prsentation contacts partenaires abonnez-vous à la lettre électronique Retour  l'Accueil
Loading
La Conversation de Midi-Pyrénées
Université des lycéens
Propos Epars
Diffusion sur Radio FMR
Les billets
Les entretiens
Les chroniques
Publications
En collaboration
Nos Sélections
Culture scientifique en Midi-Pyrénées
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence  
Modèle productiviste : ces agriculteurs qui sortent du rang 
To be or not to be… an OGM ? 
La nature, la technique et l’homme : la guerre des Trois aura-t-elle lieu ?
Les vendredi 28 et samedi 29 juillet 2017, à Marciac (Gers)
Les 23èmes Controverses européennes de Marciac
en savoir+
    Abonnez-vous à notre flux RSS  
Portrait
Jean-Didier Vincent, neurobiologiste (portrait original)
Autour de la conférence-débat organisée par la librairie Ombres Blanches et la Mission Agrobiosciences, le 9 octobre 2007
Copyright www.special.sudouest.com

Jean-Didier Vincent n’en fait qu’à sa tête.
D’abord, parce qu’au moment où l’on ne parlait que de l’Homme neuronal et de Changeux, Jean-Didier, lui, décide d’explorer un tout autre aspect des neurosciences, plongeant dans le cerveau hormonal. Bref, ce magnifique organe que nous ne cessons de célébrer serait aussi une glande. Mieux , transgressant allègrement les frontières, Jean-Didier explore les interstices, les brèches et les points de contact entre neurones et hormones, initiant, avec d’autres, cette toute nouvelle discipline qu’est la neuro-endocrinologie.

 

Forte tête toujours quand, au cours de ses travaux, ce biologiste du comportement en vient à formuler la théorie selon laquelle les actes sont une conséquence de l’état émotionnel, un primat de l’affect, donc, et non l’inverse -les émotions seraient une conséquence de l’acte-, ainsi que l’affirme aujourd’hui encore la doxa. Pour l’auteur de la Biologie des Passions, au commencement était l’émotion. C’est elle qui nous meut.

Car Jean-Didier Vincent est aussi un être de chair, et, en tant que tel, il donne du corps et du cœur au cerveau, loin du dualisme cartésien selon lequel il y a pur esprit qui s’élève dans l’ascèse austère de la quête du savoir d’un côté, et vulgaire matière de l’autre. D’ailleurs, cet homme de sciences s’adonne volontiers au plaisir des sens, et s’il s’est hissé au rang des grands physiologistes du goût et de l’olfaction, c’est peut-être qu’il en a expérimenté concrètement, et à son corps non défendant, tous les boires et déboires, ici avec un cru de Bourgogne, ailleurs, aux fourneaux du grand chef Jean-Pierre Amat, avec lequel il publie en 2000 « Pour une nouvelle physiologie du goût »..

N’en faire qu’à sa tête, c’est aussi croiser les sciences du vivant, les sciences humaines et l’art, avec appétit et facétie. Quand il prend la plume, cet académicien a l’éclectisme d’un Diderot, dont il partage bon nombre de penchants. Le goût pour le dialogue philosophique, d’abord -il s’interroge ainsi avec Luc Ferry sur ce qu’est l’homme, en 2001. Son inclination pour le théâtre, aussi, quand avec Jean-François Peyret, il crée une pièce de théâtre et écrit Faust, une histoire naturelle, paru en 2000. Comme l’encyclopédiste des Lumières, il fait volontiers l’apologie du conte pour mieux dire le vrai, publiant en 1998 La vie est une fable en 1998, et développe une certaine idée d’une morale pragmatique, peu convenable aux yeux des bien-pensants, qui convie volontiers Satan et Casanova... Et puis, toujours avec Diderot, il partage aussi les sentiments contradictoires à l’égard de Jean-Jacques Rousseau, sentiments faits de violence et de tendresse qui s’expriment dans le livre Désir et Mélancolie en 2006, mémoires apocryphes de la servante et veuve du philosophe genevois.

Bien sûr, on retrouve aussi, ça et là, chez Jean-didier Vincent, le verbe gourmand d’un Rabelais ou le goût pour les bas-fonds d’un Victor Hugo quand il écrit Tempête sous un crâne. Pour résumer, ce biologiste qui écrit à la première personne, maniant le savoir et l’humour avec un certain "Je" d’esprit, s’intéresse en fait avec humanité à ce que d’autres prennent pour des bas-fonds, les sous-sol de l’intellect, les descentes aux enfers et l’aliénation du mental : c’est-à dire tout simplement au plaisir et à son double, l’aversion.

Pour finir, une anecdote : il est souvent plaisant et pratique de faire le portrait d’un individu en partant de l’étymologie de son nom. Oui, mais voilà, le sens premier du patronyme Vincent - celui qui a vaincu - ne paraissait guère significatif. De même, il paraissait compliqué et plutôt inadapté de partir de l’origine du prénom Jean - Yého hanan, c’est-à-dire "le pardon de Dieu". Restait "Didier". Pourquoi pas ? Allons donc y voir de plus près. Tiens donc, Didier est directement tiré du latin desiderius. Soit tout simplement le désir.
Résumons-nous : Jean + Didier + Vincent = Dieu pardonne le triomphe du désir.

Lire la note de lecture de son dernier livre, paru chez Odile Jacob en octobre 2007 : Voyage extraordinaire au centre du cerveau

Visiter le site de la Librairie Ombres Blanches

Accéder à toutes les Publications : Alimentation et Société- Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’alimentation. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications « Alimentation en Débats du Plateau du J’GO-.Un Télescopage de points de vue de scientifiques, producteurs et cuisiniers sur l’actualité de l’Alimentation et de la Société organisé par la Mission Agrobiosciences. En collaboration avec le bistrot du J’Go à Toulouse. Rencontres enregistrées et diffusées le troisième mardi de chaque mois de 17h30 à 18h30 et le troisième mercredi de chaque mois de 13h à 14h sur Radio Mon Païs (90.1).

Accéder à toutes les publications : Agriculture et Société Des conférences-débats, tables rondes, points de vue et analyses afin de mieux cerner les problématiques sociétales liées au devenir de l’agriculture. Edité par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à tous les Entretiens et Publications : OGM et Progrès en Débat » - Des Points de vue transdisciplinaires... pour contribuer au débat démocratique. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les publications : Sur le bien-être animal et les relations entre l’homme et l’animal- Pour mieux comprendre le sens du terme bien-être animal et décrypter les nouveaux enjeux des relations entre l’homme et l’animal. Au cours de forums, de tables rondes, d’entretiens et de restitutions de colloques, la Mission Agrobiosciences cherche, au-delà du décryptage du terme bien-être animal, sujet à controverse, à déceler les enjeux et les nouvelles relations qui lient l’homme et l’animal et à en mesurer les conséquences pour le devenir de l’élevage, de l’alimentation et de la recherche médicale. Un débat complexe mêlant des notions de souffrance et de plaisir, d’éthique, de statut de l’animal, de modèles alimentaires...

Accéder à toutes les Publications : Sciences-Société-Décision Publique- Une « expérience pilote » d’échanges transdisciplinaires pour éclairer les enjeux, mieux raisonner, par l’échange, les situations de blocages en « Science et Société », instruire les débats en cours, clarifier des enjeux scientifiques et sociétaux des avancées de la recherche, participer à l’éclairage de la décision publique et proposer des réflexions et des objets de recherche à la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les Publications : Science et Lycéens- Des conférences de scientifiques de haut niveau et des débats avec les lycéens exprimées dans le cadre « L’Université des Lycéens » une expérience pilote pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les carrières scientifiques. Ces publications constituent un outil pédagogique « vivant » qui favorise une lecture agréable et une approche « culturelle » de la complexité de la science. Edités par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences

Accéder à toutes les Publications : L’agriculture et les bioénergies.
Depuis 2005, la Mission Agrobiosciences a participé à plusieurs manifestations (et a organisé des débats) sur le thème des bioénergies et de ses enjeux pour le futur de l’agriculture. Le magazine Web « Agrobiosciences » permet d’accéder à leurs contenus et de disposer d’éléments d’éclairage sur les possibilités, les limites, les solutions alternatives. L’ensemble réunit les analyses d’acteurs des filières industrielles et agricoles ainsi que des chercheurs tant dans le domaine de l’économie que de la chimie. (Septembre 2006)

Accéder à toutes publications Histoires de... »- Des conférences-débats, articles et chroniques. Ces publications « Histoire de... » de la Mission Agrobiosciences concernent la science, l’agriculture, l’alimentation et leurs rapports avec la société. Des regards sur l’histoire, pour mieux saisir les objets dont on parle et l’origine technique et humaine des « produits » contemporains. Editées par le Magazine Web de la Mission Agrobiosciences.

Accéder à toutes les publications. Sur l’eau et ses enjeux Pour mieux comprendre les enjeux locaux et mondiaux et les turbulences qui agitent les acteurs de l’eau
Au cours de forums, de tables rondes et de conférences, de revues de presse et de sélections d’ouvrages, la Mission Agrobiosciences cherche à décrypter les enjeux mondiaux et locaux qui agitent le monde de l’eau : de la simple goutte perlant au robinet aux projets de grands barrages, d’irrigations en terres sèches... les turbulences scientifiques, techniques, médiatiques et politiques du précieux liquide.

ACCEDER A LA TOTALITE DE LA REVUE DE PRESSE DE LA MISSION AGROBIOSCIENCES-

 

 

Dans cette rubrique

Sesame : ouvrez-le !
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Janvier 2017
Perturbateurs endocriniens : le bruit du silence (article revue de presse)
La nature nous a pourvus d’un mécanisme de reproduction formidablement efficace, la reproduction sexuée
"De quoi ce million de vaches clonées est-il le symptôme ?" La réaction de Dominique Desjeux, anthropologue.
Débat avec les lycéens - Les nanosciences, l’éthique et le vivant... comment piloter la course au vivant ?
La lettre électronique de novembre 2015
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Octobre 2015
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Juillet 2015

L’éthique des sciences : entre liberté et responsabilité


L’Homme entre chien et loup... quand la question animale divise la société française.
Maladies tropicales et moustiques transgéniques : c’est dengue !
Education au développement durable : « Accompagnons les enfants à une transition intellectuelle et culturelle »
La lettre électronique de la Mission Agrobiosciences. Décembre 2013
Sciences, technologies et marchés : des formes de mobilisation inédites capables de déranger les pouvoirs.

   
   
© 2004-2007 Nuances-du-sud.fr