculturelle ( Université Toulouse Le Mirail). « Loin de moi, l’idée de donner des leçons. Ayant initialement l’intention de vous parler de trois grands types de représentations en relation polémique qui me semblaient émerger, je consacrerai principalement ma réflexion à la troisième, qui me semble receler un enjeu plus important, au su de (...)


Débat
"J’ai épousé Jean-Luc, pas ses cochons !"
Dans le cadre de la 9ème Université d’Eté. 6 et 7 août 2003.
Le débat qui a suivi la conférence de Rémi Mer a principalement porté sur la reconnaissance sociale des agriculteurs. "Etre seul, n’est ne plus être", écrivait récemment le philosophe Tzvetan Todorov (Revue "Sciences Humaines", octobre 2002). L’agriculture : un métier ou un état ? Alain Deshayes, ancien responsable du développement des biotechnologies végétales à l’Inra : Je voudrais insister sur des paradoxes que vous (Ndlr : Rémi Mer) n’avez pas soulevés. Vous (...)


Contribution
Image de l’agriculture : "Les représentations sont des espèces vivantes"
Par Saadi Lahlou., psychologue. Dans le cadre de la 9ème Univeristé d’Eté. Août 2003.
L’auteur de "Penser manger" ( PUF 1998) éclaire les logiques et les mécanismes des images que nous avons de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Des représentations qu’il ne faut pas songer à changer d’un claquement de doigts. « Pourquoi les représentations - et plus généralement les aspects immatériels - ont-elles pris une telle importance dans la filière agroalimentaire ? Pour deux raisons. La première est une raison commerciale : le marché dans les pays (...)


Enquête nationale
Quel imaginaire les Français ont-ils de l’agriculture ? »
Réalisée par l’Institut BVA, pour la 9ème Univeristé d’Eté de Marciac, août 2003
64% des réponses révèlent une vision négative de l’agriculture (Système économique en crise 50%, facteur de risque et de peur 20%, atteinte à l’environnement...). Les visions positives, plus réduites, s’attachant à 26% à son rôle nourricier. C’est dans le cadre de la 9ème Université d’été de l’Innovation Rurale qui s’est déroulée le 6 et 7 août 2003 à Marciac (Gers), que l’Institut de sondage BVA a réalisé cette enquête auprès des Français (...)


PDF Accéder à l’enquête complète BVA/Université d’été de l’Innovation rurale - 281.9 ko
PDF Accéder à l’analyse et enseignements du sondage BVA/Université d’été de l’Innovation Rurale - 32.3 ko
9ème Université d’été. 6/7 août 2003.
Les actes de la 9ème Université d’Eté de Marciac : "Images et imaginaires au coeur des échanges entre agriculture et société."
Les Actes des deux journées de débats et d’échanges.
Accéder à toutes nos publications sur le thème Agriculture et Société


PDF 9è Université d’été de l’innovation rurale. - 234.5 ko
PDF Actes de la 9è Université d’été de l’innovation rurale. - 371.6 ko
3ème Université d’Eté . Août 1997
Les actes de la 3ème Université d’Eté de Marciac : "Agriculteurs et consommateurs face aux nouvelles technologies"
Avec Marie José Nicoli (Présidente de Que Choisir), Jean-Pierre Poulain (Sociologue), Georges Bories (Toxicologue), Christiane Lambert (Responsable syndicale agriculture), Pierre Creyssels (Conseiller d’Etat) Etc. LIRE les actes de la 3ème Université d’Eté de l’Innovation Rurale de Marciac "Agriculteurs et consommateurs face aux nouvelles technologies"- édités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences Retrouvez les publications des différentes "Editions de (...)


PDF "Agriculteurs et consommateurs face aux nouvelles technologies " - 306.7 ko
 
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr