prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
La revue de presse de la Mission Agrobiosciences. 1er juillet 2010
Antilles : le chlordécone se fait bananer (article revue de presse)
Le Monde, Libération, le Figaro
www.pyepimanla.com/

En septembre 2007, la Mission Agrobiosciences se faisait l’écho, dans sa revue de presse, du doute planant sur le chlordécone, un pesticide organochloré (de la même famille que le DDT) utilisé aux Antilles jusqu’en 1993 comme antiparasitaire – notamment pour lutter contre le charançon - et soupçonné d’être impliqué dans la survenue du cancer de la prostate. L’affaire revient aujourd’hui à la une des journaux suite à la publication, le 21 juin 2010, de l’étude Karuprostate, conduite justement aux Antilles et qui s’est intéressée aux facteurs de risques de ce cancer. Or celle-ci confirmerait bien la nocivité de ce produit. Selon l’un des responsables de cette enquête, nous serions ainsi passés « de la présomption d’innocence [...] à la présomption de culpabilité ». Petit état des lieux.

 

Passé à charge

L’affaire n’est pas nouvelle. Et, selon la presse, les éléments à charge sont nombreux. En premier lieu, le Figaro rappelle que « ce pesticide a été autorisé à plusieurs reprises entre 1973 et 1993 et massivement utilisé dans les bananeraies durant cette période, alors même qu’il a été interdit dès 1976 aux Etats-Unis et qu’en 1979, le Centre international contre le cancer l’avait classé comme potentiellement cancérigène pour l’homme. » De son côté, Le Monde pointe les effets pervers du produit, tout particulièrement sa « très longue durée de vie  » dans l’environnement. Utilisation massive, forte rémanence.... deux facteurs dont la combinaison entraîne « durablement une pollution des sols » et, par voie de conséquence, «  l’exposition d’une partie de la population ».

Vers un nouveau scandale sanitaire ?

Autant dire que, dans ce contexte, les résultats de l’étude Karuprostate étaient très attendus. Co-dirigée par Luc Multigner, chercheur à l’INSERM, et Pascal Blachet, chef du service d’urologie du CHU de Pointe-à-Pitre, cette étude épidémiologique réalisée par le CHU de Pointe-à-Pitre et l’INSERM de 2004 à 2007, a porté sur plus de 1400 personnes - 709 hommes atteints d’un cancer de la prostate et 723 indemnes de la maladie.
Selon Libération, ces résultats sont sans ambiguïté quant à l’implication du pesticide dans la survenue du cancer de la prostate : « Les hommes exposés au chlordécone ont 80% plus de risque de développer un cancer de la prostate  ». Ou, comme l’explique l’un des deux chercheurs responsables de l’étude : « L’exposition au chlordécone est associée à un risque augmenté de survenue du cancer de la prostate », celui-ci étant significatif dès lors que la concentration en chlordécone est supérieure à 1 microgramme/litre de sang.

Une très large exposition

Si, en règle générale, ce sont les travailleurs agricoles qui sont le plus exposés aux effets cancérigènes de certains pesticides, cette étude montre que, dans ce cas, l’augmentation du risque de cancer « résulte plus de la consommation de produits alimentaires contaminés que de la manipulation de la molécule elle-même par les ouvriers agricoles ». Autrement dit, plus qu’une catégorie sociale, c’est la population dans son ensemble qui serait concernée. A ce détail près pointé par l’étude et rapporté par le Monde : ce sont les personnes « qui cultivent leurs propres légumes pour se nourrir  » qui sont les plus exposées car elles continuent « à absorber du chlordécone à des doses dangereuses ». Comprenez, les plus pauvres. Le quotidien parle à ce sujet de « risque sanitaire socialement injuste  » et n’hésite plus, comme dans son édito, à classer cette affaire comme un probable « scandale sanitaire majeur ».

Le pesticide, seul responsable ?

Dans ce procès à charge, le Figaro vient toutefois nuancer la responsabilité du pesticide dans la survenue de ce cancer : «  L’association est démontrée mais cela ne veut pas dire qu’il y a un lien de cause à effet. » Ainsi le quotidien se fait-il l’écho des autres facteurs de risque impliqués dans la survenue de la maladie. Le premier, d’origine génétique, est connu de longue date par les chercheurs ; le second, révélé par cette enquête, est lié aux modes de vie. C’est sans doute au regard de cette réalité complexe qu’il faut entendre et comprendre les résultats comme cette phrase de Luc Multigner : « Plus l’exposition au chlordécone est élevée, plus le risque de cancer augmente. Mais nous ne sommes pas en mesure de quantifier ce risque  ». De même, commentant ces résultats, le président du conseil scientifique de l’Inserm, Bernard Jegou s’appuie sur cette image : « Cest une augmentation statistique du risque que l’on a démontrée, comme celui auquel on s’expose en prenant sa voiture le week-end de la Pentecôte  ». Et de conclure « l’histoire ne fait que commencer ».

Revue de presse de la Mission Agrobiosciences, par Elodie Lagrange, étudiante à l’IEP de Toulouse et la Mission Agrobiosciences. 1er juillet 2010

Sources :
- Aux Antilles, le scandale sanitaire du chlordécone. Le Monde, 22 juin.
- Chlordécone : questions sur un scandale sanitaire. Edito du Monde, 23 juin 2010.
- Le chlordécone incriminé dans le cancer de la prostate Yves Miserey, Le Figaro. 24 juin 2010.
- Polémique autour du chlordécone, pesticide à l’origine de cancers. Libération, 23 juin 2010
- « Le chlordécone augmente le risque de cancer ». Interview de Luc Multigner par Eliane Patriarca. Libération, 22 juin 2010.

Lire sur le magazine Web de la Mission Agrobiosciences (publications originales accessibles gratuitement)  :
- Pesticides et alimentation : la santé maltraitée ?. Entretien avec Laurence Payrastre, biologiste à l’Unité Xénobiotiques de l’Inra, par Sylvie Berthier, Mission Agrobiosciences. Dans le cadre de l’émission de juin 2007 de "ça ne mange pas de pain !". Télécharger l’Intégrale PDF
- Pesticides ? Même pas peur !. La restitution de la Conversation de Midi-Pyrénées, avec les points de vue introductifs de Jean-Pierre Cravedi, directeur de l’Unité Xénobiotiques Inra Toulouse, expert auprès de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments. Et de Patrick Denoux, Professeur des Universités en psychologie interculturelle à l’Université de Picardie- Jules Verne (Amiens). Télécharger le document PDF
- Pesticides, amiante agricole ?. Revue de presse de la Mission Agrobiosciences mars 2006.
- Pesticides, plastifiants et polluants environnementaux : une menace pour l’homme ? Le cas des perturbateurs endocriniens. Entretien avec Daniel Zalko, Biologiste au Département Alimentation Humaine de l’INRA. Dans le cadre de l’émission de mars 2007 de "ça ne mange pas de pain !". Télécharger l’Intégrale PDF de cette émission.
- Alertes, anticipations et annonces de catastrophes dans le domaine agroalimentaire : comment gérons-nous collectivement les incertitudes et les risques ?. Par Didier Torny. Sociologue INRA - Unité transformation sociales et politiques liées au vivant. Octobre 2008.
- Les crises sont-elles nécessaires au progrès de la sécurité sanitaire des aliments ? Analyse de l’exemple de l’ESB. Par Philippe Baralon, cabinet Phylum.

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « l’Alimentation en question dans "Ça ne mange pas de pain !" (anciennement "Le Plateau du J’Go"). Les actes de l’émission de la Mission Agrobiosciences sur l’actualité de Alimentation-Société diffusée sur Radio Mon Païs (90.1), les 3ème mardi (19h00-20h00) et mercredi (13h-14h) de chaque mois. Revues de presse et des livres, interviews et tables rondes avec des économistes, des agronomes, des toxicologues, des historiens... mais aussi des producteurs et des cuisiniers. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : "OGM et Progrès en Débat" Des points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Avec les points de vue de Robert Dantzer, Jocelyne Porcher, François Lachapelle... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : "Sciences-Société-Décision Publique"de la Conversation de Midi-Pyrénées. Une expérience pilote d’échanges transdisciplinaires pour éclairer et mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages « Science et Société » et contribuer à l’éclairage de la décision publique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens.
Les cahiers de l’Université des Lycéens, moment de rencontres entre des chercheurs de haut niveau, des lycéens et leurs enseignants. Des publications pédagogiques, agrémentées d’images et de références pour aller plus loin, qui retracent la conférence du chercheur et les questions des lycéens.
Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies. Depuis 2005, nos articles, synthèses de débats, revues de presse, sélections d’ouvrages et de dossiers concernant les biocarburants, les agromatériaux, la chimie verte ou encore l’épuisement des ressources fossiles... Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Histoire de plantes (gui, luzerne, betterave..), de races animales, de produits (foie gras, gariguette...) pour découvrir leur origine humaine et technique et donc mieux saisir ces objets. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux. De la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications Produits de terroir, appellations d’origine et indications géographiques. Pour tout savoir de l’avenir de ces produits, saisir les enjeux et les marges de manoeuvre possibles dans le cadre de la globalisation des marchés et des négociations au plan international. Mais aussi des repères sur les différents labels et appellations existants. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder aux Carnets de Voyages de Jean-Claude Flamant. De Budapest à Alger, en passant par la Turquie ou Saratov en Russie, le regard singulier d’un chercheur buissonnier en quête de sens. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

RECEVOIR GRATUITEMENT LA LETTRE ELECTRONIQUE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES

 

 

Dans cette rubrique

"Chronologie de l’Euro-Méditerranée" (chronique originale)
"L’actualité agricole en Méditerranée (avril - mai - juin 2010)"
Gestion des risques et décision. "Maladies émergentes : peut-on éviter la contagion de la peur ?"
Environnement et société : "Faut-il réintroduire l’homme dans la nature ? Les risques d’une fracture écologique"
Environnement et société "Pour la réintroduction de l’homme dans la nature" (document original)
"La santé publique à corps perdu ?" Quand les sociétés opèrent un déni du corps malade et vieillissant. Avec David Le Breton, sociologue et anthropologue, Christian Escafre, psychiatre et psychothérapeute, et Laurencine Piquemal-Vieu, enseignante en psychologie.
Le sacre du gène : pourquoi continue-t-on à surestimer la génétique ?

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr